Tokyo
2020
Tokyo
2020
USA
AUS
FRA
SLO
SF 23
SF 24
L SF 23
L SF 24
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Après un demi-siècle d’attente, les Clippers ont brisé la malédiction

NBA – Enfin ! Pour la première fois de son histoire, la seconde franchise de Los Angeles va disputer une finale de conférence, 51 ans après sa création.

Les Clippers ont pris leur temps et mis la manière pour rejoindre la finale de conférence, palier jamais atteint par la franchise depuis sa création en 1970 ! « 50 ans toujours puceaux » avions-nous titré la saison passée, après l’échec contre les Nuggets en demi-finale de conférence.

Le faire en 2021, face au Jazz, meilleure équipe de la saison régulière, après avoir été mené 2-0 et sans Kawhi Leonard pour les deux derniers matches, c’est remarquable et inespéré.

« J’étais là quand on se qualifiait en huitième position et qu’on était déjà heureux d’aller en playoffs », se souvient Patrick Beverley, en faisant référence sans doute à la saison 2018/2019 où les Californiens avaient été éliminés par les Warriors au premier tour, pour ESPN. « Finir un match comme celui-ci, être encore en course et faire l’histoire, c’est vraiment spécial. »

C’est vrai que Beverley a tout vécu avec ces Clippers, et il est sans doute le joueur le plus heureux. « Je suis là depuis un moment, j’ai tout vécu, j’ai vu des amis se faire transférer… On a bossé pour devenir une équipe de type « grit-and-grind ». »

Pour un Paul George, enfin auteur d’une excellente série sous les couleurs des Clippers avec 29 points, 9.5 rebonds et 4.8 passes de moyenne, c’est encore plus spécial. Car l’ailier est né à Palmdale, à moins de 100 kilomètres du centre de Los Angeles. « Les acclamations, l’excitation, on le ressent », affirme-t-il. « On sent que les Clippers ont enfin brisé la malédiction du second tour. »

Nicolas Batum savoure ces moments

De surcroit, cette réussite survient l’année où les Lakers perdent leur couronne dès le premier tour. La ville de Los Angeles peut encore réaliser le doublé, ce qui doit pousser les habitants à se mettre derrière les Clippers d’après Tyronn Lue.

« Ça fait du bien de voir nos fans rester jusqu’à la fin et nous applaudir », observe le coach, ancien joueur des Lakers. « Cette équipe est affamée de succès. Je sais que les Lakers sont sortis et qu’ils ont beaucoup de fans ici. Mais à partir du moment où ils sont éliminés, et si on ne joue pas face aux Lakers, on doit soutenir les Clippers car on reste une seule et même ville. » 

Une fois de plus précieux par son intelligence de jeu, son placement et ses 3-points, Nicolas Batum savoure. « C’est le basket ! Jouer à domicile, dans un super match, avec deux très grandes équipes. C’était incroyable, et ça me manquait. Cela nous manquait tous. C’est tellement cool de voir ces gens dans les tribunes, et de jouer. C’est ça le basket. C’est pour ça qu’on joue au basket. C’est très, très cool. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Kawhi Leonard 52 34.1 51.2 39.8 88.5 1.1 5.4 6.5 5.2 2.0 1.6 0.4 1.6 24.8
Paul George 54 33.7 46.7 41.1 86.8 0.8 5.8 6.6 5.2 3.3 1.1 0.4 2.4 23.3
Marcus Morris 57 26.3 47.3 47.3 82.0 0.6 3.5 4.1 1.0 1.0 0.6 0.3 2.1 13.4
Lou Williams 42 21.9 42.1 37.8 86.6 0.4 1.7 2.1 3.4 1.6 0.9 0.1 1.0 12.1
Serge Ibaka 41 23.3 51.0 33.9 81.1 1.8 4.9 6.7 1.8 1.1 0.2 1.1 1.9 11.1
Reggie Jackson 67 23.0 45.0 43.3 81.7 0.4 2.5 2.9 3.1 1.1 0.6 0.1 1.9 10.7
Ivica Zubac 72 22.3 65.2 25.0 78.9 2.6 4.6 7.2 1.2 1.1 0.3 0.9 2.6 9.0
Jayden Scrubb 4 21.0 38.9 22.2 100.0 0.5 3.0 3.5 0.2 1.8 1.0 0.0 1.2 8.8
Luke Kennard 63 19.6 47.6 44.6 83.9 0.2 2.3 2.6 1.7 0.8 0.4 0.1 1.4 8.3
Nicolas Batum 67 27.4 46.4 40.4 82.8 0.7 4.0 4.7 2.2 0.8 1.0 0.6 1.5 8.1
Demarcus Cousins 16 12.9 53.7 42.1 68.2 1.4 3.1 4.5 1.0 1.6 0.8 0.4 2.1 7.8
Rajon Rondo 18 20.4 48.6 43.2 100.0 0.8 2.3 3.1 5.8 2.2 1.0 0.1 1.6 7.6
Patrick Beverley 37 22.5 42.3 39.7 80.0 0.8 2.4 3.2 2.1 0.9 0.8 0.8 2.9 7.5
Terance Mann 67 18.9 50.9 41.8 83.0 0.8 2.8 3.6 1.6 0.6 0.4 0.2 1.9 7.0
Patrick Patterson 38 15.3 43.6 35.7 76.5 0.5 1.5 2.0 0.8 0.3 0.4 0.2 1.2 5.2
Yogi Ferrell 8 12.1 33.3 31.6 100.0 0.2 1.2 1.5 2.1 0.0 0.5 0.2 0.9 4.6
Amir Coffey 44 9.0 43.7 41.1 71.1 0.2 0.8 1.0 0.5 0.3 0.2 0.0 0.7 3.2
Daniel Oturu 30 5.4 42.3 20.0 75.0 0.7 0.9 1.6 0.3 0.3 0.1 0.2 0.8 1.8
Mfiondu Kabengele 23 4.1 28.1 22.2 83.3 0.0 0.6 0.6 0.2 0.3 0.1 0.1 0.8 1.2
Malik Fitts 3 3.6 33.3 50.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0

A lire aussi