Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

De vaillants britanniques dévorent les Bleus

Déjà qualifiés pour l’Eurobasket 2022, les hommes de Vincent Collet ont lourdement chuté dans le dernier match du Groupe G, s’inclinant 94-73 face à la Grande-Bretagne. Pensionnaires de Jeep Elite, le Chalonnais Myles Hesson (23 points 7 rebonds) et le Manceau Ovie Soko (27 points, 7 rebonds) ont particulièrement brillé.

Les Bleus se tirent une balle dans le pied d’entrée en concédant un 20-7 dès l’entame, avec Teddy Okereafor au départ et à l’arrivée mais aussi Benjamin Mockford et le Chalonnais Myles Hesson à la baguette. Les 3-points de Lahaou Konaté et Maxime Roos lancent pour de bon les Français (22-15). Mais l’embellie ne dure pas et c’est le Manceau Ovie Soko qui redonne 10 longueurs d’avance aux siens dans la foulée après un rebond offensif (26-16).

Comme face au Monténégro, la réaction tricolore est attendue, mais la bonne défense britannique empêchent les troupes de Vincent Collet d’enchaîner les bonnes séquences. Pire, les locaux alignent un 14-2 à nouveau conclu par Ovie Soko (42-21). La paire Cordinier-Ross a beau se distinguer à nouveau de loin, c’est Tarik Phillip qui vient boucler la première mi-temps d’un dunk pour porter la marque à 52-35.

Myles Hesson s’assure de maintenir l’écart au retour des vestiaires, Ovie Soko répond au dunk d’Amath Mbaye avec un 3 points qui fait mal au moral (66-46). Yakuba Ouattara tente de sonner la révolte et de lancer un gros « come-back » comme celui réussi au Monténégro et ponctuant le troisième quart-temps d’un missile à 3-points (71-55).

La première place assurée

Les Bleus débutent effectivement avec plus d’agressivité à l’image du dunk d’Amath Mbaye, du panier de Jerry Boutsiele et avec l’aide d’un Yakuba Ouattara dans tous les bons coups qui ramène ainsi les siens à -11 (73-62). Mais la Grande-Bretagne ne perd pas pied et peut compter sur un Myles Hesson pour finir près du cercle par deux fois et un Tarik Phillip monté sur ressorts pour refaire un écart (83-65).

La paire de « Frenchies » Hesson-Soko va aller jusqu’à menacer la première place de la France au point-average en repassant à +21 (87-68), obligeant Isaïa Cordinier et Mathis Lessort à s’employer avant de voir Ovie Soko finir le job avec six points dont un gros dunk pour terminer la partie. Vaincus 94-73, les Bleus conservent toutefois la première place du groupe G, pour deux petits points. La Grande-Bretagne est qualifiée, contrairement au Monténégro.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |