Pariez en ligne avec Unibet
  • IND2.19WAS1.71Pariez
  • TOR2.52MEM1.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Stephen Curry dans l’histoire des Warriors : 53 points, un record et la victoire face à Denver

Auteur de 53 points à 10 sur 18 à 3-points, Stephen Curry dégoûte des Nuggets impuissants face à la démonstration du nouveau meilleur marqueur de l’histoire de Golden State (116-107).

Malgré le quasi triple-double de Nikola Jokic (27 points, 12 rebonds, 8 passes) et les 24 points de Michael Porter Jr, les Nuggets ont pêché en défense. En tentant de ralentir Curry, ils ont laissé Andrew Wiggins (17 points), Draymond Green (18 points, 7 rebonds, 7 passes), et Kent Bazemore (14 points) trouver leur rythme. Les Warriors ont terminé la rencontre à 40% à 3-points. Plus qu’un match, Denver pourrait aussi avoir perdu Jamal Murray, blessé au genou dans la dernière minute, pour la fin de la saison.

Stephen Curry écrit une nouvelle page de l’histoire des Warriors

Dans le sillage d’un Stephen Curry toujours aussi bouillant, les Warriors prennent le meilleur départ. Le double MVP exploite chaque switch de la défense de Denver pour marquer 11 des 20 premiers points de son équipe (20-12). La défense de Golden State souffre toutefois tout autant et un 10-0 du duo Nikola Jokic – Michael Porter Jr. remet les Nuggets dans le coup.

L’attaque de Michael Malone déroule son basket pour terminer le premier quart-temps à 68% de réussite mais les 5 tirs primés et 21 points de Stephen Curry permettent aux Warriors de virer en tête (33-32). Au passage, la superstar des Warriors dépasse Wilt Chamberlain pour devenir le meilleur scoreur de l’histoire de Golden State,

Nikola Jokic monte en pression

Avec la sortie de Curry, l’attaque des Dubs patauge. Un 3-points de Monte Morris, déjà en vue en fin de premier quart-temps, lance alors un 10-2 de Denver terminé par un autre tir de loin, cette fois de Facundo Campazzo (42-35). Deux tirs primés de suite de Kent Bazemore et de Draymond Green, suivis de cinq points de suite de Curry qui marque son retour sur le terrain forcent Mike Malone à prendre un temps-mort alors que son équipe mène de trois longueurs (50-47).

Les Nuggets finissent alors mieux la mi-temps. Malgré les 30 points de Stephen Curry à la pause, Nikola Jokic se transforme en plaque tournante pour punir la défense adverse près du cercle et avec sa vision du jeu, et Denver finit sur un 7-2 (61-56).

Stephen Curry fait craquer les Nuggets

Ce diable de Stephen Curry continue son festival dès le retour des vestiaires. Bien servi par Draymond Green et secondé par Kent Bazemore, il marque 10 points en six minutes pour lancer un 21-5 des Warriors qui prennent neuf points d’avance (77-68) ! Les Nuggets réagissent grâce à Aaron Gordon, Michael Porter Jr. et Nikola Jokic mais l’adresse à 3-points de Golden State continue de les garder à distance.

Andrew Wiggins fait mouche de loin et alors que Mike Malone lance Campazzo pour prendre Curry tout terrain, ce dernier provoque faute après faute pour faire payer l’agressivité défensive de l’Argentin (89-80).

La folie Curry, qui ajoute 18 points dans ce quart temps, devient alors contagieuse. L’intensité défensive de Golden State monte d’un cran. Les hommes de Steve Kerr provoquent quatre ballons perdus de Denver sur leurs six dernières possessions, permettant à Damion Lee et Jordan Poole de se mêler à la fête pour finir la période sur un 10-3 et mettre les Nuggets à -16 (99-83) !

Jamal Murray sort sur blessure

Cette fois-ci, le deuxième cinq de Golden State ne lâche pas l’affaire. Jordan Poole et Andrew Wiggins agressent la raquette des Nuggets, Kevon Looney fait le boulot au rebond, et leur défense toujours aussi active leur permet d’accroitre leur avantage (107-89). Denver profite de deux passes hasardeuses de Curry et de Green pour relever la tête et revenir à -10 avec moins de cinq minutes à jouer (107-97).

Un tir à mi-distance d’Andrew Wiggins et deux nouveaux lancers francs de Stephen Curry redonnent une soupape de sécurité à Golden State. À trop vouloir temporiser, les hommes de Steve Kerr perdent leur rythme et Denver revient à -7 avec avec moins d’une minute à jouer (111-104).

La soirée se transforme alors en cauchemar pour les Nuggets avec la sortie sur blessure de Jamal Murray, soutenu par deux membres du staff pour éviter de mettre du poids sur sa jambe gauche. Green et Curry finissent par tuer le match sur la ligne des lancers-francs et les Warriors enregistrent un troisième victoire en quatre matchs.

Warriors / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 37 7/8 2/3 2/2 0 7 7 7 5 4 2 0 18 33
K. Bazemore 35 5/12 3/6 1/2 0 3 3 2 5 1 2 0 14 10
A. Wiggins 41 8/17 1/3 0/0 0 1 1 1 2 2 3 1 17 10
K. Looney 31 0/3 0/2 0/0 4 7 11 3 3 1 1 0 0 11
S. Curry 36 14/24 10/18 15/16 0 6 6 4 3 0 5 0 53 47
J. Toscano-Anderson 24 1/1 0/0 0/0 0 5 5 3 1 1 1 0 2 10
N. Mannion 4 0/1 0/1 0/0 0 1 1 1 1 0 1 0 0 0
D. Lee 14 2/6 2/6 2/2 0 0 0 1 1 2 0 1 8 8
M. Mulder 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
J. Poole 17 2/9 0/5 0/0 0 1 1 1 1 0 1 1 4 -1
G. Payton II 0 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1
Total 39/81 18/44 20/22 4 32 36 23 22 11 16 3 116
Nuggets / 107 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Gordon 23 3/5 1/2 2/2 1 5 6 3 3 1 1 0 9 16
W. Barton 33 3/6 1/2 2/2 0 1 1 2 3 1 3 0 9 7
M. Porter Jr. 38 11/21 1/7 1/2 4 5 9 2 1 0 2 0 24 22
N. Jokic 37 10/21 1/5 6/8 4 8 12 8 1 1 4 1 27 32
J. Murray 33 5/15 1/5 6/6 1 3 4 4 2 3 4 1 17 15
J. Green 15 0/1 0/1 0/0 0 3 3 0 4 0 1 0 0 1
J. McGee 11 1/3 0/0 0/0 0 2 2 0 2 1 1 0 2 2
F. Campazzo 21 2/3 2/2 0/0 0 3 3 2 4 4 0 0 6 14
M. Morris 21 3/6 1/1 3/3 0 1 1 2 3 0 1 0 10 9
P. Dozier 8 1/2 0/1 1/2 0 0 0 0 1 0 2 0 3 -1
Total 39/83 8/26 21/25 10 31 41 23 24 11 19 2 107

A lire aussi