Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE3.6ATL1.28Pariez
  • IND2.41MIA1.55Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

A Toronto, la reconquête du titre passe par le développement des jeunes talents

NBA – Masai Ujiri, qui a prolongé son contrat pour plusieurs années, garde des ambitions de titre pour la franchise canadienne. Malgré le départ de Kyle Lowry.

Le mariage entre Masai Ujiri et les Raptors est fait pour durer. « C’est pour toujours, mettez la pression sur Larry (Tanenbaum, le propriétaire), s’en amuse le dirigeant, lors de sa première sortie publique depuis la prolongation de son contrat. Je suis chez moi, c’est tout. On va faire du mieux possible pour gagner, je m’y engage. »

Après déjà huit années passées au Canada, Masai Ujiri a accepté de prolonger son bail de président pour plusieurs années supplémentaires malgré l’intérêt d’autres franchises. On imagine que les dirigeants du MLSE ont su se montrer convaincants avec le montant de cette extension, dont les détails ne sont pas connus.

Au-delà des millions de dollars, le dirigeant est à Toronto dans l’optique de retrouver les sommets atteints il y a seulement deux ans, avec le titre de 2019. « On veut en gagner un autre. Tout le reste, c’est du passé. C’est sûr qu’on peut se contenter de ce qu’on a fait dans le passé, mais la NBA, c’est le moment présent. Nous devons nous mettre en position de gagner un autre championnat. »

Un travail « inachevé »

Malgré cette première bague, il évoque ainsi un « travail inachevé ». Pour le terminer, les Raptors ne pourront plus compter sur leur capitaine de ces dernières années, Kyle Lowry, échangé à Miami durant l’intersaison. Ce dernier, selon Ujiri, n’est autre que le plus grand joueur de la franchise. Le président a déjà en tête le tête le retrait du maillot du meneur.

En attendant, le dirigeant entend trouver un autre moyen de remporter le titre. « On ne va pas rester là et pleurer sur les joueurs qui ne veulent pas venir ici. Ce n’est pas ce que nous sommes, je pense qu’on a passé ce cap », formule Ujiri en référence aux difficultés historiques pour attirer les grands noms de la ligue au Canada.

« En premier lieu, on va suivre notre propre voie, nous n’avons pas à suivre la vague NBA actuelle, poursuit-il, en pensant vraisemblablement aux réunions de stars. Et nous devons saisir les opportunités, à savoir construire autour des jeunes joueurs que nous avons. »

Pascal Siakam réconcilié avec Nick Nurse ?

Ujiri cite ici les « jeunes vétérans » du club, déjà présents en 2019, Fred VanVleet, OG Anunoby et bien sûr Pascal Siakam. Ce dernier aurait d’ailleurs mis de côté son altercation passée avec son coach, Nick Nurse. « Pascal est un Raptor et il va jouer avec nous. Je sais que nos fans n’ont pas été faciles avec lui. Mais croyez-moi, Pascal est quelqu’un de fier et un joueur incroyable », salue Ujiri, en espérant sans doute une grosse saison réaction du Camerounais.

Derrière ce trio de leaders, le dirigeant évoque Chris Boucher, Khem Birch, puis les joueurs draftés, Scottie Barnes et Dalano Banton. Sans oublier Malachi Flynn ou le prometteur Precious Achiuwa, acquis dans le transfert pour Kyle Lowry, en compagnie de Goran Dragic.

« On veut vraiment développer tous ces gars, je crois que nous avons de bons antécédents dans ce domaine. C’est ce que j’ai dit en m’asseyant ici il y a huit ans et je le dis à nouveau : on va trouver un moyen de gagner le titre basé sur le développement de nos joueurs, et tout ce qui en découle, parfois des échanges, parfois par le biais de la ‘free agency’. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Scottie Barnes 2 34.0 53.3 33.3 80.0 4.5 6.5 11.0 1.5 3.5 0.5 0.0 3.0 18.5
Gary Trent, Jr. 2 29.0 40.9 33.3 83.3 0.5 2.0 2.5 1.0 1.0 3.5 0.0 2.0 13.0
Ogugua Anunoby 2 33.9 20.0 14.3 90.0 4.0 3.5 7.5 2.0 2.0 1.0 0.5 1.5 12.5
Fred Vanvleet 2 35.8 26.7 21.4 100.0 1.5 2.0 3.5 6.5 3.5 2.5 1.0 1.5 11.5
Precious Achiuwa 2 21.7 42.9 50.0 50.0 3.0 8.0 11.0 1.0 0.5 1.5 0.0 2.0 10.5
Chris Boucher 2 18.6 33.3 16.7 100.0 1.0 4.5 5.5 0.0 1.0 1.0 1.5 0.5 9.0
Goran Dragic 2 16.7 38.5 33.3 100.0 0.0 2.0 2.0 2.5 0.0 0.5 0.0 1.5 7.0
Svi Mykhailiuk 2 15.2 30.0 28.6 100.0 0.0 3.0 3.0 0.5 2.0 0.5 0.0 3.0 6.0
Khem Birch 2 23.4 42.9 0.0 83.3 5.0 2.5 7.5 0.0 1.5 1.0 0.0 1.5 5.5
Dalano Banton 2 7.7 66.7 100.0 0.0 0.0 2.0 2.0 1.5 0.0 0.5 0.0 0.5 4.5
Isaac Bonga 1 2.3 100.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 2.0 0.0 0.0 0.0 0.0 2.0
Malachi Flynn 1 2.9 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 1.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0
Justin Champagnie 1 2.9 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

A lire aussi