Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.06CHI1.8Pariez
  • IND1.15OKL5.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

En démonstration, le Jazz gifle les Lakers et envoie un message au reste de la NBA

Porté par son collectif, avec six joueurs qui terminent à 10 points ou plus, Utah a donné une véritable leçon aux champions en titre, dépassés dans tous les compartiments du jeu (114-89).

Choc au sommet à l’Ouest, entre les champions en titre et la meilleure équipe de la Ligue. Pour l’occasion, Frank Vogel innove en introduisant Talen Horton-Tucker et Markieff Morris dans son cinq de départ. Un choix somme toute payant d’entrée de jeu, puisque « THT » apporte beaucoup aux siens, de par ses percussions. En face, Mike Conley et ses coéquipiers démarrent bien également, faisant comme souvent parler la poudre à 3-points. Jazz et Lakers se rendent coup pour coup dans ce début de match (13-13).

Le mano a mano se poursuit à l’arrivée sur le parquet des remplaçants. Malgré un Donovan Mitchell en délicatesse avec son shoot, Utah peut compter sur une pluralité d’options en attaque pour trouver la faille offensivement. Les seconds couteaux de Los Angeles sont, eux, bien aiguisés et font mieux que de résister aux locaux, à la sortie de LeBron James. Après un quart-temps, le score illustre parfaitement l’équilibre actuel de cette rencontre (24-23).

Utah appuie sur l’accélérateur, Los Angeles ne suit pas

Porté par son adresse extérieure, le coup de chaud de Jordan Clarkson et profitant des maladresses de ses adversaires, le Jazz enclenche ensuite la seconde dans le deuxième acte, afin de prendre plus de dix points d’avance. LeBron James tente bien de réveiller ses troupes mais il se retrouve quelque peu esseulé devant la force de frappe collective des Mormons (43-32).

Pire encore pour les « Purple & Gold », à l’image de Jordan Clarkson, les joueurs de Salt Lake City sont décomplexés et évoluent en pleine confiance. Ils récitent leur basket et ne se font pas prier pour convertir la multitude de 3-points ouverts dont ils bénéficient. L’écart grimpe ainsi inlassablement. Incapable de bloquer, en prime, l’accès à sa raquette, Los Angeles est groggy mais limite les dégâts en enchaînant quelques réussites derrière l’arc. À la pause, l’addition reste néanmoins salée (63-47).

Au retour des vestiaires, le Jazz prend très vite une vingtaine de points d’avance grâce à la grosse séquence de Rudy Gobert, intenable à l’intérieur. Les Lakers éprouvent toutes les difficultés du monde à défendre efficacement leur raquette, en plus de peiner à enchaîner des paniers sur le plan offensif, en dehors de LeBron James. La démonstration collective des leaders de l’Ouest, pourtant moins adroits à 3-points, continue donc (77-57).

Une humiliation en bonne et due forme

Sans donner ne serait-ce que l’impression de forcer, la franchise de l’Utah est littéralement en train de détruire les champions en titre, complètement impuissants ce soir. L’écart ne redescend jamais véritablement. Pire encore, il augmente davantage et flirte carrément avec la trentaine de points. L’affaire semble ainsi réglée, à douze minutes de la fin (90-64).

Emmenée par Montrezl Harrell, la second-unit des Lakers s’efforce de lancer un run d’entrée de quatrième quart-temps, pour ramener un semblant de suspens. Mais le Jazz ne faiblit pas, bien au contraire, et maintient le cap. À tel point que LeBron James ne reviendra même pas en jeu, Frank Vogel laissant ses remplaçants se débrouiller pour finir le match (101-76).

Vous l’aurez compris, les hommes de Quin Snyder s’imposeront finalement 114 à 89, à l’issue d’un dernier acte aux allures de long garbage-time. Porté par son collectif, avec six joueurs à 10 points ou plus, Utah n’aura jamais été inquiété dans cette partie, envoyant ainsi un message au reste de la NBA. Quant aux « Purple & Gold », ils prouvent une nouvelle fois qu’ils traversent actuellement une période compliquée, s’inclinant pour la cinquième fois en six matchs, depuis la blessure d’Anthony Davis.

Jazz / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. O'Neale 31 2/4 2/4 0/0 2 2 4 3 2 1 0 0 6 12
B. Bogdanovic 26 5/10 5/8 0/0 0 2 2 2 0 2 0 0 15 16
R. Gobert 27 8/12 0/0 2/3 1 8 9 0 1 0 3 1 18 20
M. Conley 27 5/10 4/6 0/0 3 5 8 8 3 2 3 0 14 24
D. Mitchell 31 4/16 2/7 3/4 2 8 10 8 1 2 1 0 13 19
J. Brantley 4 1/2 0/1 0/0 1 2 3 0 0 0 0 0 2 4
J. Ingles 22 1/3 1/3 0/0 1 2 3 2 2 0 3 0 3 3
G. Niang 17 2/8 2/6 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 6 0
J. Morgan 4 0/0 0/0 1/2 1 0 1 0 0 0 0 0 1 1
D. Favors 17 5/5 0/0 2/4 3 4 7 0 2 0 1 0 12 16
J. Clarkson 24 6/13 4/10 2/2 0 4 4 2 4 0 0 0 18 17
T. Forrest 5 0/1 0/0 0/0 0 0 0 3 0 0 1 0 0 1
M. Oni 5 2/3 2/3 0/0 0 2 2 0 1 0 0 0 6 7
Total 41/87 22/48 10/15 14 39 53 28 16 7 12 1 114
Lakers / 89 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Morris 28 5/10 0/1 2/4 5 4 9 1 2 0 1 0 12 14
L. James 28 7/13 1/5 4/5 0 4 4 4 0 1 4 0 19 17
M. Gasol 19 3/7 2/5 0/0 0 2 2 2 1 1 1 1 8 9
K. Caldwell-Pope 24 1/5 0/4 3/4 1 2 3 1 2 0 1 0 5 3
T. Horton-Tucker 30 3/12 2/5 0/0 0 5 5 5 2 0 3 0 8 6
D. Cacok 5 2/2 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 4 5
K. Antetokounmpo 5 0/0 0/0 1/2 0 1 1 0 0 0 1 0 1 0
J. Dudley 14 1/2 1/2 0/0 2 2 4 1 2 0 1 0 3 6
A. McKinnie 7 1/3 0/1 0/0 0 2 2 0 1 0 0 0 2 2
K. Kuzma 25 2/7 1/3 0/0 1 6 7 1 1 2 2 1 5 9
M. Harrell 22 7/12 0/0 2/3 2 4 6 0 0 0 0 1 16 17
W. Matthews 17 1/4 1/4 0/0 0 0 0 2 2 1 0 0 3 3
A. Caruso 16 1/8 0/3 1/2 1 0 1 0 2 0 0 1 3 -3
Total 34/85 8/33 13/20 12 33 45 17 15 5 14 4 89

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |