NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHI
ATL1:30
UTH
LAC4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.34ATL3.5Pariez
  • UTA1.32LA 3.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La faiblesse des Hornets au poste de pivot plus visible que jamais

Régulièrement dominés physiquement depuis plusieurs matchs, les Hornets souffrent plus que jamais de l’absence d’un véritable poste 5. Une constante depuis les départs d’Al Jefferson puis Dwight Howard.

Bis repetita pour les Hornets la nuit dernière. Comme face aux Bucks, aux Celtics et au Heat depuis dix jours, les joueurs de James Borrego ont été dominés physiquement et au rebond par une équipe des Bulls plus solide et puissante. En témoigne la prestation de Nikola Vucevic (29 points, 14 rebonds), qui s’est baladé toute la soirée dans la faible raquette de Charlotte.

À tour de rôle, P.J. Washington, Cody Zeller et Bismack Biyombo ont bien essayé de contenir le All-Star monténégrin, mais celui-ci était juste trop fort pour ses défenseurs, qui lui rendaient soit des centimètres en moins, soit des kilos en moins, si ce n’est les deux. En soutien de Nikola Vucevic, Daniels Theis, Lauri Markkanen et Thaddeus Young n’ont également eu aucun mal à briller dans la peinture adverse.

« Ils sont grands, imposants et nous sont simplement rentrés dedans, dès le début du match. Ils étaient juste beaucoup plus énergiques, physiques que nous », résumait à propos des Bulls Malik Monk, au Charlotte Observer. « Dès que nous essayions de lancer un ‘run’ et que nous essayions de bloquer le rebond, ils nous devançaient et le captaient. Avant de ressortir à 3-points et de nous remettre à -10. »

Même analyse pour P.J. Washington, davantage utilisé et responsabilisé au poste de pivot depuis deux semaines, malgré son déficit de taille (2m01).

« Nous ne nous sommes pas suffisamment battus défensivement », reconnaissait l’intérieur de 22 ans, en référence aux 56 rebonds (dont 15 offensifs) et 50 points dans la peinture des Bulls. « Ils ont pu réussir tout ce qu’ils voulaient entreprendre en attaque. En fin de compte, tout est simplement question de défense pour nous. »

Un mal récurrent depuis 2018

Le problème pour les Hornets, c’est que leur faiblesse au poste 5 ne date pas d’hier et que ce problème n’a toujours pas été résolu, à la « free agency » ou à la Draft, malgré quelques pistes intéressantes (James Wiseman, par exemple). En réalité, c’est surtout depuis les départs d’Al Jefferson en 2016 puis Dwight Howard en 2018 que la franchise souffre cruellement à cette position.

« Ça dure depuis maintenant trois ans. Et ça pourrait finalement continuer encore trois ans comme ça. J’essaie simplement d’assembler les choses comme je peux », reconnaissait, la semaine dernière, un James Borrego désabusé et qui n’a jamais pu compter sur un poste 5 de premier plan, depuis son arrivée sur le banc de Charlotte au printemps 2018.

Sans surprise, la faiblesse des Hornets à l’intérieur se traduit en chiffres, notamment au rebond. Preuve en est cette année, avec leur 25e place en termes de rebonds défensifs captés par match (33.1) ou leur 27e place en termes de rebonds offensifs concédés par match (10.7). Après avoir déjà terminé 29e aux rebonds défensifs captés (31.8) et 27e aux rebonds offensifs concédés (10.9) en 2019/20, tout en encaissant 50.5 points de moyenne dans la peinture (25e de NBA), cette saison-là.

Ce qui est sûr, c’est que ce ne sont pas les trois intérieurs actuels de Charlotte, déjà présents dans l’effectif lors du précédent exercice en compagnie de Willy Hernangomez, qui semblent correspondre aux attentes de James Borrego. Ni même permettre à la franchise de véritablement franchir un cap, malgré tout le talent de LaMelo Ball, Terry Rozier, Gordon Hayward ou encore Miles Bridges.

