Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.05ORL9.15Pariez
  • MIA1.3DEN3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Evan Fournier impatient de démarrer la « vraie » saison

NBA – Après une présaison sans adresse, Evan Fournier n’est pas inquiet. C’est normal pour ses débuts dans une nouvelle équipe.

Maladroit en présaison, à 10 points à 36% d’adresse globale dont un petit 30% de loin, Evan Fournier est encore dans sa phase d’adaptation chez les Knicks.

Son coach, Tom Thibodeau, l’encourageait d’ailleurs dimanche, avec Kemba Walker, à garder confiance et à continuer à faire ce qu’il sait faire de mieux, à savoir scorer. Aujourd’hui, le médaillé d’argent olympique confirme dans les colonnes du New York Post, qu’il n’est guère inquiet.

« On me l’a dit et ça a du sens » explique-t-il. « Cette saison, c’est en quelque sorte la première fois que je suis un des nouveaux gars dans mon équipe. Mais je ne me fais aucun souci. La présaison est la présaison. C’est fait pour faire des erreurs et apprendre à jouer avec ses coéquipiers et mettre en place des systèmes de jeu; Une fois que la saison aura démarré, tu trouves ton rythme. Le principal est de rester toi-même. »

Face à Boston puis à Orlando pour démarrer

Avec quatre victoires en quatre matchs de présaison, dont la dernière sur un tir au buzzer de Julius Randle, les Knicks arrivent en pleine forme pour démarrer la saison régulière. Un calendrier qui leur réserve la réception de Boston pour démarrer (une affiche ESPN), ce dont a hâte Evan Fournier qui veut des matchs à intensité.

« Honnêtement, oui. Il y a juste une ambiance différente avec le début de la saison. Personne ne prend la présaison à la légère évidemment. Mais ce n’est pas la même intensité, ni le même niveau de concentration. Quand ça commence, ça commence pour de vrai. Surtout quand tu as un gros match comme nous face à Boston. »

Le hasard du calendrier a ensuite fait que les Knicks se déplaceront à Orlando, l’ancien club phare d’Evan Fournier. Mais l’ancien du Magic ne fait pas dans le sentimentalisme car, d’une part, ce n’est pas le style de la maison, et que, d’autre part, ce n’est plus tellement la même équipe d’Orlando qu’à son époque.

« J’ai joué là-bas sept ans. C’est marrant que ce soit à la suite, Boston puis Orlando. Je ne suis pas quelqu’un qui me projette, je reste dans le moment présent. J’essaye en tout cas. Il y a beaucoup de gars qui sont partis du Magic ces deux dernières années. Le staff aussi a changé et il ne reste plus que quelques gars que je connais. »

Evan Fournier Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 DEN 38 11 49.3 40.7 76.9 0.2 0.8 0.9 1.2 1.7 0.5 0.8 0.0 5.3
2013-14 DEN 76 20 41.9 37.6 75.6 0.5 2.2 2.7 1.5 2.4 0.5 1.3 0.1 8.4
2014-15 ORL 58 29 44.0 37.8 72.8 0.5 2.2 2.6 2.1 2.0 0.7 1.4 0.0 12.0
2015-16 ORL 79 33 46.2 40.0 83.6 0.4 2.4 2.9 2.7 2.7 1.2 1.7 0.0 15.4
2016-17 ORL 68 33 43.9 35.6 80.5 0.7 2.4 3.1 3.0 2.7 1.0 2.1 0.1 17.2
2017-18 ORL 57 32 45.9 37.9 86.7 0.4 2.8 3.2 2.9 2.4 0.8 1.7 0.3 17.8
2018-19 ORL 81 32 43.8 34.0 80.6 0.5 2.7 3.2 3.6 2.8 0.9 1.9 0.2 15.1
2019-20 ORL 66 31 46.7 39.9 81.8 0.3 2.3 2.6 3.2 2.4 1.1 1.9 0.2 18.5
2020-21 * All Teams 42 30 45.7 41.3 78.8 0.2 2.8 3.1 3.4 2.3 1.1 1.7 0.5 17.1
2020-21 * ORL 26 30 46.1 38.8 79.7 0.2 2.7 2.9 3.7 2.1 1.0 2.1 0.4 19.7
2020-21 * BOS 16 30 44.8 46.3 71.4 0.3 3.0 3.3 3.1 2.6 1.3 1.2 0.6 13.0
2021-22 NYK 20 29 41.4 39.5 76.7 0.6 2.5 3.0 1.8 1.6 0.9 1.3 0.2 13.1
Total   585 29 44.8 38.0 80.4 0.4 2.4 2.8 2.6 2.4 0.9 1.6 0.1 14.3

Tags →