NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

DeMarcus Cousins retrouve de son « Boogie »

Avec son énorme double-double sur le parquet des Mavs (28 points et 17 rebonds), le pivot des Rockets a signé sa meilleure performance statistique depuis trois ans.

Depuis son arrivée à Houston, DeMarcus Cousins avait plutôt fait parler de lui pour ses mésaventures arbitrales. Cette nuit à Dallas, il a fait parler son jeu et même signé une performance digne de ses belles années avec les Kings ou les Pelicans.

Tournant péniblement à 6 points de moyenne avec un abominable 26% de réussite aux tirs avant cette rencontre, le pivot a profité d’un nouveau match manqué par Christian Wood pour récupérer la place de titulaire. Et contrairement à son match de la veille à Detroit, où il avait arrosé (2/16), il a rapidement trouvé son rythme.

Bien plus musculeux que son vis-à-vis, DeMarcus Cousins a pris le dessus sur son ancien coéquipier à Sacramento, Willie Cauley-Stein. D’abord sous le cercle puis en prenant ses distances. Ses trois paniers à 3-points dans la seconde moitié d’une troisième quart-temps ont été décisifs. Sa réussite longue distance a initié le 30-12 fatal aux Mavs, infligé par Houston.

Sa meilleure sortie depuis janvier 2018

« Ce qui m’importe, c’est la qualité des tirs », remarque Stephen Silas. « Il travaille en permanence à 3-points. Je savais que ça allait tomber. On devait juste s’assurer qu’il obtienne de bons tirs. Ce qu’il a fait ce soir. »

Il peut notamment remercier les fixations de John Wall ou surtout le bon « spacing » porté par Eric Gordon. La bonne relation avec ce dernier, dans le jeu à deux en tête de raquette, était notable.

Avec ses 28 points (9/15 aux tirs dont 4/8 de loin), 17 rebonds et 5 passes (pour 4 pertes de balles) en 30 minutes, le trentenaire a signé son premier match à plus de 25 points et 15 rebonds depuis janvier 2018.

Une éternité pour ce joueur dont les pépins physiques ne cessent de perturber la carrière. Après une saison déjà tronquée avec les Warriors, puis une saison blanche avec les Lakers l’an passé, l’intérieur voit en cette performance « la preuve que le travail paye ».

Il pensait que c’était « fini » pour lui

« Le travail, le temps, les efforts. Les jours où je ne voulais pas me lever pour bosser, les jours où je pensais perdre mon temps, ces jours sans où je pensais que c’était fini pour moi : tout ça m’est revenu en tête. Ce ne serait pas honnête de dire que je ne suis pas passé par là, mais j’ai continué à croire en moi. »

À raison, même si il sait que la vérité d’un soir n’est pas forcément celle du lendemain. Sa grosse sortie lui permet au moins de « booster » sa confiance. Mais il ajoute : « Ça va clairement être un long cheminement pour moi. Je suis persuadé que d’autres mauvais jours m’attendent. »

C’est précisément le discours que John Wall, dans une configuration sportive comparable à la sienne, lui a tenu. Faire preuve de patience car pour l’heure, DeMarcus Cousins doit se cantonner à un rôle de remplaçant de la nouvelle vedette locale, Christian Wood.

« Je sais que c’est compliqué de passer d’homme fort d’une franchise, celui qui domine et fait ce qu’il fait veut dans le jeu, pour accepter un rôle de remplaçant », réalise le meneur. « Tu ne sais jamais quand tu vas être appelé. Il faut être patient et rester prêt. Il a eu les mêmes tirs que la veille à Detroit. Je ne sais pas ce qu’il a fait dans l’avion ou durant la journée pour jouer un tel « back-to-back ». » Ça a marché en tout cas !

DeMarcus Cousins Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 SAC 81 29 43.0 16.7 68.7 2.7 6.0 8.6 2.5 4.1 1.1 3.3 0.8 14.1
2011-12 SAC 64 31 44.8 14.3 70.2 4.1 6.8 11.0 1.6 4.0 1.5 2.7 1.2 18.1
2012-13 SAC 75 31 46.5 18.2 73.8 3.0 7.0 10.0 2.7 3.6 1.4 3.0 0.7 17.1
2013-14 SAC 71 32 49.6 0.0 72.6 3.1 8.6 11.7 2.9 3.8 1.5 3.5 1.3 22.7
2014-15 SAC 59 34 46.7 25.0 78.2 3.1 9.5 12.7 3.6 4.1 1.5 4.3 1.8 24.1
2015-16 SAC 65 35 45.1 33.3 71.8 2.4 9.1 11.5 3.3 3.6 1.6 3.8 1.4 26.9
2016-17 * All Teams 72 34 45.2 36.1 77.2 2.1 8.9 11.0 4.6 3.9 1.4 3.7 1.3 27.0
2016-17 * SAC 55 34 45.2 35.6 77.0 2.1 8.5 10.6 4.8 3.7 1.4 3.8 1.4 27.8
2016-17 * NOP 17 34 45.2 37.5 77.7 2.2 10.2 12.4 3.9 4.4 1.5 3.7 1.1 24.4
2017-18 NOP 48 36 47.0 35.4 74.6 2.2 10.7 12.9 5.4 3.8 1.7 5.0 1.6 25.2
2018-19 GOS 30 26 48.0 27.4 73.6 1.4 6.8 8.2 3.6 3.6 1.3 2.4 1.5 16.3
2020-21 HOU 25 20 37.6 33.6 74.6 1.2 6.4 7.6 2.4 3.0 0.8 1.6 0.7 9.6
Total   590 32 45.9 33.2 73.7 2.7 8.0 10.7 3.2 3.8 1.4 3.5 1.2 20.8

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |