Summer
league
Summer
league
MIA54
MEM57
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les intérieurs de Cleveland montrent les muscles pour dominer Indiana

NBA – Emmenés par leur triplette d’intérieurs Evan Mobley – Kevin Love – Jarrett Allen (62 points, 28 rebonds en cumulé), les Cavs ont fait plier les Pacers après la pause (108-104).

Dans ce duel entre équipes diminuées par le Covid-19, ce sont les Cavaliers qui ont finalement réussi à prendre le dessus sur les Pacers (108-104).

Guidés par Evan Mobley (24 points, 9 rebonds, 4 passes), Kevin Love (20 points, 8 rebonds, 4 passes) et Jarrett Allen (18 points, 11 rebonds, 3 contres), qui se sont parfaitement relayés au scoring dans chaque mi-temps, les Cavs se reprennent ainsi, après leurs trois défaites consécutives concédées pour terminer l’année.

Pour les joueurs d’Indiana en revanche, il s’agit là de leur quatrième revers d’affilée et il n’est pas immérité car ce sont leurs homologues de Cleveland qui ont globalement fait la course en tête.

Excepté, finalement, au moment du coup de chaud dans le troisième quart-temps de Domantas Sabonis (32 points, 13 rebonds, 7 passes), seul membre de la franchise d’Indianapolis à véritablement sortir du lot cette nuit.

CE QU’IL FAUT RETENIR

La raquette de Cleveland a lâché les chevaux. Particulièrement affaiblis sur leurs postes extérieurs, les Cavaliers n’ont eu d’autre possibilité que de se focaliser sur le jeu intérieur pour dominer les Pacers aujourd’hui. Et cette tactique a d’ailleurs plutôt bien fonctionné, car la franchise de l’Ohio a inscrit 58 de ses 108 points dans la peinture. Avec une triplette Mobley/Love/Allen au top de sa forme, puisqu’elle a cumulé 62 points et 28 rebonds cette nuit. Laissant Domantas Sabonis et Myles Turner impuissants devant le « spacing » créé par Kevin Love, pour des paniers plus près du cercle d’Evan Mobley et Jarrett Allen.

Domantas Sabonis s’est démené… en vain. Après une première mi-temps assez discrète au scoring (8 points), où il s’est contenté de contribuer au rebond (6) et à la passe (6), le Lituanien a appuyé sur l’accélérateur après la pause. En témoignent ses 16 points inscrits dans le seul troisième quart-temps, qui ont permis aux Pacers de s’installer solidement aux commandes pendant quelques minutes, à la faveur d’un énorme « run » de 17-4. Sauf qu’en dehors du coup de chaud de son All-Star, encore héroïque dans le dernier acte, Indiana n’a jamais vraiment su mettre la main sur la partie et dominer réellement ces Cavaliers.

L’ajustement payant de J.B. Bickerstaff. Alors que les Cavaliers, dans le dur, venaient d’encaisser ce terrible « run » de 17-4 dans le troisième quart-temps, et étaient en manque d’adresse extérieure, le coach de la franchise a décidé de sortir Evan Mobley, alors meilleur marqueur de son équipe, pour entourer Jarrett Allen, alors en difficulté, avec uniquement des shooteurs et/ou des extérieurs. Un choix qui a porté ses fruits, puisque les Cavs ont renversé la partie avec un 15-0. Et Allen, bien épaulé par Kevin Love ou Lamar Stevens, a enfin pu dominer dans la raquette, tandis que des 3-points ont commencé à tomber dedans…

LES TOPS/FLOPS

Le duo Love/Stevens. Entre la régularité d’un Kevin Love incandescent (20 points, 8 rebonds, 4 passes) et toute l’énergie de Lamar Stevens (15 points), les Cavaliers ont pu s’appuyer sur une doublette irréprochable en sortie de banc. À eux deux, Love et Stevens ont ainsi planté plus de trois quarts des points de la « second-unit » de leur équipe. Se distinguant principalement dans le troisième quart-temps, lorsque Cleveland a terminé cette période sur un 15-0 (et un 3-points de Kevin Love), afin de reprendre les commandes et ne plus les lâcher ensuite.

