Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL3.2DAL1.37Pariez
  • PHI1.49IND2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

NCAA : Joël Ayayi de nouveau en « double-double » pour les Zags

Tout va bien pour les Zags, merci pour eux ! Joël Ayayi (17 points, 10 rebonds) signe son deuxième double-double de la saison pour la 8e victoire en huit matchs de Gonzaga.

Plus discret sur la fin décembre depuis son gros match à 11 points, 18 rebonds et 6 passes face à Iowa, Joël Ayayi a retrouvé tout son mordant avec les Bulldogs hier soir, face à la petite fac de Northern Arizona (88-58).

Après trois rencontres sous les 8 points, à 6/13 aux tirs en cumulé, le jeune meneur tricolore signe en effet un nouveau double-double convaincant à 17 points et 10 rebonds, avec un étincelant 6/8 aux tirs dont 4/5 à 3-points. Et ce, en 20 minutes seulement !

Arrêtés un temps à cause de cas de Covid-19, les Zags ont repris leur saison sur le même rythme et en sont désormais à huit victoires en huit matchs, toujours invaincus et à vrai dire pas très inquiétés non plus alors que se profile un « back to back » dès ce soir face à Dixie State…

« On veut juste jouer au basket », sourit Joël Ayayi. « Un paquet de matchs a été annulé et on a maintenant la chance d’enchaîner plusieurs matchs en une courte période. On est content de cette opportunité et on ne pense pas du tout à la fatigue. »

Drew Timme (14 points, 6 rebonds) et Andrew Nembhard (10 points, 7 passes) ont parfaitement complété l’effort de Joël Ayayi alors que le prometteur Jalen Suggs (15 points, 6 rebonds, 6 passes, 3 interceptions de moyenne) était sur le banc, blessé à la jambe droite.

« Il s’est un peu tordu la jambe, ça le gênait depuis notre retour en avion [après la victoire samedi face à Virginia] et encore un peu ce dimanche, donc on a préféré le laisser au repos », a commenté Mark Few. « On verra comment il se sent mardi et on prendra une décision en conséquence. »

« On lui a dit qu’il devait chercher plus de tirs »

Avec ce deuxième double double de la saison, Joël Ayayi a retrouvé ses sensations du début de saison en attaque. On rappelle qu’il avait notamment inscrit 21 points – son record – à 10/15 aux tirs (plus 7 rebonds et 4 passes) face à West Virginia début décembre.

« J’essaie simplement de rester confiant et de me reposer sur le travail effectué à l’entraînement », a réagi le Français dans leSpokesman Review. « Tout le monde connait des moments difficiles dans une saison, et j’étais dans un de ceux-là, mais j’espère bien en être sorti. »

Il faut dire qu’à 3/18 à 3-points sur la saison avant ce match, Joël Ayayi n’avait pas encore bien réglé la mire derrière l’arc. Sa prestation face à Northern Arizona doit lui servir de tremplin pour la suite.

« Il a refusé beaucoup de tirs dans les matchs précédents et a ralenti le jeu sur nos actions avec écrans », analyse Coach Few. « On lui a dit qu’il devait chercher plus de tirs. Il pensait plus à pénétrer sur les autres matchs et il a du succès sur ces actions, mais il est aussi un shooteur à 3-points plus que correct. »

Encore en délicatesse avec son tir, avec un étonnant 44% aux lancers, le Bordelais de naissance a bien compris le message de son coaching staff et a déclenché plus volontiers hier soir.

« Ça dépend beaucoup de mes sensations quand je reçois le ballon. Si je suis bien positionné et que je suis prêt à tirer, je vais envoyer. C’est quelque chose sur quoi je travaille en particulier depuis un mois, pour m’assurer que je suis prêt à dégainer quand je réceptionne la balle, et pour faire du tir ma première option. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |