Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Héroïque sans ses stars, Boston craque en prolongation à Milwaukee

NBA – Face à une équipe de Boston fortement amoindrie, les Bucks ont souffert mais ont réussi à s’imposer 131-125 en prolongation grâce à un Jrue Holiday impérial (40 points à 8/12 à 3-points, 7 passes décisives).

Alors qu’on pouvait s’attendre à voir Boston souffrir sans quatre de ses joueurs majeurs (Marcus Smart, Jaylen Brown, Jayson Tatum et Al Horford), il n’en a rien été ! Les Celtics ont pris le meilleur départ en s’appuyant, comme d’habitude, sur leur collectif, et l’adresse du tandem Hauser-Muscala à 3-points (12-20).

C’est ensuite le 2+1 de Grant Williams, le 3-points de Payton Pritchard et les deux paniers de Robert Williams III qui ont permis aux C’s de garder la tête à l’issue du premier acte (27-35). Milwaukee a réussi à recoller avant la pause, principalement grâce à l’agressivité et la vision de jeu de Giannis Antetokounmpo, notamment pour servir Jevon Carter et Grayson Allen à 3-points.

Jevon Carter par deux fois, Jrue Holiday et Khris Middleton ont également pesé grâce à leur adresse extérieure. Sur un ultime missile signé Jrue Holiday, les Bucks ont même viré en tête à la pause (64-63).

Les locaux allaient-ils passer la vitesse supérieure au retour des vestiaires ? Pas vraiment ! C’est encore Boston qui a repris le contrôle du match suite à un 14-3 conclu par les 3-points de Mike Muscala et Grant Williams (74-81). A 3-points puis au lancer, Malcolm Brogdon a ainsi fait passer l’écart à +14 en faveur des Celtics (76-90).

Milwaukee s’est relevé juste avant le début du dernier quart-temps, avec Jrue Holiday et Joe Ingles de loin et un dernier panier miraculeux au buzzer de la période signé Jrue Holiday depuis sa moitié de terrain pour faire recoller les siens à -5 (90-95).

Sam Hauser envoie tout le monde en prolongation

Les Bucks ont alors repris la tête sous l’impulsion d’un duo Middleton-Antetokounmpo retrouvé et deux nouveaux missiles à 3-points de Jrue Holiday (113-107).  Mais ils n’ont pas réussi à tuer le match, entre les lancers ratés de Giannis Antetokounmpo et un lay-up main gauche du « Greek Freak »  à 23 secondes de la fin (114-111). Au bout du suspense, c’est finalement Sam Hauser qui a réussi à égaliser d’un 3-points arc-en-ciel qui a transpercé la ficelle du panier des Bucks, envoyant les deux équipes en prolongation (116-116) !

Sur leur lancée, les Celtics ont réussi à prendre le meilleur en passant à +5 grâce à cinq points rapides de Derrick White (116-121). C’est encore Jrue Holiday qui a sauvé la mise des Bucks avec un dunk en contre-attaque suite à une grosse défense et un 3-points qui a fait passer son équipe à +2 (127-125). Après un dernier ballon volé par Grayson Allen des mains de Grant Williams, Milwaukee a pu sceller la victoire sur deux lancers de Giannis Antetokounmpo (131-125).

CE QU’IL FAUT RETENIR

La série continue !  Les Bucks poursuivent leur petit bonhomme de chemin avec une 11e victoire de suite. C’est la meilleure série de la franchise depuis trois ans, lorsqu’ils avaient aligné 18 succès en début d’exercice 2019-2020. Ils en profitent surtout pour se rapprocher un peu plus du leader de la conférence Est, Boston. Il restera un match à disputer entre les deux équipes cette saison, le 30 mars, toujours à Milwaukee.

Les Celtics impressionnants. Déplumés, les C’s ont bien failli créer un exploit en venant s’imposer à Milwaukee. Si le résultat n’a pas été au rendez-vous, le contenu a dû pleinement satisfaire Joe Mazzulla au regard du contexte du match. Concrètement, sans un grand Jrue Holiday, Milwaukee aurait peut-être plié. Voilà qui en dit long, s’il en fallait encore une preuve, sur la force du collectif de cette équipe.

TOPS/FLOPS

Jrue Holiday. Son nom lui va si mal ! Le meneur des Bucks a été au four et au moulin entre sa défense, la mise en place de l’attaque et son adresse extérieure impressionnante qui a sauvé Milwaukee à bien des reprises au cours de ce match. Tout lui a réussi, et il fallait au moins ça pour venir à bout d’une équipe de Boston pour le moins coriace.

✅⛔️Giannis Antetokounmpo. Un mot pour résumer son match : laborieux. 34 points, 13 rebonds, 9 passes décisives grâce à de bonnes séquences, notamment lorsqu’il a su impliquer ses coéquipiers par ses bonnes passes. Pour le reste, son adresse au lancer-franc a été catastrophique même s’il s’est rattrapé en terminant à 7/8 dans l’exercice, il y a eu de la maladresse au tir avec en point d’orgue un lay-up main gauche tout cuit pour tuer le match, et 8 ballons perdus. Lui qui prêche l’importance des bonnes habitudes à prendre affiche cette saison ses pires chiffres en carrière en termes de ballons perdus en moyenne par match (4) et sa deuxième pire moyenne au lancer-franc (64.8% !).

⛔️ Brook Lopez. Un match compliqué pour lui, notamment à cause de fautes vite concédées. C’est peu dire que son impact a été minime.

Derrick White. Il aurait pu être le héros du match si son départ canon en prolongation avait mené son équipe jusqu’à la victoire. Même s’il a eu du déchet au tir (10/24, dont 3/12 de loin), il a encore brillé avec 27 points et 12 passes décisives. Dans la lignée de ses précédentes sorties.

Sam Hauser. Natif du Wisconsin, le shooteur aurait pu lui aussi être l’un des facteurs X de la soirée. Si aucun de ses coéquipiers n’a démérité, comme Mike Muscala qui a encore fait fort avec 18 points et 8 rebonds, Sam Hauser a apporté du scoring, du rebond et a surtout inscrit ce panier à 3-points contesté qui a permis aux Celtics d’aller en prolongation.

LA SUITE

Milwaukee (40-17) : les Bucks seront attendus à Chicago ce jeudi (01h30).

Boston (41-17) : dernier match avant le All-Star Break ce mercredi à domicile face à Detroit (01h30).

Milwaukee / 131 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
G. Antetokounmpo 46 12/26 1/3 11/19 1 12 13 9 4 0 8 2 +14 36 30
B. Lopez 25 0/3 0/3 4/4 1 1 2 1 3 0 3 0 -5 4 1
J. Holiday 43 13/21 8/12 6/6 0 5 5 7 2 3 5 0 +1 40 42
P. Connaughton 35 2/5 1/4 0/0 1 7 8 3 1 0 1 1 -7 5 13
G. Allen 36 3/5 2/3 5/5 1 3 4 2 3 1 0 0 -10 13 18
K. Middleton 25 7/16 1/4 1/1 4 7 11 4 3 0 1 0 +19 16 21
J. Carter 14 3/6 3/6 0/0 0 1 1 0 1 1 0 0 +14 9 8
W. Matthews 10 0/1 0/1 0/0 1 1 2 0 1 0 0 0 -7 0 1
J. Ingles 31 3/7 2/6 0/0 1 5 6 3 5 1 0 0 +11 8 14
43/90 18/42 27/35 10 42 52 29 23 6 18 3 131 148
Boston / 125 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
B. Griffin 24 6/9 3/6 0/1 1 5 6 6 3 1 1 1 +15 15 24
G. Williams 48 4/10 2/4 2/3 2 8 10 4 5 1 5 0 +9 12 15
S. Hauser 39 6/12 3/8 0/0 3 6 9 2 3 1 0 0 +7 15 21
M. Muscala 44 7/16 3/10 1/2 0 8 8 0 3 1 1 0 -4 18 16
D. White 43 10/24 3/12 4/4 0 2 2 12 4 3 3 0 -5 27 27
L. Kornet 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -3 0 0
R. Williams III 13 3/5 0/0 0/0 2 3 5 0 0 0 0 0 -11 6 9
M. Brogdon 39 8/17 2/6 8/9 0 4 4 4 5 0 3 0 -21 26 21
P. Pritchard 14 2/6 1/4 1/1 0 0 0 0 2 1 0 0 -17 6 3
46/99 17/50 16/20 8 36 44 28 26 8 13 1 125 136

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités