Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Chris Duarte s’impose déjà par sa maturité chez les Pacers

NBA – Après quatre ans d’université, Chris Duarte débarque en NBA à 24 ans avec un jeu tout en contrôle et plein de maturité. Déjà prêt à briller ?

Après avoir réussi de bons débuts en présaison à New York, dans le mythique Madison Square Garden, avec 15 points et 5 passes en 19 minutes en sortie de banc, le rookie des Pacers, Chris Duarte, a confirmé pour sa deuxième sortie avec 11 points, 3 rebonds et 2 passes dans la victoire face aux Cavs.

Déjà lancé dans le grand bain

Rookie expérimenté du haut de ses 24 ans, Chris Duarte a impressionné par sa polyvalence et son jeu tout en contrôle. Pas de panique pour le Dominicain natif de Montréal, le sang-froid en toutes circonstances.

« C’est fou, mon premier match au Madison. C’était forcément de bonnes sensations », expliquait-il pourBasketball News. « Je me suis senti bien pour ma première dans un match NBA. J’essaye simplement d’apprendre de mes erreurs et de prendre les choses jour après jour. »

Titulaire dans la victoire face à Cleveland, Chris Duarte est un joueur déjà prêt pour le grand bain. Rick Carlisle apprécie de pouvoir le faire jouer aussi bien au poste 2 qu’au poste 3, sachant que le garçon pourrait tout aussi bien se charger de mettre en place quelques systèmes si besoin.

« Duarte a fait du bon boulot pour sa première titularisation en NBA. J’ai simplement pensé que ce serait bien de changer notre cinq majeur. À l’entraînement, on a changé les trois équipes avec lesquelles on jouait. On a fait jouer Isaiah Jackson en poste 4 défensivement. On doit développer ces gars-là, on doit glaner le maximum d’informations avec mon staff et continuer à pousser à partir de là. »

Pas un rookie comme les autres

Au milieu d’une armoire à extérieurs plutôt riche mais aussi bien remplie de joueurs fragiles (T.J. Warren, Justin Holiday, Torrey Craig, Jeremy Lamb, Caris LeVert), Chris Duarte peut apporter son profil de couteau-suisse et de scoreur, lui qui tournait à 17 points pour son année senior chez les Ducks.

« Il a fait beaucoup de bonnes choses », a confirmé Rick Carlisle après le match à NYC. « Il a commis quelques erreurs aussi, des erreurs qu’on peut facilement corriger. Mais quand vous êtes lancé dans votre premier match NBA, ce genre de choses arrivent. Globalement, c’est un gars qui n’a peur de rien et j’adore sa manière de jouer. »

Passé par un Junior College à Niceville en Floride, puis par l’Université d’Oregon en Division I, Chris Duarte a de l’expérience à revendre et une maturité certaine dans son jeu.

En tout cas, il ne sera sans aucun doute pas un rookie comme les autres. Dans une équipe des Pacers qui repart sur de nouvelles bases, il aura l’occasion de s’inscrire sur le long terme dans l’Indiana.

« Je suis un grand fan de Chris », ajoute Malcolm Brogdon. « J’aime sa manière de se comporter, son sang-froid, sa maturité et puis aussi sa polyvalence. Offensivement comme défensivement, il joue des deux côtés du terrain. Le plus impressionnant chez lui, c’est que c’est un lottery pick avec beaucoup d’attentes et d’attention autour de lui, mais il veut avant tout apprendre. Il s’imprègne de tout ce qu’on lui dit, il pose des questions, il est à l’écoute. Il va être vraiment, vraiment bon. »

Tags →
A lire aussi