NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
NYK
DEN19:00
BRO
CHI2:00
MIL
MIA2:00
DAL
MEM2:30
GSW
SAS2:30
POR
BOS4:00
SAC
LAC4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO1.66CHI2.13Pariez
  • MIL1.34MIA3.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le banc des Warriors déjà décisif

NBA – Nemanja Bjelica, Andre Iguodala et Damion Lee ont été essentiels dans la victoire de Golden State à Los Angeles.

Stephen Curry a certes réalisé son premier triple-double depuis presque six ans, mais ce n’est pas le meneur de jeu des Warriors qui a fait la différence dans cette première victoire de Golden State. Il l’a reconnu lui-même, estimant qu’il avait joué « comme une merde » face aux Lakers.

Ce sont les remplaçants qui ont fait l’effort décisif, en dernier quart-temps surtout. Après 36 minutes, les joueurs de Steve Kerr étaient menés (85-83) et le coach a fait le choix de lancer un cinq avec Jordan Poole et quatre remplaçants : Otto Porter Jr, Nemanja Bjelica, Andre Iguodala et Damion Lee.

Résultat : un 17-7 en quatre minutes pour Golden State avec les cinq joueurs qui ont marqué au moins un panier. Puis ce sont Stephen Curry et Nemanja Bjelica qui ont terminé le travail. Ce dernier a fini avec 15 points à 6/7 au shoot, 11 rebonds et 4 passes en 26 minutes, et avec un +/- de + 20 !

« Avec son shoot extérieur, les défenseurs montent vraiment sur lui », constate Draymond Green à NBC Sports. « Il a réalisé beaucoup d’actions importantes, pour lui comme pour les autres. Si on a pris ce match, c’est en grande partie grâce à lui. Un + 20, c’est incroyable. »

« Le voir faire des passes et trouver des joueurs ouverts, surtout à son poste, ça nous rend encore plus dangereux »

L’ancien de Minnesota et Sacramento a semblé déjà à l’aise dans le système des Warriors, dans un registre différent de celui qu’on lui connaît habituellement puisqu’il n’a frappé qu’une seule fois à 3-pts.

« On savait qu’il pouvait shooter de loin et ouvrir des espaces », commente Jordan Poole, lui aussi excellent avec 16 points inscrits en seconde mi-temps. « Mais le voir faire des passes et trouver des joueurs ouverts, surtout à son poste, ça nous rend encore plus dangereux. Il faut respecter son tir à 3-pts, mais il peut aussi faire le jeu après son dribble, c’est capital. »

Autre élément important dans cette superbe performance du banc des Warriors (qui a dominé celui des Lakers 55-29), en plus de Damion Lee, qui compile 15 points : Andre Iguodala. Le MVP des Finals 2015 s’était montré lors de la présaison, déjà contre Los Angeles, et il a confirmé avec une nouvelle sortie solide : 12 points en 23 minutes.

« Il a l’air bien, il bouge bien, il a mis des shoots importants, ses mains sont toujours aussi impressionnantes en défense », énumère un Stephen Curry conquis par le retour d’Andre Iguodala après deux ans à Miami. « Quand il est arrivé ici, il y avait une petite musique qui disait qu’il ne serait qu’une présence dans le vestiaire, un vétéran qui serait un grand frère pour les jeunes… Mais il a été clair : il en a encore sous le capot. Il a joué 23 minutes et il a été bon pendant les 23. »