Matchs
NBA hier
Matchs
hier
BOS109
MIL81
PHO90
DAL123
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA1.73BOS2.1Pariez
  • GOL1.44DAL2.68Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Kobe Bryant | Les regrets éternels de Ray Allen

NBA – L’ancien shooteur, issu de la même Draft que Kobe Bryant, s’est récemment remémoré les duels épiques livrés face à la légende des Lakers.

À l’occasion d’un grand entretien livré à NBA.com, Ray Allen a évoqué la petite rivalité entretenue au cours de sa carrière avec le regretté Kobe Bryant, décédé il y a deux ans jour pour jour. Celle-ci a débuté dès leurs premiers affrontements en NBA, pour connaître son point d’orgue lors des Finals NBA de 2008 et 2010 pendant lesquelles chacun a pu décrocher une bague de champion.

Toujours motivé par les défis, Kobe Bryant avait listé Ray Allen parmi les joueurs qu’il voulait dominer, simplement en raison de sa place dans la Draft de 1996, l’une des plus prestigieuses de l’histoire de la NBA.

« Kobe et moi avons été draftés ensemble en 1996. Il voulait prouver qu’il allait devenir un grand joueur. On se taquinait un peu l’un l’autre. Chaque fois qu’on jouait l’un contre l’autre, on voulait tous les deux se surpasser. Je pense qu’il savait que j’avais été sélectionné avant lui (en 5e position, tandis que Kobe Bryant avait été choisi à la 13e place). Il voulait prouver qu’il était meilleur et qu’il allait avoir un plus grand impact que moi. Je voulais m’en prendre à lui et prouver que ce qui s’est passé à la Draft avait eu lieu parce que c’était censé se passer comme ça. Nous avons eu du succès chacun de notre côté. C’était épique de s’affronter lors des finales 2008 et 2010, en jouant pour les deux franchises les plus mythiques. C’était du grand spectacle. ».

« J’aurais aimé pouvoir m’asseoir, rire de certaines choses et que nous soyons des frères d’armes »

Pour autant, le temps a fait son œuvre et Ray Allen n’avait gardé aucune rancœur envers Kobe Bryant. L’ancien arrière avait même imaginé ce qu’aurait pu être leur relation par la suite. Mais c’était sans compter sur le décès brutal de Kobe Bryant, le 26 janvier 2020.

« J’étais très triste parce que j’avais le sentiment que nous pouvions avoir d’autres relations dans le futur. Être des anciens, parler du passé, plaisanter et nouer une relation. Nous avions passé tellement de temps à nous sauter à la gorge… Il essayait de mettre à mal ce que j’essayais de faire, et j’essayais de faire pareil avec lui. Mais pourquoi avoir de l’animosité envers quelqu’un à la fin de votre carrière, juste parce qu’il a été payé pour faire ce que vous êtes payé pour faire ? C’est juste un match. J’aurais aimé pouvoir m’asseoir, rire de certaines choses et que nous soyons des frères d’armes ».

Ray Allen se rappelle des premiers sentiments qui l’ont envahi lorsqu’il a appris le décès de Kobe Bryant et il garde ce regret de n’avoir pas pu enterrer la hache de guerre avec son ancien meilleur ennemi.

« Je devais participer à un événement de golf à Hawaï et, alors que j’étais dans les airs, le crash a eu lieu une heure après le début de mon vol. Si bien qu’au moment où j’ai atterri à Hawaï, on m’en a parlé dès la réception des bagages. Je n’arrivais pas à le croire. J’ai dû m’asseoir et y réfléchir. Je compatissais avec sa famille, bien sûr. Et j’ai pensé à toutes les choses que nous avions traversées », a-t-il poursuivi. « Je me suis senti mal parce que nous n’avons pas eu la chance de faire amende honorable. Non pas que nous avions de la mauvaise volonté. J’aurais aimé pouvoir en rire, plaisanter et fumer des cigares, mais nous n’avons jamais eu cette opportunité ».