Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Danny Green, Anthony Davis doit être la priorité des Lakers

La franchise californienne se prépare à une intersaison chargée avec les dossiers d’une dizaine de free agents à gérer, à commencer par son pivot.

Les Lakers avaient monté une armada pour dominer à court terme et ils ont réussi leur pari en terminant champions après avoir multiplié les contrats courts l’été dernier. La franchise californienne avait notamment pris un certain risque en récupérant Anthony Davis à un an de la possibilité pour lui d’être free agent.

Aujourd’hui, seul Kostas Antetokounmpo est free agent protégé, tandis qu’Avery Bradley, Anthony Davis, Rajon Rondo, Kentavious Caldwell-Pope et JaVale McGee disposent d’une « player option » pour la saison prochaine.

LeBron James et Anthony Davis, une base plutôt solide

Cinq joueurs de l’effectif 2019-2020 sont donc free agents non protégés : J.R. Smith, Dion Waiters, Markieff Morris, Dwight Howard et Jared Dudley.

Pour Danny Green, qui fait partie des rares éléments à avoir une deuxième année de contrat garantie (à 15 millions de dollars la saison), Anthony Davis doit être la priorité absolue des Lakers, quitte à opter pour la même solution que l’an dernier, à savoir remplir le reste de l’effectif avec des petits contrats pour autant de petits soldats afin d’accompagner le tandem James-Davis.

« Ça va être difficile parce que nous avons beaucoup de free agents, une dizaine de gars » a déclaré Danny Green. « Donc essayer de ramener tout le monde et repartir avec les mêmes contrats, ça va être compliqué, mais quand vous avez un noyau dur composé LeBron et d’AD, s’ils arrivent à le faire revenir, c’est à peu près tout ce dont on a besoin. Vous n’avez pas besoin de grand-chose d’autre autour d’eux. »

Même en l’état actuel, le shooteur de 33 ans reste persuadé que les Lakers peuvent clairement « viser à nouveau le titre » la saison prochaine.

LEXIQUE

Player option : possibilité pour un joueur d’activer (ou pas) la dernière année de son contrat, afin de terminer son bail ou bien de devenir free agent avec un an d’avance.

Danny Green Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2009-10 CLE 20 6 38.5 27.3 66.7 0.4 0.5 0.9 0.3 0.5 0.3 0.3 0.2 2.0
2010-11 SAN 8 11 48.6 36.8 0.0 0.4 1.5 1.9 0.3 0.9 0.3 0.6 0.1 5.1
2011-12 SAN 66 23 44.2 43.6 79.0 0.8 2.6 3.5 1.3 1.6 0.9 1.0 0.7 9.1
2012-13 SAN 80 28 44.8 42.9 84.8 0.5 2.6 3.1 1.8 1.6 1.2 1.2 0.7 10.5
2013-14 SAN 68 24 43.2 41.5 79.4 0.4 3.0 3.4 1.5 1.6 1.0 1.1 0.9 9.1
2014-15 SAN 81 29 43.6 41.8 87.4 0.7 3.6 4.2 2.0 2.0 1.3 1.2 1.1 11.7
2015-16 SAN 79 26 37.6 33.2 73.9 0.6 3.2 3.8 1.8 1.8 1.0 1.0 0.8 7.2
2016-17 SAN 68 27 39.2 37.9 84.4 0.5 2.8 3.3 1.8 1.8 1.0 1.1 0.8 7.3
2017-18 SAN 70 26 38.7 36.2 76.9 0.6 3.0 3.6 1.6 1.7 0.9 1.1 1.1 8.6
2018-19 TOR 80 28 46.5 45.5 84.1 0.8 3.2 4.0 1.6 2.1 0.9 0.9 0.7 10.3
2019-20 LAL 68 25 41.6 36.7 68.8 0.8 2.6 3.3 1.3 2.0 1.3 0.9 0.5 8.0
Total   688 25 42.4 40.0 80.7 0.6 2.9 3.5 1.6 1.8 1.0 1.0 0.8 8.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés