NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
TEA
LEB2:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La frustration monte pour Frank Ntilikina, apte à jouer mais sorti de la rotation

Après un mois d’absence pour soigner son genou, le Français n’entre plus dans les plans de Tom Thibodeau pour le moment.

Hier à Salt Lake City, comme dimanche soir à Portland, Frank Ntilikina était en tenue avec ses coéquipiers sur le banc des Knicks. Mais hier, comme dimanche, il n’est pas entré en jeu. Après un mois d’absence pour soigner une entorse du genou, le meneur de jeu est sorti de la rotation. Quand on lui demande si la situation est frustrante, pour son premier point presse en 2021, le Français range la langue de bois : « Ça l’est, ça l’est. »

« Surtout quand vous trouvez un bon rythme, que vous êtes sur le parquet, que vous aidez l’équipe, vos coéquipiers » décrit-il dans des propos relayés par le New York Post, faisant référence à ses deux bons matchs avant de se blesser, où il avait eu sa chance et New York l’avait emporté deux fois. « Je me sentais bien, on se sentait bien en tant qu’équipe. Le fait que je sois sur la touche n’a pas empêché l’équipe de continuer à progresser, mais pour moi c’est un peu frustrant. J’ai fait ce que j’avais à faire, je me suis donné à fond pour revenir sur le terrain, en bonne santé. J’y suis arrivé et j’en suis content. »

Maintenant, il faut forcer Tom Thibodeau à lui faire une petite place dans cette formation qui a étonné la ligue. « Pour le moment, on a des rotations, mais les choses peuvent changer » rappelait le coach hier, avant la défaite contre Utah. D’autant que l’équipe est très irrégulière : trois victoires de suite, puis cinq défaites, puis trois nouveaux succès, et trois revers sur les trois derniers matchs.

L’inattendu Immanuel Quickley

Il y aura donc une occasion à saisir, mais l’émergence d’Immanuel Quickley par exemple ne lui facilite pas les choses, même si lui aussi est irrégulier (31 points dimanche, 6 points hier à 1/11).

« On est forcément très content de ce qu’apporte Immanuel et de la manière dont il a progressé » déclare Thibs. « Il est polyvalent, parce qu’il peut jouer sans ou avec le ballon. On aime le groupe tel qu’il est en ce moment, et on trouve que ça fonctionne mieux comme ça. On veut que tout le monde joue sur ses forces, et qu’ils puissent cacher leurs faiblesses. Pour le moment, on trouve que notre meilleure opportunité de gagner nous est donnée par la manière dont on joue actuellement. »

Avec Elfrid Payton, Alec Burks, Austin Rivers et Immanuel Quickley, Frank Ntilikina se retrouve coincé dans l’embouteillage avec Dennis Smith Jr., mais ne perd toujours pas espoir. « Déjà, si je joue dur sur le terrain, je peux beaucoup apporter à l’équipe. Des deux côtés du terrain, mais surtout en défense. Le coach sait que je suis polyvalent, je peux défendre sur beaucoup de postes. Il va me demander ce qu’il demande à tout le monde : aller sur le terrain et me donner à 100%, être affamé et prêt à relever le challenge. Je suis prêt pour ça. »

« J’aime sa polyvalence » confirme Tom Thibodeau. « On a des gars qui ont un peu le même profil : Alec Burks est capable de jouer sur trois postes, pareil pour Austin Rivers. On recherchait ça quand on a assemblé le roster. Tout le monde va avoir sa chance. Ce n’est pas facile, il faut prendre des décisions difficiles, tout évaluer, voir comment les gars s’entrainent, performent… Et je parle de performances individuelles, mais aussi collectives. Ce qu’on sait, c’est que tout au long de la saison il faudra gérer des blessures, des maladies, des problèmes de fautes. Ça donne des opportunités à tout le monde. Quand elle vient, il faut être prêt. »

Prêt à saisir une chance de jouer, comme prêt à saisir une chance de quitter New York : l’ancien Strasbourgeois est en fin de contrat et pourrait donc servir de monnaie d’échange à la « trade deadline ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Julius Randle 37 36.7 48.3 40.8 80.5 1.4 9.6 11.1 5.5 3.2 0.8 0.2 3.1 23.2
R.j. Barrett 37 33.2 44.3 35.0 73.0 1.2 4.8 6.0 2.9 1.9 0.6 0.2 2.6 16.5
Elfrid Payton 33 28.2 44.3 25.0 74.3 1.3 2.5 3.8 3.7 1.9 0.7 0.2 1.9 12.7
Derrick Rose 10 24.6 43.1 45.5 87.5 0.1 2.5 2.6 4.9 1.9 1.1 0.6 1.2 12.5
Immanuel Quickley 33 18.7 38.9 38.1 94.2 0.5 1.9 2.3 2.4 1.0 0.5 0.3 1.9 12.2
Alec Burks 25 24.7 40.5 40.2 83.9 0.5 3.8 4.3 2.0 1.1 0.7 0.2 1.9 11.1
Reggie Bullock 32 26.3 40.6 37.2 83.3 0.3 3.1 3.4 1.3 0.7 0.6 0.2 2.2 8.5
Mitchell Robinson 27 28.8 66.0 0.0 47.8 3.6 4.8 8.4 0.5 0.8 1.2 1.5 2.9 8.4
Austin Rivers 21 21.1 43.0 36.4 71.4 0.2 2.0 2.2 2.0 1.0 0.6 0.0 1.5 7.3
Frank Ntilikina 9 14.1 48.6 61.9 60.0 0.1 0.7 0.8 0.8 0.6 0.9 0.0 1.7 5.8
Kevin Knox 26 15.3 39.5 38.9 78.6 0.3 1.5 1.9 0.7 0.6 0.3 0.2 1.3 5.1
Nerlens Noel 32 22.2 61.3 0.0 66.7 2.1 4.0 6.1 0.6 1.2 1.0 2.0 2.6 4.9
Obi Toppin 27 12.7 48.6 29.5 71.4 0.3 2.1 2.5 0.6 0.6 0.3 0.4 1.0 4.7
Taj Gibson 12 15.1 58.1 28.6 58.3 1.5 2.8 4.2 0.5 0.6 0.4 0.3 1.9 3.8
Dennis Smith 3 9.2 20.0 0.0 83.3 0.0 0.7 0.7 1.0 0.3 1.0 0.0 1.3 3.0
Jared Harper 2 2.6 0.0 0.0 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 1.0
Ignas Brazdeikis 4 1.8 0.0 0.0 100.0 0.2 0.2 0.5 0.2 0.2 0.0 0.0 0.0 0.5
Theo Pinson 11 2.3 14.3 0.0 0.0 0.0 0.1 0.1 0.1 0.0 0.0 0.0 0.3 0.2

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |