Pariez en ligne avec Unibet
  • LA 2.17GOL1.67Pariez
  • IND2.25MIL1.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sans contrat depuis ses propos antisémites, Meyers Leonard espère avoir une nouvelle chance en NBA

NBA – L’intérieur avait utilisé une insulte antisémite en jouant aux jeux vidéo sur Twitch. Sans contrat depuis, il espère pouvoir revenir dans la Grande Ligue.

Meyers Leonard pensait avoir trouvé la franchise idéale à Miami. Carrément titulaire au Heat lors de son arrivée en 2019/20, après quelques années à Portland, il avait été poussé sur le banc par l’arrivée de Jae Crowder.

Malgré sa frustration, il était resté en Floride mais une blessure à l’épaule l’avait obligé à se faire opérer en février 2021. Annoncé absent pour toute la fin de saison, il s’était alors consacré aux jeux vidéo, jusqu’à cet incident, un mois plus tard, où il avait utilisé une injure antisémite lors d’une session Twitch de « Call of Duty: Warzone ».

Ecarté du groupe, il avait rapidement été transféré par le Heat en direction du Thunder, contre Trevor Ariza, avant d’être coupé. Depuis, il n’a pas retrouvé de place en NBA.

L’intérieur aimerait revenir au Heat

À 29 ans, Meyers Leonard assure en tout cas avoir appris sa leçon, et espère pouvoir réintégrer la Grande Ligue.

« Je ne peux qu’espérer que les gens me permettront de rebondir après mon erreur » explique-t-il à TMZ. « C’était une erreur engendrée par une grande ignorance, et je l’accepte. »

Après une amende de 50 000 dollars et un stage imposé par la NBA, Meyers Leonard a beaucoup discuté ces derniers mois avec des membres de la communauté juive, pour comprendre le réel impact de ses mots.

« Il est troublant d’entendre des témoignages de première main sur la façon dont les opinions et les actes antisémites ont été instrumentalisés à maintes reprises au cours de l’histoire et persistent encore aujourd’hui » décrivait-il, avant d’ajouter désormais : « Les personnes qui ont été les plus chaleureuses et les plus compatissantes, et qui ont fait preuve de la plus grande grâce, ont été de nombreuses personnes de la communauté juive ».

Meyers Leonard se verrait en tout cas bien revenir à Miami, expliquant que lui et sa femme adorent la ville, et qu’il apprécie particulièrement la franchise. « Il y a quelque chose dans cette culture du club qui me correspond. »