« Je recherche une option qui pèse des deux côtés du parquet », estimait récemment le coach des Hornets. « [Bismack Biyombo] nous apporte de la défense, du rebond, de l’énergie et une bonne protection de cercle. Cody [Zeller] fait, lui, un peu de tout. Mais nous devons vraiment mieux contrôler le rebond, car nous souffrons à ce poste depuis trois ans maintenant. [P.J. Washington, Cody Zeller et Bismack Biyombo] doivent donc faire beaucoup mieux dans ce domaine. »

Objectif tout trouvé pour la prochaine intersaison

Les dirigeants de Charlotte, et plus particulièrement le GM Mitch Kupchak, vont donc devoir se pencher cet été sur l’épineuse question de leur titulaire au poste 5. Principalement par le biais de la « free agency », où ils auront une trentaine de millions de dollars à dépenser et où Andre Drummond, Hassan Whiteside, Richaun Holmes et Nerlens Noel seront free agents non-protégés.

« C’est, et c’était, notre priorité », expliquait ainsi Mitch Kupchak après la dernière « trade deadline », au sujet de l’amélioration du poste de pivot. « Et étant donné que Cody [Zeller] et [Bismack Biyombo] seront tous les deux ‘free agents’ cet été, ce sera également l’une de nos priorités à l’avenir. »

À moins qu’un échange ne soit conclu avec une autre équipe, afin de récupérer un intérieur de premier plan. Pourquoi pas les Pacers, qui possèdent par exemple Myles Turner, déjà sur les tablettes des Hornets en mars dernier ? Car même s’il ne résoudrait probablement pas totalement les problèmes au rebond de Charlotte, le pivot d’Indiana aurait au moins le mérite d’apporter de l’intimidation dans la raquette de la franchise.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Terry Rozier 69 34.5 45.0 38.9 81.7 0.7 3.7 4.4 4.2 1.9 1.3 0.4 1.7 20.4
Gordon Hayward 44 34.0 47.3 41.5 84.3 0.8 5.0 5.9 4.1 2.1 1.2 0.3 1.7 19.6
Lamelo Ball 51 28.8 43.6 35.2 75.8 1.2 4.7 5.9 6.1 2.8 1.6 0.4 2.7 15.7
Devonte' Graham 55 30.2 37.7 37.5 84.2 0.4 2.3 2.7 5.4 1.5 0.9 0.1 1.4 14.8
P.j. Washington 64 30.5 44.0 38.6 74.5 1.5 5.1 6.5 2.5 2.0 1.1 1.2 2.7 12.9
Miles Bridges 66 29.3 50.3 40.0 86.7 1.2 4.8 6.0 2.2 1.6 0.7 0.8 2.2 12.7
Malik Monk 42 20.9 43.4 40.1 81.9 0.3 2.1 2.4 2.1 1.3 0.5 0.1 1.1 11.7
Cody Zeller 48 20.9 55.9 14.3 71.4 2.5 4.4 6.8 1.8 1.1 0.6 0.4 2.5 9.4
Jalen Mcdaniels 47 19.2 46.8 33.3 70.3 1.0 2.6 3.6 1.1 1.0 0.6 0.4 2.0 7.4
Brad Wanamaker 22 19.5 42.9 12.5 88.9 0.5 1.3 1.8 3.4 1.5 0.8 0.2 1.8 6.9
Bismack Biyombo 66 20.4 58.7 0.0 44.8 2.1 3.2 5.3 1.2 1.1 0.3 1.1 2.1 5.0
Caleb Martin 53 15.4 37.5 24.8 64.1 0.6 2.1 2.7 1.3 0.6 0.7 0.2 1.2 5.0
Cody Martin 52 16.3 44.1 27.6 58.1 1.0 2.1 3.1 1.7 0.8 0.7 0.2 1.0 4.0
Grant Riller 7 3.9 66.7 50.0 0.0 0.0 0.1 0.1 0.4 0.1 0.1 0.0 0.0 2.6
Vernon Carey, Jr. 19 6.0 50.0 14.3 81.8 0.3 1.1 1.4 0.1 0.3 0.1 0.3 0.7 2.4
Nate Darling 7 3.7 28.6 28.6 100.0 0.1 0.0 0.1 0.1 0.1 0.0 0.1 0.1 1.3
Nick Richards 18 3.5 44.4 0.0 63.6 0.2 0.4 0.6 0.1 0.2 0.0 0.0 0.4 0.8

A lire aussi