NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIL42
BRO38
DEN
PHO2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • DEN2.26PHO1.7Pariez
  • ATL2.32PHI1.64Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pas d’enflammade, Chris Paul n’a pas oublié 2008…

NBA – Malgré cette seconde victoire de suite face à Denver, le meneur de jeu de Phoenix est prudent. Il a encore en mémoire le scénario de 2008 face aux Spurs.

Les Suns sont sur un nuage. Après avoir renversé les Lakers de LeBron James, en remontant un déficit de 2-1, au premier tour, ils viennent de coller deux grosses gifles aux Nuggets du MVP Nikola Jokic. Soit cinq victoires de suite, et avec la manière.

Même si la suite va désormais se poursuivre dans le Colorado et que Monty Williams a déjà déclaré que lui et ses joueurs avaient « conscience que la série est longue », les voyants sont au vert pour Chris Paul et compagnie.

Sauf qu’une avance de 2-0, même si elle reste statistiquement confortable (plus de 93 % de qualification dans l’histoire), ce n’est pas toujours suffisant. Les Mavericks peuvent en témoigner cette saison face aux Clippers, tout comme Paul lui-même.

« Je parle toujours de la série de 2007/2008 contre les Spurs, quand j’étais à New Orleans », rappelle CP3. « On avait gagné les deux premiers matches, on les avait battus à plate couture. Je me souviens avoir vu Tim Duncan et les autres, ils n’étaient pas inquiets. »

Après trois énormes victoires à domicile, les Hornets s’étaient écroulés

Le leader des Suns a bonne mémoire puisque les Hornets avaient remporté les deux premières manches de cette demi-finale de conférence sur le score de 101-82 puis de 102-84. Ensuite, les champions en titre de l’époque avaient retrouvé des couleurs dans le Texas, égalisant à 2 partout. New Orleans avait remporté le Game 5, à nouveau très largement (101-79), avant de s’incliner deux fois de suite, et surtout dans le Game 7 devant son public.

Malgré deux balles de match pour filer en finale de conférence, New Orleans avait été étouffé par la défense des joueurs de Gregg Popovich et peut-être aussi par l’enjeu, contre une équipe rodée à ces grands moments.

Face à des Nuggets qui sont également habitués aux séries à rallonge et aux comebacks (ils avait battu les Spurs en 2019 en revenant d’un 2-1, sans oublier bien sûr les deux retours à 3-1 dans la « bulle » contre le Jazz et les Clippers) et avec des coéquipiers qui vivent leur premiers playoffs, Paul ne veut donc pas s’enflammer.

« On est cool, détendu. On a un super vestiaire et des joueurs qui saisissent bien l’instant. Un gars comme Jae Crowder en a vu d’autres, il a été jusqu’en Finals. Donc ce n’est qu’un match, on se le dit dans le groupe. Ce n’était qu’une rencontre et on doit être concentré et prêt pour aller à Denver. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Devin Booker 67 33.9 48.4 34.0 86.7 0.5 3.7 4.2 4.3 3.1 0.8 0.2 2.7 25.6
Chris Paul 70 31.4 49.9 39.5 93.4 0.4 4.1 4.5 8.9 2.2 1.4 0.3 2.4 16.4
Deandre Ayton 69 30.6 62.6 20.0 76.9 3.3 7.2 10.5 1.4 1.5 0.6 1.2 2.8 14.4
Mikal Bridges 72 32.6 54.3 42.5 84.0 1.1 3.2 4.3 2.1 0.8 1.1 0.9 1.6 13.5
Jae Crowder 60 27.5 40.4 38.9 76.0 0.5 4.2 4.7 2.1 0.9 0.8 0.5 2.1 10.1
Cameron Johnson 60 24.0 42.0 34.9 84.7 0.6 2.8 3.3 1.4 0.7 0.6 0.3 1.4 9.6
Dario Saric 50 17.4 44.7 34.8 84.8 0.9 2.9 3.8 1.3 1.1 0.6 0.1 1.9 8.7
Cameron Payne 60 18.0 48.4 44.0 89.3 0.3 2.1 2.4 3.6 1.0 0.6 0.3 1.6 8.4
Torrey Craig 32 18.8 50.3 36.9 80.0 1.4 3.4 4.8 1.0 0.6 0.6 0.6 1.8 7.2
Abdel Nader 24 14.8 49.1 41.9 75.7 0.3 2.3 2.6 0.8 0.8 0.4 0.4 1.4 6.7
Frank Kaminsky 47 15.2 47.1 36.5 61.7 0.8 3.2 4.0 1.7 0.5 0.3 0.4 1.5 6.6
E'twaun Moore 27 14.4 45.5 31.4 85.7 0.5 1.1 1.7 1.5 0.9 0.6 0.2 1.2 4.9
Langston Galloway 40 10.9 44.9 42.4 95.7 0.2 0.9 1.1 0.7 0.3 0.2 0.0 0.6 4.8
Jevon Carter 60 11.9 42.2 37.1 57.1 0.3 1.3 1.5 1.2 0.3 0.5 0.1 0.9 4.1
Jalen Smith 27 5.8 44.0 23.5 71.4 0.3 1.1 1.4 0.1 0.3 0.0 0.2 0.6 2.0
Damian Jones 14 6.7 50.0 0.0 54.5 0.5 0.8 1.3 0.3 0.4 0.1 0.4 1.4 1.6
Ty-shon Alexander 15 3.2 25.0 22.2 50.0 0.1 0.5 0.7 0.4 0.2 0.0 0.1 0.1 0.6

Tags →
A lire aussi