NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
CHI1:00
DAL
BRO1:30
TOR
WAS1:30
DET
MEM2:00
IND
ATL2:00
GSW
OKC4:00
LAC
LAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.46CHI1.58Pariez
  • DAL2.36BRO1.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Vernon Carey Jr, la dernière arme de James Borrego

Le rookie sorti de Duke n’a pas manqué l’occasion de se montrer vendredi, sur le parquet des Nets, scorant 21 points pour sa grande première au sein du cinq majeur des Hornets.

Les blessures et absences à répétition ont au moins cet « avantage » : elles permettent de voir de nouvelles têtes. Depuis un mois, c’est au tour des Hornets d’être particulièrement touchés, PJ Washington et Devonte’ Graham ayant récemment rejoint LaMelo Ball, Malik Monk et Gordon Hayward à l’infirmerie.

James Borrego a dû se creuser la tête pour trouver des solutions, en responsabilisant notamment davantage ses jeunes. Mais depuis le début de son aventure à Charlotte, ça a toujours été l’une de ses marques de fabrique.

Cette fois, c’est le contexte qui l’y oblige. Après Jalen McDaniels, dernier renfort inattendu en date, c’est donc Vernon Carey Jr. qui est sorti de son chapeau.

Ce petit quelque chose qui a tapé dans l’œil du staff

Choisi en 32e position lors de la dernière Draft, le rookie Vernon Carey Jr. n’entrait pas particulièrement dans les plans du coach de Charlotte pour cette saison, se retrouvant derrière Cody Zeller, Bismack Biyombo voire PJ Washington dans la rotation au poste 5.

Et puis les blessures de Cody Zeller et PJ Washington ont changé la donne, offrant l’opportunité à l’ancien de Duke de montrer le bout de son nez, en intégrant le cinq majeur ! Autant dire que le numéro 22 n’a pas manqué l’occasion de briller, signant 21 points à 9/14 au tir, avec une palette offensive prometteuse, et 6 rebonds en 35 minutes sur le parquet de Brooklyn, lui qui n’avait joué que 30 minutes en cumulé cette saison jusque-là.

« On l’a drafté pour ça, il a cette envie, cette façon de sentir les coups qu’on n’apprend pas. On connaissait son potentiel, on n’a juste pas eu l’opportunité de le faire jouer plus », a déclaré James Borrego. « On l’a eue contre Brooklyn, et l’a utilisée. Je l’ai trouvé super, il a bien senti le jeu près du cercle, ses mains actives, son travail au sol, sa capacité à prendre les rebonds, être dissuasif près du cercle… Il a été fantastique. Pourra-t-il s’en servir pour continuer à grandir, à avancer ? Ça va être le challenge, mais il a montré sa polyvalence, sa capacité à être efficace près du cercle, à mi-distance, à 3-points… Il peut aussi passer. C’est quelqu’un de vraiment talentueux ».

Pour le joueur comme pour le staff, c’est le passage de Vernon Carey Jr. en G-League qui a changé la donne.

« Le fait d’avoir montré mes capacités en G-League, et de travailler tous les jours. Le fait de montrer mon flair pour ce jeu, je crois que ça a joué en ma faveur », a ainsi déclaré le rookie après le match.

Encore une chance d’ici la fin de saison ?

Qu’en sera-t-il de la suite ? Aussi talentueux soient-ils, et intéressants lorsqu’ils sont utilisés, tous les jeunes potentiels des Hornets n’ont aucune garantie, comme l’a montré l’épisode Dwayne Bacon. Mais si Vernon Carey Jr. garde le même état d’esprit et la même volonté, toutes les options restent ouvertes.

« On verra comment on s’organisera à l’avenir, mais c’est clair qu’il pourrait mériter plus de minutes, sans aucun doute. Avec le genre d’impact qu’il a eu sur ce match, je serais stupide de ne pas le faire (…). Il y a quelque chose chez ce gamin qu’on doit surveiller, développer. Ce sera un super joueur pour nous », a ajouté James Borrego.

À noter que l’infirmerie va commencer à se vider petit à petit du côté des Hornets, Devonte’ Graham et PJ Washington ayant vu leurs statuts évoluer en « incertain » pour la réception de Portland ce soir.

A lire aussi