NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
PHI1:00
CLE
CHI1:00
DET
WAS1:00
IND
NYK1:00
MIA
MIL1:30
TOR
OKC1:30
HOU
BRO2:00
MEM
DAL2:00
MIN
UTH2:00
NOR
DEN2:00
GSW
POR4:00
SAC
ORL4:00
LAC
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.88PHI1.36Pariez
  • CLE1.56CHI2.26Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La défense, le prochain gros défi d’Anthony Edwards

NBA – L’arrière des Wolves veut réaliser une grande saison pour étancher sa soif de vaincre, et ça passera par un investissement décuplé en défense.

« Être le meilleur en tout », tel pourrait être le leitmotiv d’Anthony Edwards, décrit comme particulièrement déterminé et animé par l’envie de relever tous les défis. « Tennis, natation, crosse… Peu importe ce que vous voulez que je fasse, je vais le faire », a-t-il glissé pour illustrer son trait de caractère qui ne se limite pas qu’au basket.

Coach personnel de l’arrière des Wolves, Justin Holland peut en témoigner, Anthony Edwards est bien du genre à se fixer des objectifs et s’y tenir.

« Nous plaisantons toujours à ce sujet », a-t-il ainsi lancé. « Il est l’un des rares gars à être obsédé par les choses dans lesquelles il veut être bon. S’il n’est pas bon dans ce domaine, croyez-moi, donnez-lui trois semaines, un mois et il sera aussi bon que la meilleure personne qui le fait ».

« Je veux y jouer, jusqu’à ce que je devienne bon », résume le joueur. Coach des Georgia Bulldogs, où Anthony Edwards a passé une saison en 2019/20, Tom Crean a pour sa part vu son protégé travailler dur dans l’objectif d’être le premier joueur choisi lors de la Draft 2020, « avec une concentration intense. Lorsqu’il se concentre sur quelque chose, il le fait à fond. C’est un perfectionniste ».

Des objectifs toujours plus élevés

Malgré une saison rookie plus qu’honorable, marquée par une pointe à 42 points, le trophée de « Rookie of the year » lui a été chipé de peu par LaMelo Ball. Pas de quoi décourager la pépite de Minnesota qui s’est fixé des objectifs très élevés pour sa deuxième année en NBA.

« Je veux être un All-Star cette année, c’est sûr, et je veux aller en playoffs et y faire un bon parcours. J’ai l’impression que personne n’a été génial dès son arrivée dans la ligue, donc je pense que cela va prendre un peu de temps. Mais je suis prêt pour ça », a-t-il déclaré. « Regarder les playoffs cette année, voir l’atmosphère, c’était tout simplement fou. Je crois que j’ai envoyé deux ou trois textos à Finchy (Chris Finch, son coach) pour lui dire : ‘Il faut qu’on aille aux playoffs. C’est dingue’. »

Pour y parvenir, les Wolves devront progresser en défense, et Anthony Edwards sait que lui aussi devra se mettre à la page. Son coach n’a pas hésité à le mettre sur le banc sur des fins de matchs serrées la saison dernière en raison de sa défense défectueuse. Après avoir brillé offensivement au fil de sa saison rookie, son axe principal de progression cette année se situera à ce niveau. Et Anthony Edwards est prêt à se donne corps et âme pour y arriver.

« Quand je vois comment Josh (Okogie) et Jaden McDaniels ont défendu l’année dernière, et je me dis : ‘Mec, je peux défendre comme ça aussi’. Il faut juste que je fasse plus d’efforts et que je joue avec plus d’énergie », a-t-il souligné, assurant que son plus grand défi serait de « rester concentré sur la défense pendant les 48 minutes de chaque match. J’ai travaillé très dur cet été, alors je m’attends à revenir bien meilleur que l’année dernière ».

Les premiers effets déjà visibles en présaison

Dans sa « to-do list », il s’est aussi fixé le nombre d’interceptions qu’il veut atteindre, plus de deux en moyenne par match. Les premiers effets de ce changement de cap ont déjà été entrevus en présaison, comme l’a confirmé Chris Finch, qui a vu un Anthony Edwards « impliqué défensivement dès le premier jour ».

Son coach a également apprécié la façon dont il a haussé le ton en défense sur l’un des matchs de présaison, s’érigeant alors en leader défensif de son équipe.

« Il est entré dans le troisième quart-temps et a donné le ton. Sa défense sur le ballon était vraiment excellente. Il a touché des ballons et a réussi quelques interceptions. Il a ce truc, qui fait qu’il apprend très vite. Vous lui dites quelque chose et il le met en œuvre. C’est un jeune homme très, très compétitif dans tout ce qu’il fait. Ce n’était qu’une question de temps avant que la flamme ne s’allume en lui », s’est félicité Chris Finch qui a également noté une « conscience du ballon et un positionnement bien supérieurs à ce qu’ils étaient il y a un an ».

L’objectif ultime de la démarche reste de permettre à Minnesota de gagner à nouveau, et pourquoi pas d’envisager atteindre un bilan positif à l’issue de la saison régulière, ce qui n’est arrivé qu’une fois sur les seize dernières saisons des Wolves…

« Je veux m’habituer à gagner et je veux apprendre à gagner de plus en plus au fur et à mesure que je vais grandir dans le jeu. J’aime avoir beaucoup de poids sur mes épaules et performer au plus haut niveau possible. J’ai passé beaucoup de temps en salle de sport cet été, donc je suis prêt pour ça », a-t-il conclu.

Anthony Edwards Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2020-21 MIN 72 32 41.7 32.9 77.6 0.8 3.9 4.7 2.9 1.8 1.1 2.2 0.5 19.3
2021-22 MIN 23 36 42.8 34.2 78.0 1.4 4.9 6.3 3.6 2.3 1.6 3.4 0.7 22.0
Total   95 33 42.0 33.2 77.7 1.0 4.1 5.1 3.1 1.9 1.3 2.5 0.5 20.0

A lire aussi