Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.23BOS4.35Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Course aux playoffs à l’Ouest | Le point à dix matchs de la fin

À trois semaines et une dizaine de rencontres de la fin de la saison régulière, rien n’est figé dans la conférence Ouest. Tant au niveau de l’ordre du Top 4 qu’au niveau de la course au « play-in ».

Trois semaines. Il ne reste plus que trois semaines avant la fin de la saison régulière. À l’Est comme à l’Ouest, chaque équipe doit encore disputer entre 8 et 11 matchs, et chaque rencontre va donc valoir son pesant d’or pour les différentes équipes n’ayant pas validé leur billet pour les playoffs ou distancé leurs poursuivants au classement.

Après l’Est hier, place à la situation à l’Ouest, où le suspense est également de rigueur et où deux équipes ont actuellement déjà composté leur ticket pour les playoffs : le Jazz (45-17) et les Suns (44-18), qui se tiennent d’ailleurs en un match d’écart. Désormais, Utah et Phoenix, que personne n’attendait au sommet de leur conférence en début de saison, vont donc pouvoir se disputer la première place de l’Ouest, d’ici au 16 mai prochain.

Pour autant, d’après les « projections mathématiques » d’ESPN et de Basketball-Reference, basées sur le calendrier de chaque franchise, rien ne devrait bouger dans ce Top 2. Pas même dans le Top 4, où les Clippers (43-21) et les Nuggets (41-21) sont également au coude-à-coude, avec un nombre de défaites identique.

En revanche, derrière ce Top 4 globalement établi, et dont il ne reste plus qu’à définir l’ordre, tout reste à faire.

Les Lakers sous la menace des Mavericks et des Blazers

Champions en titre, les Lakers (36-26) ne devraient donc pas compter sur l’avantage du terrain en playoffs cette année.

La faute, évidemment, aux blessures de LeBron James et Anthony Davis, qui les ont longtemps handicapés en deuxième partie de saison. Malgré tout, Los Angeles aurait peut-être tout intérêt à conserver sa 5e place et résister au retour des Mavericks (34-27) afin de, pourquoi pas, affronter des Nuggets orphelins de Jamal Murray au premier tour…

À condition, bien sûr, que Denver se maintienne dans le même temps à sa 4e place, ce qui n’est pour le moment pas garanti. Toujours est-il que les Lakers seraient sans doute bien plus inspirés de disposer d’une partie de tableau composée du Jazz et des Nuggets, plutôt qu’une partie de tableau composée des Suns et des Clippers… D’où l’importance de rester 5e, dans l’hypothèse où le Top 4 reste lui aussi tel quel.

Mais en plus de Dallas, donc, les Blazers (34-28) n’ont pas encore dit leur dernier mot pour figurer dans le Top 5. Deux matchs derrière les « Purple & Gold », les coéquipiers de Damian Lillard se retrouvent également à portée de fusil des Mavs et viennent, surtout, de prendre deux matchs et demi d’avance sur les Grizzlies (31-30), leurs nouveaux rivaux.

Spurs et Warriors en chasseurs de Grizzlies

Des Grizzlies qui voient désormais les Spurs (31-30) et les Warriors (31-31) leur souffler sur la nuque à la 8e place.

Mais contrairement à San Antonio, qui disposera du calendrier le plus difficile de cette fin de saison (selon Tankathon), Memphis pourra de son côté compter sur le deuxième plus facile. Une donnée qui pourrait bien jouer en défaveur des hommes de Gregg Popovich. Laissant ainsi Golden State comme seule véritable menace des coéquipiers de Ja Morant ?

Il est d’ailleurs intéressant de noter que les Warriors, qui bénéficieront quant à eux du quatrième calendrier le plus facile de la fin de saison, doivent encore affronter une fois les Grizzlies dans les deux prochaines semaines. En clair, malgré une dynamique collective défavorable, Stephen Curry et les siens sont donc loin d’avoir dit adieu à une place dans le Top 8 de la conférence Ouest.

Impossible d’en dire autant des Pelicans (27-35) qui, s’ils possèdent quatre matchs et demi de retard sur le 8e, en comptent surtout quatre sur le « play-in ». Difficile, dans ces conditions, d’imaginer les coéquipiers de Zion Williamson et Brandon Ingram atteindre les playoffs dès cette année.

Le fonctionnement du « play-in » en 2020/21

Game 1 : une rencontre entre le 7e et le 8e. Le vainqueur est qualifié avec le 7e ticket pour les playoffs.
Game 2 : une rencontre entre le 9e et le 10e. Le perdant est éliminé et le vainqueur affronte le perdant du match entre le 7e et le 8e.
Game 3 : une rencontre entre le perdant du Game 1 et le gagnant du Game 2. Le vainqueur décroche la 8e place pour les playoffs.

Pour finir, toujours selon les « projections mathématiques » d’ESPN et Basketball-Reference, le Top 7 actuel ne bougerait pas d’un poil d’ici au 16 mai prochain, date de la fin de la saison régulière. Seule l’identité de l’occupant de la 8e place évolue, avec ESPN qui mise sur les Warriors, contrairement à Basketball-Reference qui opte plutôt pour des Grizzlies qui ne s’effondrent pas sous la pression de leurs poursuivants.

En plus des Blazers, des Grizzlies et des Warriors, chaque site spécialisé voit par contre les Spurs compléter le « play-in » de fin de saison, aux dépens des Pelicans, qui partent de bien trop loin.

PROJECTIONS ESPN (chances de playoffs) PROJECTIONS B-REF (chances de playoffs)
1. Jazz (100%) 1. Jazz (100%)
2. Suns (100%) 2. Suns (100%)
3. Clippers (100%) 3. Clippers (100%)
4. Nuggets (100%) 4. Nuggets (100%)
5. Lakers (99.7%) 5. Lakers (98.8%)
6. Mavericks (96.0%) 6. Mavericks (96.8%)
7. Blazers (76.0%) 7. Blazers (73.2%)
8. Warriors (65.1%) 8. Grizzlies (66.3%)
9. Grizzlies (45.0%) 9. Warriors (40.5%)
10. Spurs (15.1%) 10. Spurs (22.2%)
11. Pelicans (2.8%) 11. Pelicans (2.3%)

Difficulté du calendrier (selon Tankathon)

ÉQUIPE / MATCHS RESTANTS ADVERSAIRES LES PLUS DIFFICILES
Spurs / 11 Jazz x2, Suns x2, Nets, Sixers
Blazers / 10 Jazz, Suns, Nets, Nuggets, Lakers, Hawks
Nuggets / 10 Jazz, Nets, Clippers, Lakers, Knicks, Blazers
Suns / 10 Jazz, Lakers, Knicks, Blazers, Hawks, Spurs
Lakers / 10 Suns, Clippers, Nuggets, Knicks, Blazers
Pelicans / 10 Sixers, Lakers, Mavericks, Grizzlies, Warriors x2
Jazz / 10 Suns, Nuggets, Blazers, Spurs x2, Warriors
Clippers / 8 Nuggets, Lakers, Knicks
Warriors / 10 Jazz, Suns, Grizzlies
Mavericks / 11 Nets, Heat, Grizzlies
Grizzlies / 11 Mavericks, Knicks, Warriors

A lire aussi