Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.19WAS1.71Pariez
  • TOR2.52MEM1.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sans Zach LaVine, les Bulls s’appuient sur leur défense

Chicago vient de gagner deux fois de suite sans son meilleur marqueur All-Star. C’est en défense que les joueurs de Billy Donovan compensent cette absence.

La mise à l’isolement de Zach LaVine arrivait au pire moment pour Chicago, après quatre défaites de suite. Mais depuis trois matches, sans leur All-Star, les Bulls s’en sortent bien avec deux victoires pour une seule défaite.

Les succès contre Cleveland et Boston ont été marqués par la bonne défense des troupes de Billy Donovan, qui ont seulement encaissé 96 points à chaque fois.

« Cette défense peut permettre de gagner des matches », assure Garrett Temple à NBC Sports, après le succès face aux Celtics. La franchise n’avait d’ailleurs plus réussi à maintenir son adversaire sous la barre des 100 points deux fois de suite depuis décembre 2018 !

Ces prestations défensives tombent donc au meilleur moment pour Chicago, qui ne peut pas totalement compenser les points perdus par l’absence de Zach LaVine, qui reste le sixième meilleur marqueur de la ligue cette saison.

« C’est évident qu’on perd du lourd avec LaVine et ses 28 points par match », poursuit Garrett Temple. « Mais si on est capable de défendre comme ce lundi soir, on a assez de puissance pour marquer de l’autre côté. Nikola Vucevic a fait un remarquable boulot pour nous maintenir dans le match offensivement en première mi-temps. Ça a ouvert des tirs pour Coby White ou moi-même. »

« Je pense qu’on commence à comprendre comment jouer les uns avec les autres »

Symbole du match réussi de Chicago : la maladresse de Jayson Tatum. L’ailier des Celtics sortait d’une énorme prestation contre les Warriors (44 points à 64% de réussite au shoot) et a certes compilé un triple-double (14 points, 13 rebonds, 10 passes), mais il a shooté à seulement 3/17 (17 %) !

C’est la première fois de la saison qu’il échoue à moins de 20 % de réussite…

« Leur taille nous a gêné », reconnaît Brad Stevens pour ESPN. « On n’a pas été menaçant près du cercle. On a essayé, mais c’était bouché. On a eu du mal à conclure. Les Bulls méritent beaucoup de crédit. »

Alors que les Raptors et les Wizards sont lancés à pleine vitesse (trois succès de suite pour les premiers, cinq pour les seconds) vers le « play-in », les Bulls gardent le rythme avec cette seconde victoire d’affilée. Et peut-être que cette défense retrouvée pourrait servir de ciment pour un collectif actuellement amputé de son meilleur joueur/marqueur et déstabilisé par l’arrivée de Nikola Vucevic et des autres recrues lors de la « trade deadline ».

« Le transfert a un peu bousculé notre équipe », concède Billy Donovan. « Tout le monde est un peu sorti de son rôle, celui qu’il avait depuis le début de saison. On a perdu un peu de notre compétitivité non pas parce que les joueurs ne voulaient pas se battre ou jouer dur, mais parce qu’ils devaient s’adapter à leur nouveau rôle. Et quand on réfléchit trop, ça pèse. Mais chapeau à mes joueurs qui maintiennent le cap et essaient de trouver des solutions malgré des défaites difficiles à avaler. On commence à comprendre comment jouer les uns avec les autres. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Zach Lavine 54 35.1 50.5 41.6 84.8 0.6 4.5 5.1 5.0 3.6 0.8 0.5 2.3 27.2
Nikola Vucevic 21 32.4 49.5 44.1 85.7 2.3 8.7 11.0 3.6 1.6 1.0 0.8 2.1 22.6
Coby White 63 30.9 41.3 34.9 90.6 0.4 3.6 4.0 4.7 2.3 0.5 0.2 2.6 14.9
Lauri Markkanen 45 26.2 47.6 38.9 84.0 0.8 4.6 5.4 0.9 1.0 0.5 0.3 1.4 13.8
Thaddeus Young 62 24.2 57.1 26.3 61.9 2.4 3.7 6.1 4.4 2.0 1.1 0.5 2.3 12.1
Wendell Carter, Jr. 32 24.7 51.2 36.4 73.9 2.2 5.6 7.8 2.2 1.5 0.6 0.8 3.0 10.9
Daniel Theis 21 25.0 52.7 25.0 61.5 1.7 4.1 5.8 1.9 1.1 0.7 0.6 1.9 10.0
Otto Porter 25 21.6 44.1 40.0 83.8 1.1 4.4 5.5 2.0 1.0 0.5 0.2 1.5 9.9
Patrick Williams 65 28.2 47.8 38.4 72.8 0.9 3.8 4.7 1.4 1.4 0.9 0.6 1.8 9.2
Tomas Satoransky 54 23.0 51.8 36.0 85.5 0.5 2.0 2.5 4.8 1.7 0.7 0.2 1.6 8.0
Garrett Temple 50 27.1 42.4 34.1 81.4 0.5 2.3 2.7 2.2 1.1 0.8 0.5 2.2 7.9
Denzel Valentine 59 16.9 37.8 33.2 94.1 0.4 2.9 3.3 1.7 0.7 0.5 0.1 1.1 6.7
Troy Brown, Jr. 13 18.2 52.7 33.3 83.3 0.7 2.7 3.4 0.8 0.4 0.5 0.2 1.5 5.5
Daniel Gafford 31 12.4 69.0 0.0 65.9 1.4 1.9 3.3 0.5 0.7 0.4 1.1 1.7 4.7
Ryan Arcidiacono 41 10.2 39.0 32.2 65.0 0.1 1.3 1.5 1.2 0.2 0.2 0.0 1.0 2.8
Luke Kornet 13 7.2 33.3 26.1 50.0 0.1 1.1 1.2 0.3 0.1 0.2 0.5 0.1 2.0
Chandler Hutchison 7 9.1 27.8 33.3 100.0 0.1 2.7 2.9 0.6 0.7 0.1 0.0 1.3 1.9
Al-farouq Aminu 6 11.2 20.0 16.7 80.0 0.3 2.8 3.2 0.3 0.5 0.3 0.0 1.2 1.5
Javonte Green 10 5.4 28.6 0.0 100.0 0.3 0.8 1.1 0.4 0.4 0.4 0.2 0.4 1.4
Adam Mokoka 13 4.1 38.9 10.0 0.0 0.1 0.3 0.4 0.4 0.3 0.2 0.1 0.4 1.2
Devon Dotson 8 3.1 50.0 0.0 0.0 0.2 0.1 0.4 0.4 0.0 0.2 0.0 0.1 1.0
Cristiano Felicio 15 4.1 57.1 0.0 60.0 0.4 0.5 0.9 0.5 0.3 0.1 0.0 0.5 0.9

Tags →
A lire aussi