Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.92LOS1.89Pariez
  • GOL1.42NEW2.88Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le corps d’Andrew Bogut a dit stop

L’Australien a décidé de raccrocher les baskets, alerté par les douleurs de son corps. Il aurait voulu terminer sur les Jeux olympiques de Tokyo, mais la pandémie est passée par là.

Ce sera sans doute un grand regret. Andrew Bogut aurait voulu terminer sa carrière avec les Jeux olympiques de Tokyo initialement prévus en 2020. Sauf que la pandémie de Covid-19 a chamboulé tout le calendrier sportif et repoussé l’événement olympique à l’année prochaine.

L’Australien, qui venait de fêter ses 36 ans, a donc décidé de dire stop, car il ne pouvait pas faire une saison de plus.

« Je ne peux pas, physiquement et mentalement, aller jusqu’en 2021 avec mon corps », a-t-il ainsi assuré au podcast Rogue Bogues. « Enfin, si, mais il me faudrait beaucoup d’antidouleurs et de souffrance physique et mentale. Mais, à cet instant de ma carrière, ça n’en vaut pas la peine. »

Depuis deux saisons, l’ancien n°1 de la Draft 2005 avait rejoint l’Australie. Il avait aussi refait un passage, en fin de saison 2018-19, par la NBA comme pour conclure sa carrière américaine couronnée d’un titre et de 706 matches (plus 77 en playoffs). Mais les jambes étaient lourdes et son dos et ses chevilles le faisaient souffrir.

« Ces deux dernières années ont été un véritable défi pour moi, pour simplement parfois me lever de mon lit le matin ou encore aller à l’entraînement ou à un match. Depuis 2018, mon corps ne tenait qu’à un fil. Puis, pendant la saison 2019-2020, ce fil s’est déchiré en petits morceaux. C’était très frustrant pour moi. »

Il n’y aura donc pas de quatrièmes JO pour le champion NBA 2015 après Athènes en 2004, Pékin en 2008 et enfin Rio en 2016 où l’Australie avait terminé la quatrième place. En 2012 à Londres, blessé, le pivot était absent.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi