Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Steve Kerr, Golden State a réussi son meilleur match de sa saison

Le collectif commence à se mettre en place du côté des Warriors, vainqueurs 121-99 face aux Spurs après avoir dominé leur sujet pendant trois quart-temps.

Les Warriors avaient pour mission de confirmer à domicile face aux Spurs, deux jours après leur « comeback » victorieux sur le parquet des Lakers. Alors que le groupe commence à trouver ses automatismes et que les rotations se mettent en place, les coéquipiers de Stephen Curry ont marqué le coup en délivrant un match-référence.

Après avoir compté jusqu’à 25 points d’avance, Golden State s’est imposé 121-99 au terme d’une prestation aboutie des deux côtés du parquet. Sur la feuille de statistiques, tous les feux sont au vert, entre le 4/33 à 3-points des Spurs, la domination au rebond (65 à 51), aux points inscrits en contre-attaque (21 à 13), les 31 passes décisives distribuées, mais aussi le match de métronome de Stephen Curry (26 points, 11 rebonds, 7 passes décisives) la confirmation de la paire Oubre-Wiggins sur les ailes (16 et 18 points à 5/9 à 3-points en cumulé), et la réponse de James Wiseman, auteur de 20 points après un non match face aux Lakers.

Insister sur la défense

Invité à s’exprimer sur la performance de son rookie, Steve Kerr estimé que c’était toute son équipe qui avait livré son meilleur match de ce début de saison.

« Ça a probablement été son meilleur match, même s’il a déjà sorti de bons matchs pour nous. Mais je trouve que ça a été notre meilleur match en tant qu’équipe », a déclaré l’entraîneur. « Ça a été notre meilleure performance des deux côtés du parquet cette saison. Notre défense a été excellente. On leur a mis beaucoup de pression, on a su reste solides, avec de bonnes rotations. On a été bons au rebond aussi. Et de l’autre côté, quand tu forces des tirs manqués, ça devient beaucoup plus facile en attaque. On a pu trouver du rythme et cette série en fin de première mi-temps a été importante ».

Steve Kerr a insisté sur le visage défensif retrouvé par sa formation et la nécessité de rester régulier sur ce point pour prétendre à rester dans le Top 8 à l’Ouest. La réception de San Antonio était un bon test.

« Les Spurs sont une équipe très disciplinée, dans le sens où tu ne peux pas leur laisser des tirs faciles en attaque », a ajouté Stephen Curry. « James Wiseman a été incroyable. Il a été présent dans la raquette, Draymond Green a eu une énergie incroyable des deux côtés du parquet, à créer aussi. On est capables de faire des matchs comme ça. C’est en tout cas ce qu’on essaie de faire. À nous de continuer à enchaîner ».

Le juste « flow »

Les Warriors ont tutoyé la perfection par séquences la nuit dernière. Comme lors de leurs deux victoires renversantes face aux Lakers et aux Clippers, mais cette fois avec beaucoup plus de maîtrise, principalement grâce à leur défense. Un moment d’extase qui donne ce fameux « flow » que les coéquipiers de Stephen Curry vont tenter de retrouver le plus possible, à savoir dès ce soir face aux Knicks.

« Je pense que le match face aux Spurs est un signe de maturité, dans le sens où on n’avait pas été bons en première mi-temps lors du match d’avant à LA, on a été beaucoup mieux en seconde et on a conservé ce momentum sur ce match », a poursuivi le meneur de Golden State. « On dit toujours que les grandes équipes doivent exceller des deux côtés du parquet. Et ce soir, ça a été ça. On s’est facilités la tâche en les faisant travailler sur leurs attaques, en les forçant à prendre des tirs difficiles, en prenant les rebonds. C’est dans ces moments là que tu as le meilleur rythme, lorsque les stops défensifs amènent des paniers faciles.Tout le monde se sent bien, ça saute dans tous les sens, l’énergie est top. Il nous faut garder ça en tête et revenir en « back-to-back », rester maître à la maison et continuer à enchaîner les victoires ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Stephen Curry 35 34.1 47.8 41.1 93.4 0.5 5.0 5.5 6.3 3.2 1.3 0.1 1.8 29.7
Andrew Wiggins 37 32.2 46.3 35.1 67.2 1.0 3.4 4.5 2.2 1.9 0.8 1.1 2.3 17.0
Kelly Oubre, Jr. 35 30.4 43.6 32.1 74.0 1.5 4.5 5.9 1.4 1.3 1.1 0.8 2.2 15.5
James Wiseman 26 20.8 51.0 37.0 62.9 1.4 4.5 5.9 0.7 1.5 0.3 1.1 3.2 11.8
Eric Paschall 34 17.6 49.4 28.9 71.8 0.8 2.5 3.3 1.3 1.0 0.3 0.1 1.7 9.9
Jordan Poole 16 10.6 46.8 36.7 95.0 0.1 1.2 1.3 0.9 0.5 0.2 0.2 0.9 6.8
Kent Bazemore 35 16.8 48.0 43.8 75.0 0.4 2.6 3.0 1.6 1.1 0.9 0.5 2.2 6.6
Marquese Chriss 2 13.4 35.7 20.0 50.0 1.5 5.0 6.5 1.0 1.0 0.0 1.0 1.5 6.5
Damion Lee 37 19.2 44.6 37.7 90.3 0.4 3.0 3.4 1.4 0.5 0.7 0.1 1.5 6.4
Juan Toscano-anderson 23 20.6 56.4 42.9 72.2 0.7 3.8 4.5 2.2 1.1 0.6 0.5 2.1 5.8
Draymond Green 31 29.6 39.1 23.7 71.1 0.7 5.3 6.1 8.6 2.7 1.4 0.7 3.2 5.7
Brad Wanamaker 37 16.2 35.8 23.2 89.1 0.2 1.5 1.7 2.7 0.9 0.7 0.2 1.4 4.8
Mychal Mulder 34 10.6 43.5 40.9 53.3 0.0 0.9 0.9 0.4 0.2 0.2 0.2 0.8 4.1
Kevon Looney 27 14.9 59.5 33.3 76.2 1.8 2.4 4.2 1.6 0.6 0.4 0.3 1.9 3.9
Nico Mannion 7 9.6 26.1 35.7 25.0 0.0 1.7 1.7 2.6 1.0 0.4 0.0 1.1 2.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |