Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.57GOL2.43Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Andrew Wiggins héros du Game 5, Golden State à un succès du titre !

NBA Finals – Malgré un Stephen Curry maladroit, les Warriors ont dû s’y prendre à deux fois pour remporter le Game 5. Ils peuvent dire merci à un Andrew Wiggins monumental (104-94) ! Ils mènent 3-2 dans la série et ont donc désormais deux balles de match pour le titre.

Les Warriors se sont fait peur. Après un début de match sérieux, ils ont vu les Celtics fondre sur eux en troisième quart-temps. Ils ont cependant réussi à inverser la tendance en dominant le dernier quart temps grâce au duo Andrew Wiggins – Klay Thompson. Les Celtics ont perdu 18 ballons face à la défense de Golden State et lâchent un deuxième match de suite pour la première fois de ses playoffs. Ils n’auront pas le droit à l’erreur dans la nuit de jeudi à vendredi, devant leurs fans.

Les Warriors donnent le ton dès les premières minutes grâce à une défense physique et alerte qui limite Boston à 2/9 aux tirs. En face, les coéquipiers de Draymond Green l’utilisent comme plaque tournante pour se procurer des paniers faciles et marquer leurs 10 premiers points dans la raquette (14-4). Golden State continue son travail de sape et, malgré un Stephen Curry maladroit, prend 16 points d’avance (24-8). Il faut 6 points de suite de Jayson Tatum et des prises de décision limites des Dubs pour permettre aux Celtics de limiter la casse (27-16).

Malgré un tir primé de Jordan Poole, les Warriors jouent à l’image de leur sixième homme, c’est-à dire-en se précipitant. Ils perdent complètement le fil offensivement face au mur noir des Celtics, et Marcus Smart en profite pour lancer un 8-0 qui remet Boston dans le coup (32-26). Les Celtics ratent toutefois le coche en ratant leurs douze premiers tirs primés, permettant à Golden State de rester en tête grâce à six points de suite d’Andrew Wiggins (43-32). Limité à seulement trois tentatives de loin en première mi-temps, Stephen Curry attaque alors le cercle avec succès alors que Boston perd trois ballons dans les deux dernières minutes (51-39).

Boston revient dans le 3e quart-temps… puis s’effondre

Malgré leurs 12 points d’avance, les Warriors ont joué avec le feu pendant les 15 dernières minutes de la première mi-temps. Ils finissent par se brûler au retour des vestiaires. Ils entament en effet le troisième quart temps avec une faute, un ballon perdu, une violation des 24 secondes et une faute offensive. En face, Jayson Tatum marque trois 3-points de suite, puis il est imité par Marcus Smart et Al Horford qui terminent un 19-4 qui donne l’avantage à Boston (58-55) !

Les Warriors, et Stephen Curry en particulier, abusent alors du tir à 3-points mais Boston vendangent trois occasions de faire le trou en perdant autant de ballons. Klay Thompson retrouve alors la mire au meilleur moment. Il décoche deux flèches de loin, Jordan Poole l’imite dès son retour sur le terrain dont un tir improbableau buzzer, et les Warriors sortent de cette tempête avec un point d’avance (75-74) !

Les Celtics tentent de relancer la machine mais ils commencent le dernier quart temps par quatre tirs ratés et un ballon perdu que Klay Thompson transforme en un 3-points pour lancer un 7-0 des Dubs ! Marcus Smart écope alors d’une faute technique et d’une faute offensive, piégé deux fois par Jordan Poole, et le jeune Warrior fait mouche derrière pour mettre Boston à -11 (85-74) ! Stephen Curry et Klay Thompson ratent plusieurs occasions de mettre la tête des Celtics sous l’eau, mais ces derniers manquent lancer-franc après lancer-franc et, sur les rotules, ne parviennent à recoller.

Comme un symbole, ce sont Andrew Wiggins et Klay Thompson qui viennent terminer le boulot, bien épaulé par un Stephen Curry qui se rassure près du cercle. Les Warriors remplissent leur contrant et se déplaceront à Boston jeudi avec l’occasion de gagner le titre !

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Un 24-8 qui donne le ton. Après chacune de leur défaite en playoffs, les Celtics ont répondu en prenant le taureau par les cornes. On les a vu faire ça à Milwaukee lors du Game 6 et à Miami lors du Game 5 et 7. C’est souvent Marcus Smart et Jaylen Brown qui leur permettent de prendre un bon départ. Cette nuit, les deux joueurs n’ont pas réussi à éviter le tsunami des Warriors. Derrière l’agressivité offensive et défensive de Draymond Green et d’Andrew Wiggins, Golden State a pris le contrôle du match. Ils ont limité le duo Smart – Brown à 2/11 aux tirs, tout en attaquant la défense de Boston avec de nombreux leurres pour se frayer un chemin vers 14 points dans la raquette pour faire la course en tête.

– L’adresse à 3-points en berne des deux côtés en première mi-temps. Après quatre matchs, les Celtics étaient à 42% à 3-points, soit 5 points de pourcentage au dessus de leur moyenne en playoffs. On pouvait s’attendre à un retour de bâton et il est arrivé en première mi-temps. Ils ont raté leur douze premiers tirs à 3-points, un nouveau record dans un match de NBA Finals, et sont rentrés aux vestiaires à 3/15. Les Warriors n’ont guère fait mieux avec 3/17 mais c’est surtout le total de Stephen Curry (0/3) qui saute aux yeux. Les Celtics avaient annoncé après le Game 4 qu’ils n’étaient pas satisfaits du volume de tir longue distance du double MVP, qui avait tenté 14 tirs à 3-points. Ils ont répondu en montant encore plus haut sur les écrans pour couper les tirs de Stephen Curry.

– Des Celtics aux deux visages. Boston revient dans le match grâce à un 19-4 dont 6/6 à 3-points pour débuter le troisième quart-temps. Alors qu’ils prennent cinq points d’avance et que les Warriors balbutient leur basket, les Celtics enchainent les pertes de balles pour garder Golden State dans le coup. Ce mauvais passage se poursuit en début de quatrième quart-temps. Les ballons perdus se paient cash et c’est l’histoire de ce match (et même des playoffs) pour les Celtics. Ils encaissent 22 points sur leurs 18 ballons perdus, et ont également raté 10 lancers francs.

– Le banc de Golden State fait la différence. Grâce à 15 points de Gary Payton II et 14 points de Jordan Poole, les remplaçants de Golden State ont marqué 27 points contre seulement 10 points pour celui des Celtics, dont 6 dans le « garbage time ». À chaque fois que Jordan Poole a gagné son duel à distance face à Derrick White, les Warriors l’ont emporté.

TOPS/FLOPS

✅ Andrew Wiggins. Le « Monsieur Propre » des Warriors a encore frappé ! Il termine la rencontre avec 24 points et 13 rebonds pour faire jeu égal avec un Jayson Tatum plus en vue. Outre les statistiques, le Canadien a marqué des points importants pendant tout le match alors que Stephen Curry était en délicatesse avec son tir.

✅ Klay Thompson. Trois ans jour pour jour après sa blessure au genou lors du Game 6 des Finals contre Toronto, il a été présent au meilleur moment. Avec des Warriors dans le dur en troisième quart temps, le « Splash Brother » a marqué deux 3-points qui ont changé la donne. Il a marqué 16 de ses 21 points en deuxième mi-temps.

✅ Draymond Green. 8 points, 8 rebonds, 7 passes décisives, l’ailier fort a été beaucoup plus agressif ce soir et ça s’est vu. Il a donné le ton en première mi-temps et a été intraitable en défense. Il sort encore pour 6 fautes mais son impact a été précieux.

✅ ⛔ Jayson Tatum. Le star des Celtics a répondu après sa contre-performance du Game 4, terminant le match avec 27 points à 50% aux tirs et 10 rebonds. Visiblement épuisé (airballs, lancers-francs ratés…), il n’a malheureusement pas pu éviter à son équipe de sombrer en dernier quart-temps.

⛔ Stephen Curry. Exceptionnel lors du Game 4, le double MVP n’a jamais su trouver son rythme face à la défense beaucoup plus haute de Boston. Il a marqué 16 points à 7/22 aux tirs, dont 0/9 à 3-points. C’est le premier match de playoffs de sa carrière où il ne marque pas de tir extérieur, stoppant une série de 132 matchs. Il a cependant délivré 8 passes décisives face aux trappes de la défense de Boston.

⛔ Jaylen Brown. La deuxième star de Boston a marqué 18 points à 5/18 aux tirs et n’a jamais pu poser son empreinte sur le match, se perdant parmi les mains et les aides de Golden State.

LA SUITE

Game 6 : dans la nuit de jeudi à vendredi à Boston (3h00 du matin).

Golden State / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Green 35 3/6 0/2 2/2 1 7 8 7 6 1 2 0 +11 8 19
O. Porter Jr. 15 1/3 0/2 0/0 0 2 2 0 2 0 0 1 +6 2 3
A. Wiggins 43 12/23 0/6 2/3 1 12 13 2 2 2 0 1 +12 26 32
S. Curry 37 7/22 0/9 2/3 0 3 3 8 2 1 1 0 +15 16 11
K. Thompson 40 7/14 5/11 2/2 0 3 3 2 4 2 1 0 +13 21 20
N. Bjelica 5 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 -9 0 1
J. Kuminga 1 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 -1
A. Iguodala 4 0/0 0/0 0/0 0 0 0 2 0 0 0 0 -4 0 2
J. Toscano-Anderson 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 0 0 -6 0 0
K. Looney 17 1/2 0/0 0/0 1 3 4 3 5 0 1 0 +12 2 7
D. Lee 1 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 -1
G. Payton II 26 6/8 1/3 2/2 1 4 5 0 3 3 0 0 +16 15 21
J. Poole 14 4/8 3/6 3/3 0 0 0 0 1 0 1 0 +2 14 9
M. Moody 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 0
Total 41/88 9/40 13/15 4 35 39 24 28 9 6 2 104 123
Boston / 94 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Tatum 44 10/20 5/9 2/6 0 10 10 4 3 0 4 0 -13 27 23
A. Horford 33 3/6 2/3 1/2 1 8 9 1 1 0 2 0 -19 9 13
R. Williams III 30 4/5 0/0 2/2 3 5 8 2 2 0 0 0 +11 10 19
M. Smart 40 7/15 3/6 3/4 0 3 3 2 4 0 4 0 -9 20 12
J. Brown 44 5/18 0/5 8/10 3 6 9 4 2 1 5 0 -19 18 12
G. Williams 16 1/2 0/1 1/1 0 3 3 1 3 0 2 2 -18 3 6
L. Kornet 1 1/1 1/1 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 +6 3 4
J. Morgan 1 0/0 0/0 0/0 1 1 2 0 0 0 0 0 +6 0 2
S. Hauser 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 +6 0 1
A. Nesmith 1 0/1 0/1 3/4 1 0 1 0 0 0 0 0 +6 3 2
D. White 21 0/4 0/3 1/2 0 1 1 3 1 1 0 0 -13 1 1
P. Pritchard 5 0/3 0/3 0/0 0 1 1 0 0 0 1 0 0 0 -3
N. Stauskas 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +6 0 0
31/75 11/32 21/31 8 39 47 18 16 2 18 2 94 91