Summer
league
Summer
league
SAC87
PHO77
WAS49
MIL43
CLE
IND23:00
ATL
NYK0:00
LAL
CHI1:00
DEN
NOR3:00
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2023 | Présentation de Nick Smith Jr. (Arkansas)

NBA Draft 2023 – Après une saison « freshman » en demi-teinte à cause des blessures, le talentueux arrière des Razorbacks va exporter ses qualités de scoreur dans la Grande Ligue.

Nick Smith Jr.Considéré comme le meilleur joueur du pays dans sa classe d’âge à sa sortie du lycée l’an dernier, Nick Smith Jr. a vécu une année « freshman » poussive dans les rangs d’Arkansas ces derniers mois, au point de livrer une saison globalement assez décevante, au regard de son statut et des attentes qui l’accompagnaient.

La faute, avant tout, à des pépins physiques récurrents, au genou notamment, qui l’ont privé de la moitié de la saison des Razorbacks puisqu’il n’a pris part qu’à 17 des 36 matchs de son équipe…

Un scénario décevant pour un garçon attendu dans les hauteurs de la Draft 2023 en amont de la saison 2022/23. Mais sa cote, si elle n’est plus aussi élevée qu’il y a une dizaine de mois, demeure conséquente à un mois de la Draft, car ses 17 matchs ont tout de même permis de constater un talent évident, et une marge de progression importante.

En résumé, Nick Smith Jr. fait partie de ces joueurs pour qui l’environnement sera décisif, car il y a encore du travail pour polir le diamant brut qu’il est. Et si le physique tient, la transition vers la Grande Ligue se déroulera sans accroc pour l’arrière de 19 ans.

Profil

Poste : Arrière
Taille : 1m96
Poids : 84kg
Équipe : Arkansas Razorbacks
Stats 2022/23 : 12.5 points (38% aux tirs), 1.6 rebond et 1.6 passe

Points forts

Une palette offensive complète. Si son efficacité a laissé à désirer (38% aux tirs), comme la plupart des porteurs de balle de première année en NCAA finalement, Nick Smith Jr. a fait étalage cette saison d’un arsenal offensif prometteur, car complet. Qu’il s’agisse du tir, en « catch-and-shoot » à 3-points ou en « pull-up » à mi-distance, ou de l’attaque du cercle, avec un toucher élégant et des finitions variées, l’arrière des Razorbacks a montré qu’il avait le potentiel d’un vrai scoreur. À seulement 19 ans, il est déjà en avance dans la maitrise de tous les fondamentaux en attaque, mais doit désormais se concentrer sur son efficacité. Cela viendra avec l’expérience et l’accumulation de matchs, et on ne peut qu’espérer pour lui qu’il tombe dans une équipe où un solide « playmaker » saura l’aider à trouver de bonnes positions de tirs à ses débuts.

Physiquement prometteur pour défendre. Grand mais pas très épais, Nick Smith Jr. n’est pas en capacité de tenir le coup sur le plan physique en défense en NBA. Par contre, sa projection à terme dans le domaine défensif est source d’optimisme, car il possède des outils physiques indéniablement précieux : une envergure qui atteint les 2m06 notamment, et qui devrait lui permettre, en attendant d’ajouter du muscle sur sa frêle silhouette, de gêner le dribble des porteurs de balle adverses. D’autant que ses appuis sont vifs et réactifs, et son potentiel défensif au « point of attack » intéressant. En résumé, s’il ne sera sans doute jamais un as de la défense, Nick Smith Jr. détient au moins les outils pour être un défenseur positif qui peut rester sur le terrain sans être exposé. Même s’il faudra d’abord s’épaissir.

Points faibles

La sélection de tirs. Comme la plupart des « freshmen » en NCAA, particulièrement ceux qui évoluent sur les postes 1/2, l’ancien Razorback n’est pas encore un joueur très efficace. Son talent offensif est conséquent, mais ses choix encore trop brouillons. L’exemple typique d’un jeune qui veut tellement bien faire en attaque qu’il s’en emmêle les pinceaux. En cela, l’environnement dans lequel il débutera sa carrière en NBA sera très important (le coach, les systèmes, les vétérans autour de lui), et pourrait lui permettre, avec plus ou moins de réussite selon l’équipe, de canaliser positivement cette bonne volonté.

Comparaison

Un profil à la Jordan Poole, avec un bien meilleur potentiel défensif.

Pronostic

Entre la 12e et la 20e place. En #13 ou #14 notamment, les Raptors ou Pelicans pourraient être particulièrement intéressés par son profil offensif.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités