NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Joakim Noah : « Je sais que j’ai déçu beaucoup de gens… »

Équipe de France – L’histoire d’amour entre Joakim Noah et le maillot bleu a toujours été compliquée, ce que regrette Tony Parker mais aussi « Jooks » himself.

Joakim Noah et Tony Parker« Ça a toujours été un grand regret dans ma carrière que Joakim n’ait pas plus joué en équipe de France, que l’on n’ait pas plus joué ensemble… »

C’est par ces mots que Tony Parker a présenté son entretien avec Joakim Noah, diffusé sur la plateforme Skweek. Un joueur avec lequel il a pu remporter une médaille d’argent en sélection, à l’Eurobasket 2011, mais qu’il aurait aimé côtoyer davantage en équipe de France

« Je suis sûr que si tu étais venu [plus souvent], on aurait gagné plus de médailles », assure le meneur, lors de son tête-à-tête avec le pivot. « J’ai kiffé jouer avec toi et mon argument quand je parle avec les gens, c’est que je suis persuadé que si tu étais venu plus d’étés, j’aurais plus de médailles d’or… »

« Avec la façon dont je jouais, c’était dur d’enchaîner. »

Performants en NBA durant de nombreuses années, Tony Parker et Joakim Noah n’ont pourtant disputé qu’une seule compétition internationale ensemble, un constat qui laisse forcément un goût amer en bouche.

Tant pour les fans français que pour le coaching staff tricolore ou pour les principaux intéressés eux-mêmes.

Une succession de rendez-vous manqués entre l’ancien joueur vedette des Bulls et les Bleus, pour des raisons contractuelles ou pour des raisons physiques : Eurobasket 2009, Coupe du monde 2010, Jeux olympiques 2012, Eurobasket 2013, Coupe du monde 2014, Eurobasket 2015…

« Tu as toujours poussé pour [que je vienne] et ça fait plaisir de pouvoir en parler maintenant, maintenant que c’est fini », lance d’abord « Jooks » à « TP ». « Honnêtement, j’aurais aimé [être là plus souvent], mais la réalité c’est que j’ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de blessures en fin de saison… J’étais toujours mal et j’avais vraiment envie de gagner un titre NBA. Pour moi, avec la façon dont je jouais, c’était dur d’enchaîner. »

Les JO 2012 comme principale déception

Dans la continuité de l’Eurobasket 2011, qualificatif pour les Jeux olympiques 2012, Joakim Noah indique qu’il était en tout cas prêt à remettre le bleu de chauffe à Londres…

« On s’est qualifiés pour les Jeux olympiques, j’étais vraiment chaud d’y aller et je me souviens que j’ai eu une vieille blessure… »

Puis Tony Parker de glisser : « Tu avais prévu de venir ! Les gens ne le savent pas, mais tu voulais venir aux Jeux… »

Ce qu’a évidemment confirmé Joakim Noah, fauché à l’époque par une blessure à la cheville en playoffs qui lui reste, aujourd’hui encore, en travers de la gorge…

« C’était violent… », confie-t-il, en référence à sa déception. « C’est difficile de pouvoir en parler, parce que je sais que j’ai déçu beaucoup de gens [en France] à cause de ça et, plus encore, mes coéquipiers. Je sais que l’année que l’on a faite ensemble, c’était un moment spécial, même si on n’a pas gagné la médaille [d’or]. C’était un super groupe, c’était spécial, c’est tout ce qui compte, mais c’est aussi dur de voir les gens déçus. Sauf qu’il faut parfois prendre des décisions, et puis voilà. On a fait une campagne [ensemble], c’était spécial… et maintenant on va faire du ski ensemble ! »

Finalement, la FFBB finirait par fermer pour de bon les portes de la sélection à Joakim Noah en 2016, à quelques mois des Jeux olympiques de Rio. La fin d’une histoire d’amour à la « Je t’aime… moi non plus » entre « Jooks » et les Bleus…

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités