Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Anthony Edwards assomme les Pacers

NBA – Dans un très grand soir en attaque (37 points), Anthony Edwards a fait souffrir les Pacers, qui subissent un 6e revers consécutif (129-120).

Le premier quart-temps est un véritable festival offensif. Les paniers s’enchaînent et le score grimpe vite des deux côtés. Chez les Wolves, la marque est bien répartie puisque tous les titulaires inscrivent au moins un panier, tandis que du côté des Pacers, c’est l’inattendu Oshae Brissett qui guide son équipe avec 11 points. En sortie de banc, Lance Stephenson fait plaisir à son public avec des actions fantasques, et surtout 8 points et 2 passes. Après 12 minutes très disputées, les Pacers ont une courte avance (37-33).

Mais les Wolves vont rapidement se reprendre à l’entame du second quart-temps. Discret en début de rencontre, Anthony Edwards monte en température et inscrit 8 points consécutifs pour donner les commandes à sa formation (41-39), et cela force un temps-mort d’Indiana. En réalité, le coup de chaud du « sophomore » initie un « run » des Wolves, qui appuient sur l’accélérateur et signent le premier break de la rencontre quelques minutes plus tard (54-44).

Le « momentum » a complètement basculé et malgré une brève réaction des Pacers, toujours sous l’impulsion de Brissett et Stephenson, et surtout d’un Tyrese Haliburton divin à la distribution (10 passes), les hommes de Rick Carlisle cèdent clairement du terrain. Et à la mi-temps, ils sont menés de 12 points (74-62), le plus large écart du match.

Le troisième quart-temps donne des sueurs froides aux Wolves. Alors qu’ils avaient affiché un visage flamboyant en attaque durant le quart précédent, ils perdent complètement leurs repères au retour des vestiaires : seulement 28 points marqués à 9/24 aux tirs, soit un faible 38%. En face, les Pacers sont en feu : 36 points à 58% (14/24) ! Après 36 minutes, les Wolves restent cependant devant au score d’une très courte tête (102-98), en grande partie grâce à un immense Edwards, qui plante 15 points dans le quart-temps.

L’ultime acte voit les Wolves reprendre finalement assez aisément le contrôle du match. Alors que Karl-Anthony Towns est bridé par les problèmes de fautes, c’est D’Angelo Russell qui prend les choses en mains.

Le meneur inscrit 11 points et permet à sa troupe de reprendre un peu d’air. Malgré tous les efforts d’un immense Tyrese Haliburton, les Pacers ne parviennent plus à réduire l’écart, et Anthony Edwards finit par tuer tous les espoirs de ses adversaires par un « and-one » à 2 minutes du terme de la rencontre qui fait passer l’écart à +9. Ce sera l’écart final, et les Pacers perdent un 6e match consécutif.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Anthony Edwards entre dans l’histoire NBA. Par un panier durant le premier quart-temps, son premier de la rencontre, « Ant » est devenu le 4e plus jeune joueur de l’histoire NBA à atteindre la barre des 2 500 points inscrits en carrière. Il a surtout été le meilleur joueur sur le terrain, avec un match à 37 points (13/25, 7/13 derrière l’arc), 5 rebonds, 4 passes et 4 interceptions. Discret durant le premier quart-temps, il a ensuite pris feu jusqu’à la fin de la rencontre, et on retiendra cet énorme dunk avant la pause.

– Sortie rapide de Chris Duarte sur blessure. Brièvement aperçu durant le premier quart-temps, puis absent du second, le rookie des Pacers a quitté prématurément ses coéquipiers. La raison : une douleur à un orteil du pied gauche.

TOPS/FLOPS

Jalen Smith. Le jeune intérieur réalise un deuxième match solide après des débuts réussis face aux Hawks. En sortie de banc, il réalise un double-double très costaud : 17 points (6/10) et 12 rebonds. Bridé chez les Suns, il n’a pas mis longtemps à éclater au grand jour dans l’Indiana.

D’Angelo Russell. Assez discret en première mi-temps, quand Anthony Edwards montait en puissance, « D-Lo » a ensuite haussé le ton en seconde période, particulièrement durant le dernier quart-temps. Alors que les Pacers étaient revenus à -4, le meneur a enchainé plusieurs paniers pour les repousser et faire souffler son équipe. Il conclut le match avec 23 points à 8/14, et 6 passes.

Tyrese Haliburton. Pour son deuxième match avec Indiana, le meneur a livré une des meilleures performances de sa carrière. Exceptionnel à la création (16 passes), il a également torpillé les Wolves de loin (6/12) et termine avec 22 points (7/14). Dans cet effectif remanié et rajeuni à la « deadline », il est assurément le joueur le plus important. Un véritable chef d’orchestre sur le parquet.

⛔️ Buddy Hield. L’arrière était dans un de ces soirs compliqués pour un shooter. Il termine avec 13 points sur… 19 tirs, dont un effroyable 1/13 derrière l’arc. Pourtant souvent bien servi par son meneur Haliburton, il n’était tout simplement pas dans un bon soir et s’est embourbé dans sa maladresse.

⛔️ Karl-Anthony Towns. Malgré un double-double (15 points et 13 rebonds), difficile de placer « KAT » dans la catégorie « Tops ». Premièrement, car il s’est emmêlé les pinceaux en attaque (6 ballons perdus) et ensuite car il a commis 5 fautes en… 22 minutes. Certes pas épargné par un traitement arbitral assez passif à son égard, il s’est rapidement frustré et cela a découlé sur un match décousu de sa part. Rien de mieux qu’une victoire des Wolves pour oublier cette soirée pénible.

LA SUITE

Indiana (19-38) : déplacement à Milwaukee lundi

Minnesota (29-27) : réception des Hornets lundi

Pacers / 120 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
O. Brissett 37 9/18 3/6 1/3 7 6 13 2 3 0 2 2 +4 22 26
G. Bitadze 19 3/4 0/0 1/2 1 2 3 3 2 0 2 2 +1 7 11
T. Haliburton 41 7/14 6/12 2/2 0 5 5 16 2 1 3 0 -5 22 34
B. Hield 40 6/19 1/13 0/0 2 6 8 1 3 1 2 1 +8 13 9
C. Duarte 4 1/2 0/1 0/0 1 0 1 0 0 0 2 0 +1 2 0
J. Smith 23 6/10 1/4 4/5 5 7 12 0 4 0 0 1 -5 17 25
T. Thompson 15 0/3 0/0 1/2 2 1 3 0 1 0 0 0 -11 1 0
D. Washington Jr. 11 1/5 0/2 0/0 0 1 1 1 3 2 1 0 -19 2 1
T. Taylor 13 4/7 0/1 2/2 4 1 5 1 2 0 0 0 -11 10 13
L. Stephenson 32 7/16 1/3 6/6 0 3 3 4 1 1 1 0 +10 21 19
K. Sykes 5 1/4 1/3 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -18 3 0
Total 45/102 13/45 17/22 22 32 54 28 21 5 13 6 120
Timberwolves / 129 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Vanderbilt 23 2/2 0/0 0/0 2 5 7 1 1 0 0 1 -8 4 13
A. Edwards 39 13/25 7/13 4/7 0 5 5 4 1 4 3 1 +13 37 33
K. Towns 22 5/12 1/1 4/4 5 8 13 3 5 0 6 0 -1 15 18
P. Beverley 30 4/8 3/6 2/2 0 4 4 2 5 1 3 2 0 13 15
D. Russell 35 8/14 3/6 4/4 0 2 2 6 3 1 1 0 -2 23 25
J. McDaniels 30 4/6 0/1 3/3 0 2 2 0 4 1 0 1 +10 11 13
N. Reid 23 3/8 0/0 7/7 1 2 3 2 2 0 0 3 +12 13 16
J. McLaughlin 17 1/3 1/2 0/0 0 0 0 3 1 1 0 0 +16 3 5
M. Beasley 20 3/6 3/5 1/1 0 2 2 2 3 0 0 0 +5 10 11
Total 43/84 18/34 25/28 8 30 38 23 25 8 13 8 129

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités