Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Kristaps Porzingis s’éclate au poste de pivot

Pour la première fois depuis son retour, le Letton avait la raquette pour lui. Willie Cauley-Stein était sur le banc et Kristaps Porzingis s’est régalé face aux Pacers, privés en plus de Myles Turner.

Il montait en puissance depuis son retour et il ne lui manquait qu’un gros match pour le confirmer pleinement. Et deux conditions étaient justement réunies contre les Pacers pour que le Letton brille.

Déjà, le choix de Rick Carlisle de mettre Willie Cauley-Stein sur le banc pour débuter la rencontre. Kristaps Porzingis était ainsi le seul intérieur du cinq majeur. Ensuite, Indiana n’avait pas Myles Turner, blessé alors qu’il est le meilleur contreur de la ligue, à lui opposer pour le contenir.

Superbement servi par Luka Doncic, KP s’est régalé dès les premières minutes. Il a même réussi un parfait 10/10 dans la raquette dans cette partie, finissant la rencontre avec 27 points, un très propre 12/15 au shoot et 13 rebonds.

« Quand je joue au poste de pivot, c’est plus facile pour moi », affirme-t-il au site du club. « Quand je vais vers le cercle, j’ai davantage d’espace. Doncic a réalisé un superbe travail pour impliquer tout le monde. En premier quart-temps, quatre de mes cinq premiers paniers venaient de très bonnes passes de mes coéquipiers. Je n’avais pas grand-chose à faire : des écrans, courir vers le panier et conclure. J’ai eu beaucoup de shoots ouverts. »

Rick Carlisle a profité de l’absence de Myles Turner

C’est parce que le pivot des Pacers n’était pas là pour défendre que Rick Carlisle a décidé d’utiliser Kristaps Porzingis au poste de pivot. Personne n’a pu l’arrêter. « Il a été formidable », constate son coach.

L’entraîneur texan n’a pas totalement oublié Willie Cauley-Stein pour autant puisqu’il associé les deux intérieurs, avec efficacité, pendant quelques minutes en deuxième mi-temps.

« Cela a un impact sur notre attaque, c’est certain », assure le coach, en évoquant le « small ball » de ses troupes. « Avec la défense qu’on allait affronter et l’absence de Turner, on a décidé de jouer plus petit. Si Turner avait été là, j’aurais sans doute gardé ma formation classique avec deux intérieurs. Les deux ont prouvé, en fin de match, qu’on pouvait marquer des points et défendre avec deux grands. »

La question désormais, c’est de savoir si Rick Carlisle va conserver ou non cette formule avec Kristaps Porzingis au poste 5 vendredi soir à San Antonio…

Kristaps Porzingis Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 NYK 72 28 42.1 33.3 83.8 1.8 5.5 7.3 1.3 2.9 0.7 1.7 1.9 14.3
2016-17 NYK 66 33 45.0 35.7 78.6 1.7 5.5 7.2 1.5 3.7 0.7 1.8 2.0 18.1
2017-18 NYK 48 32 43.9 39.5 79.3 1.3 5.3 6.6 1.2 2.9 0.8 1.9 2.4 22.7
2019-20 DAL 57 32 42.7 35.2 79.9 1.8 7.7 9.5 1.8 3.3 0.7 1.6 2.0 20.4
2020-21 DAL 20 30 46.9 34.9 83.8 1.9 6.5 8.4 1.4 3.0 0.4 1.3 1.6 20.2
Total   263 31 43.7 35.7 80.5 1.7 6.0 7.7 1.4 3.2 0.7 1.7 2.0 18.6

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |