Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.62MIL1.49Pariez
  • IND2.03CHA1.79Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Home Heat Home

NBA – Dans leur première partie de saison, les joueurs d’Erik Spoelstra ont joué 60% du temps loin de Miami. Ils reviennent à la maison avec plaisir.

Le Heat peut clairement aborder la seconde partie de saison avec appétit et ambition. Pourquoi ? Parce que la franchise de Miami est tout de même deuxième de la conférence Est (26 victoires, 15 défaites) alors que tout n’a pas été parfait depuis le début des hostilités.

Déjà, les blessures et les nombreux matches manqués de Jimmy Butler, Bam Adebayo ou encore de Markieff Morris ont privé le Heat de plusieurs de ses meilleurs joueurs. Ensuite, sur les 41 premiers matches joués, 25 l’ont été à l’extérieur, soit 60% des rencontres !

« J’ai très peu été chez moi. C’est comme payer un loyer pour un garde-meubles. Donc ça va être agréable d’être chez soi, dans mon appartement… », explique Gabe Vincent au Sun Sentinel. « Je l’ai dit à mon frère récemment : on n’a quasiment pas été chez nous », ajoute Caleb Martin. « Ma quarantaine a été presque le seul moment où j’ai eu la sensation de vivre chez moi. »

Il est évident que, sportivement, jouer 25 fois à domicile, devant son public, en seconde partie de saison représente une chance. Pour les organismes aussi puisque sauf un match à Atlanta le 21 janvier prochain, le Heat va rester à Miami pendant quinze jours pour finir ce mois de janvier.

« On est impatient d’être de retour chez nous », se réjouit Duncan Robinson. « Ce fut très intéressant comme période pour commencer la saison, avec ces nombreux matches à l’extérieur, les joueurs isolés et tout ça. Là, on a l’opportunité de revenir avec un groupe au complet. »

Gare au relâchement

Mais pour Erik Spoelstra, même si le Heat a gagné 12 de ses 16 matches à domicile jusqu’à maintenant, ce retour à la maison ne sera pas synonyme de victoires automatiques. Il va falloir gagner les matches sur le parquet.

« Je pense que tout le monde est conscient que la première partie de saison fut intensive », raconte le coach. « On n’a pas vraiment eu le temps de défaire nos bagages et chacun a pris conscience que c’était un peu différent. Maintenant, le message n’est pas dire que, désormais, on est à la maison avec nos familles, on va se détendre et les victoires vont arriver. Ce ne sera pas le cas. Un des avantages de jouer à l’extérieur, c’est qu’on sait que ça va être dur et le niveau d’urgence n’est pas forcément le même qu’à domicile. »

L’entraîneur prévient donc qu’un relâchement coupable est ainsi possible pour le Heat. Pour réellement profiter de cet avantage, les joueurs vont devoir être vigilants.

« Il faut profiter de ça et gagner chez nous. Spoelstra a raison en ce sens, c’est naturel de se détendre à domicile et c’est dur de garder le pied sur l’accélérateur », reconnait Gabe Vincent. « C’est évident qu’on adore jouer chez nous, devant notre public. C’est toujours positif et, en plus, on a été bon à domicile pour l’instant », poursuit Caleb Martin.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Jimmy Butler 29 33.5 47.7 24.1 88.1 1.8 4.2 6.0 6.1 1.9 1.9 0.4 1.2 21.4
Tyler Herro 38 32.9 43.0 38.8 87.6 0.7 4.2 4.9 4.0 2.8 0.6 0.2 1.4 20.7
Bam Adebayo 22 32.9 52.1 0.0 77.0 2.5 7.3 9.9 3.3 3.0 1.2 0.5 3.2 18.5
Kyle Lowry 39 34.2 41.2 32.7 84.7 0.6 3.8 4.5 8.3 3.1 1.0 0.4 2.8 13.4
Duncan Robinson 44 27.8 39.3 35.8 80.0 0.4 2.8 3.2 1.5 0.8 0.7 0.2 2.7 11.8
Max Strus 36 24.0 45.3 40.9 77.5 0.4 3.0 3.4 1.3 0.7 0.3 0.2 1.6 11.6
Caleb Martin 37 23.1 51.9 38.2 71.7 1.2 2.7 3.9 0.9 0.8 1.1 0.5 1.8 9.7
Gabe Vincent 38 22.6 43.3 38.0 78.9 0.4 1.5 1.9 3.1 1.6 0.9 0.3 2.3 9.0
P.j. Tucker 41 28.3 49.2 45.9 69.2 1.6 4.0 5.6 2.2 1.0 0.8 0.3 2.2 8.1
Markieff Morris 10 18.7 45.7 36.4 100.0 1.3 1.5 2.8 1.4 1.2 0.3 0.1 2.2 7.7
Kyle Guy 9 15.2 47.9 41.4 80.0 0.1 1.0 1.1 1.7 0.7 0.4 0.1 1.2 6.9
Dewayne Dedmon 40 16.8 60.1 57.1 76.8 1.9 4.3 6.2 0.8 1.0 0.4 0.5 2.2 6.7
Omer Yurtseven 36 15.1 52.1 14.3 64.0 1.8 4.6 6.4 1.1 0.9 0.4 0.5 1.8 6.4
Nik Stauskas 2 11.8 37.5 50.0 75.0 0.5 1.0 1.5 0.5 0.0 0.0 0.0 0.5 5.5
Kz Okpala 21 11.6 43.5 34.6 72.7 0.5 1.4 2.0 0.7 0.2 0.2 0.3 1.2 3.7
Chris Silva 7 9.0 61.5 0.0 80.0 1.4 2.3 3.7 0.4 0.6 0.0 0.0 1.9 3.4
Udonis Haslem 8 6.5 50.0 50.0 100.0 0.5 1.6 2.1 0.2 0.2 0.1 0.1 1.4 3.0
Haywood Highsmith 4 10.4 50.0 57.1 0.0 0.5 0.8 1.2 0.0 0.0 0.0 0.2 0.8 3.0
Marcus Garrett 12 10.7 23.8 25.0 40.0 0.8 1.2 1.9 0.6 0.2 0.4 0.2 1.3 1.1

Tags →
A lire aussi