Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.58MIL1.51Pariez
  • IND2.04CHA1.78Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Diminué, le Heat domine les Bucks au terme d’une intense bataille

NBA – Largement défait sur le parquet des Bucks vendredi dernier, le Heat prend sa revanche avec la manière, cette fois-ci devant son public (113-104).

Malgré une maladresse assez inquiétante (35%), les Bucks sont aux commandes après les douze premières minutes (26-24). Dix joueurs entrent sur le parquet, huit d’entre eux marquent au moins un panier. Du côté de Miami, c’est l’inattendu Caleb Martin, titulaire, qui maintient sa formation à flot avec 8 points marqués.

Le second quart-temps s’inscrit dans la continuité du premier. Les Bucks sont toujours maladroits (9/23) mais le trio Bobby Portis – Giannis Antetokounmpo – Jrue Holiday assure tout de même 30 points. Depuis son banc, Erik Spoelstra ne peut compter que sur Caleb Martin, qui fait grimper son total de points à 17 et Tyler Herro (9 points) pour limiter les dégâts. Les Bucks font un premier break à la mi-temps (51-44).

Au retour des vestiaires, le « momentum » bascule. Le Heat apporte enfin du soutien duo Martin – Herro, et c’est Kyle Lowry qui joue le rôle du sauveur. Le meneur vétéran inscrit 16 points dans le seul troisième quart-temps et initie la révolte : les locaux collent un 39-26 aux visiteurs et ils passent devant au score après 36 minutes (83-77).

Le Heat enfonce le clou dans le quatrième quart-temps par l’intermédiaire du shooteur Max Strus, qui inscrit 14 points en cinq minutes. Les Bucks ne parviennent pas à inverser la tendance malgré un ultime assaut de Khris Middleton, qui inscrit 9 points dans le quart-temps, et Kyle Lowry scelle définitivement l’issue de la rencontre sur un « step-back » en tête de raquette à une minute du buzzer final. Le Heat tient une victoire référence en l’absence de ses deux joueurs majeurs, Jimmy Butler et Bam Adebayo.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Le troisième quart-temps du Heat. Malmenés durant la première mi-temps, les hommes de « Spo » ont assommé les Bucks en 12 minutes au retour des vestiaires : 39 points à 64% de réussite aux tirs (14/22) ! Une révolte collective orchestrée avec brio par un Kyle Lowry tranchant.

– Un record à 3-points. Avec 22 tirs primés convertis, le Heat a égalé le record de la franchise. Assurément la clé de leur victoire, face à une équipe beaucoup plus grande et donc dominatrice dans la raquette mais plus en difficulté pour défendre au large.

– Tyler Herro en sortie de banc. Titulaire et brillant dans la lourde défaite de son équipe samedi dernier face à ces mêmes Bucks, l’arrière a cette fois-ci débuté le match sur le banc, son coach lui ayant préféré Caleb Martin. Un choix payant tant l’ancien Hornet a été précieux dans la victoire.

Tops/Flops

Caleb Martin. L’arrière/ailier a maintenu son équipe à flot durant la première mi-temps avant que Kyle Lowry et PJ Tucker ne prennent le relais après la mi-temps. Il termine la rencontre à 28 points (9/12), 8 rebonds et 3 passes en 34 minutes.

Kyle Lowry. MVP de la rencontre, le meneur a mis une mi-temps avant de rentrer dans son match. Étincelant dans le troisième quart-temps, durant lequel il inscrit 16 points, il a ensuite distribué les caviars dans l’ultime acte avant de planter le « dagger ». Impérial.

Jrue Holiday. Meilleur joueur côté Bucks, il a été impressionnant de justesse dans sa sélection de tirs (27 points à 12/17), tenant la dragée haute à Kyle Lowry durant le troisième quart-temps pendant que le Heat renversait le cours du match. La victoire aurait rendu son match parfait.

Giannis Antetokounmpo. Avec seulement 13 tirs tentés, dont un seul dans le quatrième quart-temps, le Grec n’a pas livré une grande performance. Peut-être encore gêné par son mollet, il a surtout été bien défendu par Miami, qui n’a pas hésité à bâtir dans la raquette le fameux mur nécessaire pour le ralentir. Il termine à 15 points, 6 rebonds et 4 passes, une fiche de stats bien loin des standards astronomiques auxquels il nous habitue.

LA SUITE

Miami (15-11) : le Heat enchaine samedi avec la réception de Chicago, gros calibre de l’Est cette saison mais grandement diminué par les blessures et le Covid-19

Milwaukee (16-10) : vendredi, déplacement du côté de Houston pour y affronter des Rockets en grande forme ces derniers temps.

Heat / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P.J. Tucker 35 5/9 2/4 3/4 1 6 7 8 4 2 1 0 +10 15 26
C. Martin 34 9/12 6/8 4/4 2 6 8 3 3 0 1 2 +2 28 37
D. Dedmon 13 1/2 0/0 0/0 2 7 9 0 1 0 1 0 +1 2 9
K. Lowry 39 9/21 4/13 0/0 1 1 2 13 2 1 6 0 +8 22 20
D. Robinson 21 2/6 2/5 0/0 0 2 2 0 2 0 1 0 +1 6 3
K. Okpala 32 4/5 2/2 0/0 0 9 9 2 3 1 1 2 +23 10 22
O. Yurtseven 4 1/1 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 2 0 -7 2 0
G. Vincent 15 1/4 1/4 0/0 0 1 1 3 3 1 0 1 +11 3 6
T. Herro 28 3/9 1/4 2/2 0 2 2 3 0 1 7 1 -19 9 3
M. Strus 19 5/8 4/7 2/2 0 2 2 0 3 0 0 1 +15 16 16
Total 40/77 22/47 11/12 6 36 42 32 23 6 20 6 113
Bucks / 104 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
G. Antetokounmpo 33 4/13 0/2 7/12 1 5 6 4 3 1 4 1 -11 15 9
K. Middleton 35 5/13 4/8 6/6 3 3 6 4 4 1 6 0 -15 20 17
B. Portis 30 7/13 1/3 3/4 4 4 8 0 3 2 3 2 -17 18 20
J. Holiday 37 12/17 3/7 0/0 0 4 4 4 4 1 3 1 -11 27 29
G. Allen 25 3/9 2/7 0/0 0 4 4 1 0 0 0 0 -14 8 7
D. Cousins 13 0/2 0/2 0/0 1 5 6 2 2 1 2 0 +9 0 5
P. Connaughton 31 2/8 1/5 1/2 0 2 2 0 2 2 0 0 +7 6 3
R. Hood 13 1/2 0/0 1/1 2 0 2 0 0 2 0 0 +3 3 6
W. Matthews 12 1/3 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 -1 2 1
J. Smart 11 1/5 1/4 2/2 1 3 4 2 1 1 0 0 +5 5 8
Total 36/85 12/39 20/27 12 29 41 18 20 11 18 4 104

A lire aussi