NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
PHI1:00
CLE
CHI1:00
DET
WAS1:00
IND
NYK1:00
MIA
MIL1:30
TOR
OKC1:30
HOU
BRO2:00
MEM
DAL2:00
MIN
UTH2:00
NOR
DEN2:00
GSW
POR4:00
SAC
ORL4:00
LAC
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.9PHI1.35Pariez
  • CLE1.57CHI2.25Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

LeBron James (39 points) braque les Pacers en prolongation !

NBA – Menés quasiment tout le match, les Lakers s’en sont remis à un immense LeBron James (39 points, 5 rebonds, 6 passes) pour faire craquer les Pacers après prolongation (124-116) !

LeBron James de retour de suspension, c’est cette fois-ci Anthony Davis, toujours fiévreux, qui manquait à l’appel côté Lakers. Une absence qui a longtemps facilité la tâche des Pacers, en tête pendant plus de trois quarts-temps et demi, de 5-10 points à chaque fois.

Sauf que les joueurs d’Indianapolis, menés par Malcolm Brogdon (28 points), n’ont jamais su tuer le match et ils ont ensuite très mal géré leur « money-time », contrairement à LeBron James (39 points, 5 rebonds, 6 passes).

Intenable derrière la ligne à 3-points et très à l’aise en tant que pivot dans le « small ball » mis en place par son coach, le « King » a ainsi fait plier ses adversaires au bout de la prolongation (124-116). Pouvant également compter sur les bonnes prestations des solides Malik Monk et Wayne Ellington (31 points en cumulé).

Pour la franchise de l’Indiana, d’abord sauvée en toute fin de dernier quart-temps par un shoot miraculeux de son rookie Chris Duarte, cette défaite fait mal, alors que les hommes de Rick Carlisle ont longtemps semblé proches de mettre K-O leurs visiteurs…

CE QU’IL FAUT RETENIR

Les cadeaux d’Indiana. À la veille de « Thanksgiving », les Pacers étaient d’humeur généreuse. Après avoir débuté le match tambour battant, grâce aux largesses défensives des Lakers, les hommes de Rick Carlisle n’ont jamais été en mesure d’enterrer les « Purple & Gold ». Se contentant de 5-10 points d’avance jusqu’au milieu du dernier quart-temps, et répondant aux différents « runs » californiens par des « runs » identiques. Sauf que, dans le « money-time », la fragilité des locaux, couplée à l’absence d’un réel leader d’attaque, s’est payée cash face aux exploits de LeBron James, désireux de soigner son retour à la compétition.

LeBron James assure en pivot. C’est l’un des ajustements de Frank Vogel qui a fait basculer cette partie. Sans Anthony Davis, les Lakers ont utilisé leur quadruple MVP au poste 5, dans un « small ball ». Un choix payant, car c’est quand « LBJ » était entouré de Russell Westbrook et trois shooteurs que les « Purple & Gold » ont proposé leurs meilleures séquences de chaque côté du terrain. Provoquant de nombreuses fautes et pertes de balle, récoltant plusieurs lancers et obligeant la raquette adverse à sortir au large. Logiquement, ces bonnes minutes ont permis aux joueurs de Los Angeles de réussir les « runs » qui les ont ramenés au contact.

Le « King » assassin. Au-delà de son repositionnement réussi au poste de pivot, « LBJ » a aussi brillé quand il a fallu faire gagner les Lakers. Dans le dernier acte, il a d’abord joué les maestros pour revenir au score, avec de superbes décalages pour ses coéquipiers, à 3-points. Avant de s’occuper du scoring aux lancers, dans la peinture et derrière l’arc (avec une « Big Balls Dance » en prime), sans tuer les Pacers pour autant. C’est donc en prolongation que le « King » a posé sa clim’, toujours à coups de paniers primés, plus éloignés les uns que les autres, et avec un « fadeaway ». Ça méritait bien sa fameuse célébration du « Silencer ».

TOPS/FLOPS

La paire Monk/Ellington. Dans l’ombre de LeBron James, ce ne sont pas Russell Westbrook ou Carmelo Anthony qui ont été les plus en vue, mais Malik Monk (17 points) et Wayne Ellington (14 points). D’un côté, le régulier Monk a comme souvent joué les étincelles en sortie de banc pour les Lakers, avec son culot et son énergie qui boostent toujours son équipe en attaque (et même en défense). De l’autre, Ellington a fait basculer le match à 3-points dans le dernier acte, qu’il a terminé à 3/4 derrière l’arc, pour ramener Los Angeles au contact. De vaillants soldats, donc, déterminants pour accompagner leur « King » cette nuit.

⛔ Rick Carlisle. S’il fallait trouver un coupable côté Pacers, ce serait probablement leur coach. Déjà incapable de s’ajuster à ce que proposaient les Lakers toute la soirée, l’ancien entraîneur des Mavericks s’est en prime permis de saborder son équipe avec ses choix. On se demande ainsi pourquoi le rookie Chris Duarte a bénéficié de tous les shoots en prolongation, sans que Domantas Sabonis ne touche un ballon à l’intérieur, sans Anthony Davis. On s’interroge aussi sur la longue absence de Myles Turner dans le dernier acte, plus mobile qu’un Sabonis, à cinq fautes, et constamment ciblé par LeBron James sur les changements défensifs.

LEBRON JAMES A AUSSI FAIT LE VIDEUR

Alors qu’il était déjà en train de nettoyer les Pacers sur le parquet, LeBron James s’est aussi permis de faire le ménage dans les tribunes de la Bankers Life Fieldhouse. En pleine prolongation, deux spectateurs d’une vingtaine d’années, sans doute trop provocateurs au goût de l’ailier, ont effectivement été contraints de quitter la salle.

Difficile de savoir ce qu’il s’est vraiment passé, mais LeBron James n’a pas hésité à alerter les arbitres, puis la sécurité, juste après avoir inscrit un gros shoot à 3-points pour mettre Los Angeles à +3 (117-114).

LA SUITE

Indiana (8-12) : réception de Toronto, dans la nuit de vendredi à samedi (02h00).

Los Angeles (10-10) : réception de Sacramento, dans la nuit de vendredi à samedi (04h30).

Pacers / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Sabonis 35 5/9 0/0 4/4 5 7 12 6 5 1 1 0 -7 14 28
J. Holiday 35 5/15 4/12 2/3 0 6 6 3 3 0 1 0 -5 16 13
M. Turner 36 4/10 1/6 3/3 2 4 6 2 2 1 0 2 +1 12 17
M. Brogdon 46 9/21 5/10 5/6 3 4 7 2 3 1 3 1 +4 28 23
C. LeVert 27 5/13 0/3 0/0 0 3 3 3 4 0 1 1 +4 10 8
T. Craig 21 2/6 0/1 3/4 2 6 8 0 1 0 1 0 -14 7 9
T.J. McConnell 25 4/8 0/1 2/2 0 5 5 8 2 0 0 0 -3 10 19
K. Martin 9 1/4 0/3 0/0 1 1 2 0 2 0 1 0 -13 2 0
C. Duarte 30 7/18 3/10 0/2 1 2 3 1 3 0 3 1 -7 17 6
Total 42/104 13/46 19/24 14 38 52 25 25 3 11 5 116
Lakers / 124 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
L. James 43 13/29 5/12 8/9 0 5 5 6 2 1 2 2 -3 39 34
D. Jordan 21 2/5 0/0 0/0 1 10 11 0 3 0 1 0 -5 4 11
R. Westbrook 40 5/15 1/3 9/11 1 6 7 5 3 0 4 1 +14 20 17
A. Bradley 25 0/1 0/1 0/0 1 2 3 1 1 0 1 1 -10 0 3
T. Horton-Tucker 29 3/10 0/2 2/2 0 4 4 2 3 2 0 0 -2 8 9
C. Anthony 30 4/13 2/7 4/5 1 0 1 2 3 1 1 0 +14 14 7
D. Howard 14 4/4 0/0 0/0 4 5 9 1 3 0 0 0 -3 8 18
W. Ellington 30 5/7 4/6 0/0 1 3 4 2 0 0 0 0 +20 14 18
M. Monk 34 6/11 3/6 2/2 0 8 8 1 3 1 2 0 +15 17 20
Total 42/95 15/37 25/29 9 43 52 20 21 5 11 4 124

A lire aussi