Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.23BOS4.35Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry, le Mike Tyson de la NBA

Après avoir vu son coéquipier marquer 41 points contre les Pelicans, Draymond Green l’affirme haut et fort : les adversaires de la star des Warriors ont peur de lui.

En remportant avec autorité le match contre les Pelicans et en profitant, dans le même temps, de la défaite des Grizzlies pour prendre la huitième place de l’Ouest, les Warriors ont fait un grand pas vers une qualification pour le « play-in ».

Une seconde victoire contre ces mêmes Pelicans ce mardi ne ferait que le confirmer et mettrait sans doute New Orleans KO. Pour l’instant, Zion Williamson et sa bande sont dans les cordes, la faute à un cogneur d’exception : Stephen Curry, auteur de 41 points à 14/26 au shoot et 8/18 à 3-pts.

« Vous devez vous battre dans la rue et vous avez Mike Tyson à vos côtés, comment allez-vous vous sentir ? », compare Juan Toscano-Anderson pour ESPN. « C’est la meilleure comparaison que je puisse faire. Curry est différent. Si je suis dans le pétrin, je le cherche et souvent il va faire des miracles. C’est un aimant, la défense gravite autour de lui donc ça ouvre énormément de choses pour les autres. »

« Les équipes adverses sont terrifiées »

Et comme avec l’ancien champion du monde de boxe, spécialiste des K.O. expéditifs, la peur joue un rôle essentiel chez les adversaires du MVP 2015 et 2016. C’est Draymond Green qui le dit.

« Dès qu’on joue avec Curry, on a un avantage », assure ainsi l’intérieur. « Les équipes adverses sont terrifiées. Avec ou sans le ballon, elles ont peur. Il met une telle pression sur les défenses. Je n’aimerais pas jouer une équipe où il y a Stephen Curry. On sait tous de quoi il est capable et il peut prendre le contrôle d’un match face à n’importe quelle équipe, n’importe quel soir. »

Impossible de donner tort à Draymond Green en ce moment puisque depuis début avril, le meilleur marqueur de la ligue pointe à 37 points de moyenne ! Il est en mode puncheur comme peut-être jamais auparavant. Est-il lui-même surpris par son exceptionnel niveau de jeu ?

« Oui et non. Je n’ai jamais connu une telle série dans ma carrière, mais le travail va avec, donc il n’y a pas vraiment de surprise. Il faut rester dans ce moment, l’apprécier, avoir confiance et adorer ce défi car je sais que je dois bien jouer pour qu’on atteigne nos objectifs. Les défenses vont tout tenter contre moi et je dois faire avec pour créer des shoots et des situations. Et je m’amuse. En premier quart-temps, j’étais dedans donc ça booste la confiance de tout le monde. »

Stephen Curry Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 GOS 80 36 46.2 43.7 88.5 0.6 3.9 4.5 5.9 3.2 1.9 3.0 0.2 17.5
2010-11 GOS 74 34 48.0 44.2 93.4 0.7 3.2 3.9 5.8 3.2 1.5 3.1 0.3 18.6
2011-12 GOS 26 28 49.0 45.5 80.9 0.6 2.8 3.4 5.3 2.4 1.5 2.5 0.3 14.7
2012-13 GOS 78 38 45.1 45.3 90.0 0.8 3.3 4.0 6.9 2.5 1.6 3.1 0.2 22.9
2013-14 GOS 78 37 47.1 42.4 88.5 0.6 3.7 4.3 8.5 2.5 1.6 3.8 0.2 24.0
2014-15 GOS 80 33 48.7 44.3 91.4 0.7 3.6 4.3 7.7 2.0 2.0 3.1 0.2 23.8
2015-16 GOS 79 34 50.4 45.4 90.7 0.9 4.6 5.4 6.7 2.0 2.1 3.3 0.2 30.1
2016-17 GOS 79 33 46.8 41.1 89.8 0.8 3.7 4.5 6.6 2.3 1.8 3.0 0.2 25.3
2017-18 GOS 51 32 49.5 42.3 92.1 0.7 4.4 5.1 6.1 2.2 1.6 3.0 0.2 26.4
2018-19 GOS 69 34 47.2 43.7 91.6 0.7 4.7 5.4 5.2 2.4 1.3 2.8 0.4 27.3
2019-20 GOS 5 28 40.2 24.5 100.0 0.8 4.4 5.2 6.6 2.2 1.0 3.2 0.4 20.8
2020-21 GOS 62 34 48.3 42.1 91.8 0.5 5.0 5.5 5.7 1.9 1.2 3.3 0.1 31.8
Total   761 34 47.7 43.3 90.7 0.7 3.9 4.6 6.5 2.4 1.7 3.1 0.2 24.2

Tags →
A lire aussi