Duane Washington Jr. Le rookie des Pacers n’a pas eu froid aux yeux pour la toute première titularisation de sa jeune carrière. Appelé au pied levé pour remplacer Caris LeVert, désormais à l’isolement avec Malcolm Brogdon, Jeremy Lamb et Chris Duarte, l’ancien pensionnaire d’Ohio State a terminé avec 17 points au compteur, à 7/14 aux tirs et 3/6 à 3-points. Décomplexé offensivement, le « combo-guard » de 21 ans s’est ainsi imposé comme la deuxième option la plus fiable d’Indiana, derrière Domantas Sabonis.

Le banc d’Indiana. Si le banc des Cavaliers a carburé cette nuit, dans le sillage de Kevin Love et Lamar Stevens, impossible d’en dire autant de celui des Pacers. En tout et pour tout, la « second-unit » des visiteurs n’a ainsi inscrit que 12 petits points. Et, même si le retour de Lance Stephenson sous les couleurs a dû ravir les fans de la franchise, il n’y avait clairement pas de quoi se réjouir, en dehors de ça. Car c’est notamment quand il a commencé à faire entrer ses remplaçants, en fin de troisième quart-temps, que Rick Carlisle a vu ses hommes lâcher prise contre Cleveland…

La blessure d’Isaac Okoro. Alors qu’il venait à peine de sortir d’isolement, le joueur des Cavaliers a été contraint de quitter prématurément ses coéquipiers cette nuit. Il n’a ainsi eu droit qu’à 12 minutes de jeu quand, sur un écran (illégal ?) de Domantas Sabonis, son coude a explosé au contact du Lituanien. Déjà privés de Darius Garland, Collin Sexton et Ricky Rubio dans leur « back-court », les Cavs doivent plus que jamais espérer que la blessure de leur arrière titulaire ne soit pas trop grave. Eux qui n’avaient plus que Brandon Goodwin et Kevin Pangos comme autres « guards » disponibles, en attendant l’arrivée de Rajon Rondo.

LA SUITE

Cleveland (21-16) : déplacement à Memphis, dans la nuit de mardi à mercredi (01h00).

Indiana (14-23) : déplacement à New York, dans la nuit de mardi à mercredi (01h30).

Cavaliers / 108 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
L. Markkanen 34 5/12 2/6 0/0 2 4 6 2 2 0 0 1 -3 12 14
I. Okoro 12 1/1 0/0 0/0 0 1 1 1 0 1 0 1 0 2 6
J. Allen 32 6/12 0/1 6/8 4 7 11 2 2 1 2 3 +3 18 25
E. Mobley 35 11/16 0/2 2/4 1 8 9 4 3 0 3 0 -8 24 27
K. Pangos 27 2/6 1/3 2/2 0 3 3 4 0 0 1 0 +4 7 9
K. Love 29 6/13 3/6 5/5 2 6 8 4 2 1 1 0 +13 20 25
D. Wade 14 1/3 0/1 1/1 2 2 4 2 0 1 0 0 +7 3 8
L. Stevens 31 6/13 0/4 3/4 1 2 3 2 1 1 0 0 +1 15 13
T. Scott -- ///// ///// ///// -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- 0
L. Kornet -- ///// ///// ///// -- -- -- -- -- -- -- -- -- -- 0
B. Goodwin 26 3/12 0/3 1/4 0 3 3 5 1 1 1 0 +3 7 3
Total 41/88 6/26 20/28 12 36 48 26 11 6 8 5 108
Pacers / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Sabonis 39 10/16 3/4 9/10 1 12 13 7 2 0 3 1 +9 32 43
J. Holiday 37 6/10 6/9 0/0 0 4 4 3 6 1 1 1 +5 18 22
M. Turner 37 4/11 2/5 2/4 5 5 10 3 5 2 3 3 +1 12 18
D. Washington Jr. 34 8/17 4/9 0/0 1 2 3 1 4 1 1 0 -5 20 15
K. Sykes 35 4/10 2/7 0/0 0 3 3 5 4 1 3 1 +7 10 11
J. Anderson 8 0/2 0/2 0/0 1 2 3 0 1 0 1 0 -6 0 0
T. Craig 21 0/5 0/3 0/0 0 0 0 1 0 1 0 0 -10 0 -3
O. Brissett 16 2/6 2/4 0/0 2 2 4 1 0 0 2 0 -13 6 5
L. Stephenson 13 3/7 0/4 0/0 0 1 1 3 2 0 0 0 -8 6 6
Total 37/84 19/47 11/14 10 30 40 24 24 6 14 6 104

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités