Summer
league
Summer
league
SAC87
PHO77
WAS91
MIL79
CLE73
IND74
ATL22
NYK24
LAL
CHI1:00
DEN
NOR3:00
DAL
OKC5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dominateur en NCAA, Luka Garza peut-il percer en NBA ?

Meilleur pivot de NCAA depuis deux saisons maintenant, Luka Garza est un joueur dominateur sur le circuit universitaire, mais son profil à l’ancienne peut-il s’adapter en NBA ?

À 24 points et 9 rebonds de moyenne cette saison, à 55% aux tirs dont 41% à 3-points, Luka Garza n’a pas volé sa place (comme pivot) dans le meilleur cinq universitaire de l’année. Pour la deuxième année consécutive…

L’intérieur senior d’Iowa vient de boucler sa meilleure campagne en carrière, en étant logiquement nommé meilleur joueur de sa conférence, la Big Ten, après en avoir été le leader offensif deux saisons de suite, un exploit réalisé par les seuls Steve Smith (Michigan State) et Evan Turner (Ohio State) depuis 1990.

Dominateur en NCAA depuis maintenant deux saisons, a-t-il pour autant sa place en NBA ? Et ce d’autant plus dans une ligue qui s’éloigne de la raquette et limite au maximum le jeu poste bas ? Alors qu’Iowa va jouer un gros match face à Oregon cette nuit pour atteindre le « Sweet 16 », la question se pose autour de Luka Garza. 

« Je n’ai aucun doute que je vais y arriver »

Avec ses 2m11 et ses 120kg, et une belle paire d’épaules, le natif de D.C. est l’archétype du pivot de haut niveau. On aurait bien dit « NBA », mais le problème, c’est que Luka Garza n’a pas la vitesse et la mobilité nécessaires pour rentrer dans les standards actuels de la Grande Ligue. Il y a dix ou vingt ans, on ne dit pas, mais aujourd’hui…

« Même en regardant les choses de manière favorable, je ne pense pas qu’il puisse être choisi au premier tour. Mais je pense qu’il doit être drafté », explique ainsi un dirigeant de la conférence Ouest. « Il y a trop de positif sur son moteur, sa production et sa personnalité en tant qu’individu. Au deuxième tour, tu ne peux pas dire que tu ne penses pas à lui donner une chance de trouver un rôle. Mais combien de personnes peux-tu trouver en NBA qui le voient au premier tour ? Pas beaucoup. »

À cause de ses limitations en termes de mobilité et de qualités athlétiques, Luka Garza semble donc se diriger vers une sélection au deuxième tour de la prochaine Draft NBA. Une aberration vu sa domination au niveau universitaire, mais une réalité pour les observateurs NBA qui ont déjà vu passer des Jahlil Okafor, Jared Sullinger et autres intérieurs stars de NCAA devenus des tourneurs de serviette (ou déjà disparus) à l’étage supérieur.

Pour le principal intéressé, il ne fait aucun doute qu’il réussira à s’adapter. Pour Luka Garza, c’est sa qualité de tir extérieur et son éthique de travail qui feront la différence.

« Quand je pense à la transition vers le monde professionnel, je n’ai aucun doute que je vais y arriver », affirme-t-il pour Sports Illustrated. « Je vais simplement continuer à travailler dur et faire tout ce qui est en mon pouvoir, tout ce dont aura besoin l’équipe, pour réussir. Peu importe le rôle, peu importe comment je dois jouer… Évidemment, je joue beaucoup au poste à l’université, et c’est quelque chose que j’adore faire, mais le jeu change et s’en écarte en NBA. Je pense être une menace suffisamment sérieuse à 3-points pour être capable de scorer. J’ai autant confiance dans mon jeu extérieur que mon jeu intérieur. »

« S’il tombe dans la bonne situation, il peut être un bon joueur NBA »

Passé de 29% de réussite à 3-points lors de sa saison sophomore à 43% cette saison, Luka Garza est effectivement devenu un redoutable sniper, qui a travaillé dur pour en arriver là. Avec son geste de tir très haut, il est difficile à contrer, et même sous la pression défensive, il a prouvé qu’il était capable de rentrer des gros tirs.

Bien que pivot avec un jeu à l’ancienne, tout en appuis et en puissance au poste bas, il a ajouté une « modernité » à son arsenal grâce au 3-points.

« Il est le centre d’attention pour chacune des défenses qu’il croise sur les parquets. Plus il y a de vidéos de lui, plus ça devient difficile pour lui », explique son coach, Fran McCaffery. « J’ai été très impressionné par sa volonté constante de progresser et de gérer tout ce qui lui arrive, que ce soit un schéma défensif ou du jeu physique. Il ne lâche rien. Quand tu crois qu’il est à fond, il t’impressionne à nouveau et prouve qu’il en a encore sous le coude. »

Dans une NBA qui ne compte que deux joueurs cette saison (Joel Embiid et Nikola Vucevic) qui obtiennent plus de 10 ballons par match poste bas, les chances de briller sont limitées pour Luka Garza qui s’en gave avec Iowa.

De même, après quatre saisons NCAA, il est, à 22 ans, un joueur dont le développement physique et athlétique est pour ainsi dire terminé. Peut-il se faire sa place dans une franchise NBA, dans un rôle de complément, à la manière d’un Mason Plumlee (rebondeur/défenseur et poseur d’écrans) ou d’un Enes Kanter (attaquant/rebondeur en sortie de banc) ? Pour Luka Garza, tout dépendra sans doute de l’équipe qui le choisira à la Draft…

« L’évaluation doit être spécifique à chaque équipe, relative à la manière de défendre, en particulier avec la seconde unité. S’il tombe dans la bonne situation, il peut être un bon joueur NBA. Parce que certaines des choses qu’il peut faire sont vraiment importantes. Il peut jouer sur le pick & pop, tirer à 3-points. C’est un foutu animal aux rebonds, il pose des écrans monstrueux et en playoffs, ça compte », évalue un dirigeant de l’Est. « Maintenant, s’il doit sortir ou changer sur tous les écrans, il ne va pas y arriver. Il faut savoir l’utiliser comme il faut. Défensivement, le jeu est complètement différent en NBA et il s’agira du système dans lequel il tombe. Ce n’est pas tant sa capacité à défendre sur le un-contre-un que les rotations défensives de sa future équipe. Il peut gêner l’attaque du cercle et, à défaut de contrer les tirs, il peut au moins provoquer les passages en force. »

Ses 24 points au premier tour du Tournoi

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →