Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.23BOS4.35Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pistons – Magic : le grand soir de Mo Bamba

A l’image de Mo Bamba (22 points, 15 rebonds), le banc d’Orlando fait la différence à Detroit pour une victoire 119-112.

Quinze. C’est le nombre d’absents sur la feuille de matches : 7 côté Pistons, 8 côté Magic. Pour ce vrai match de fin de saison, sans aucun enjeu, c’est Detroit qui prend le meilleur départ avec Killian Hayes qui offre le premier panier du match à Sekou Doumbouya puis un 3-points à Hamidou Diallo (11-6).

Sans surprise, il y a beaucoup de déchets mais c’est encore Killian Hayes qui embarque toute la défense pour trouver finalement à l’opposé Saddiq Bey (16-9).

Le gros passage de RJ Hampton

Il faut attendre que les bancs se vident pour que le match s’équilibre, et c’est RJ Hampton qui prend le match à son compte. Le meneur rookie va vite, il lève la tête, il voit les failles, et dans son sillage, le Magic reste au contact (26-21). La « second unit » du Magic est très intéressante, et les deux Mo, Wagner et Bamba, sont complémentaires sous les panneaux. Hampton continue de les mettre en avant, mais en face, il y a aussi de bons remplaçants, comme Frank Jackson qui, les pieds dans le ciment, fait très mal à 3-points. Le duo Hayes – Doumbouya se trouve encore, et Detroit s’offre son plus gros écart du match (45-36).

Sauf que derrière, les titulaires du Magic se réveillent, et notamment Cole Anthony et Wendell Carter Jr. Ils signent un 15-3, et Orlando est passé devant à la mi-temps (51-48). Malgré les efforts de Bey, à la claquette et à 3-points, le Magic a clairement mis la main sur le match. Gary Harris se montre enfin, et le duo Anthony-Carter continue de faire de gros dégâts, comme sur cette passe laser sous le cercle (71-62).

Du grand Saddiq Bey

Les deux coaches renvoient leurs « second unit », et Mo Bamba prend le contrôle de la raquette. Tous les rebonds passent par lui, et en attaque, ils enchaînent les dunks (86-76). À ses côtés, la recrue Ignas Brazdeikis joue sans complexe, et l’écart atteint les 13 points au début du 4e quart-temps après un énième dunk de Bamba (97-84).

Isaiah Stewart apporte toute son agressivité et Bey continue de planter de loin, mais Bamba est euphorique. Il règne sur la raquette et maintient l’avance (107-96). Sauf qu’en face, Bey est déchaîné aussi. Ce n’est pas pour rien l’un des meilleurs rookies à 3-points de l’histoire, et quasiment à lui tout seul (8 points de suite), il ramène Detroit à -3 (109-106).

Le Magic cherche une bouffée d’oxygène, et c’est Brazdeikis, dans le corner, qui plante le 3-points assassin. Lui et Bamba terminent le travail, et Orlando s’impose 119-112 pour une deuxième victoire de suite. Idéal avant de retrouver son coach, Steve Clifford.

Pistons / 112 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
S. Bey 30 10/17 5/10 1/1 3 6 9 1 1 2 2 0 26 29
S. Doumbouya 31 3/10 0/4 0/0 2 4 6 2 3 0 0 0 6 7
I. Stewart 32 4/10 0/4 2/2 3 5 8 1 4 1 1 3 10 16
K. Hayes 28 3/7 0/0 1/2 0 2 2 7 3 2 5 0 7 8
H. Diallo 26 5/10 2/4 4/5 2 5 7 1 0 0 1 0 16 17
T. Cook 16 6/6 0/0 1/4 0 3 3 1 2 0 1 0 13 13
F. Jackson 35 7/15 3/7 2/2 0 2 2 2 2 1 0 0 19 16
S. Lee 20 4/8 1/4 0/0 0 1 1 7 2 1 1 0 9 13
J. Jackson 22 2/10 0/2 2/2 2 2 4 2 2 1 0 1 6 6
Total 44/93 11/35 13/18 12 30 42 24 19 8 11 4 112
Magic / 119 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Wagner 41 4/12 1/5 1/2 0 4 4 3 5 0 1 0 10 7
W. Carter Jr. 19 5/8 1/2 0/0 0 5 5 1 1 0 0 0 11 14
C. Anthony 21 3/7 1/1 1/2 0 4 4 4 2 0 3 0 8 8
G. Harris 10 4/6 3/4 0/0 0 1 1 1 1 1 0 0 11 12
D. Bacon 23 4/11 0/1 1/1 2 2 4 2 0 2 1 0 9 9
I. Brazdeikis 32 5/8 1/1 3/4 1 2 3 1 4 2 1 0 14 15
M. Bamba 29 9/15 0/4 4/5 5 10 15 2 2 0 2 1 22 31
C. Randle 30 6/10 2/3 4/5 1 4 5 3 3 0 1 0 18 20
R.J. Hampton 35 5/11 1/2 5/6 0 7 7 10 0 1 1 2 16 28
Total 45/88 10/23 19/25 9 39 48 27 18 6 10 3 119

A lire aussi