Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le message du Heat à Tyler Herro : « Surtout, ne change rien ! »

Maladroit depuis trois matches, Tyler Herro est le plus jeune titulaire dans une finale NBA, et il se défend plutôt pas mal face aux Lakers bien plus expérimentés.

Les célèbres « montagnes russes » qu’évoquent les sportifs à longueur de saison font partie du bizutage d’un rookie. Un soir, on va entrer dans l’histoire en plantant 37 points en finale de conférence. Et le lendemain, on se retrouve remis à sa place par les plus costauds de la cour de récré. C’est ce que vit Tyler Herro dans cette finale, alternant le très bon et le moins bon, et à Miami, on est à 200% derrière lui.

« Je trouve qu’il joue de manière incroyable. Il ne prend que de bonnes décisions, ne prend que de bons tirs, et il joue sans se prendre la tête, comme il le devrait » estime Jimmy Butler. « On souhaite qu’il reste agressif, qu’il soit agressif, et qu’il continue à jouer son meilleur basket. Il nous a aidés toute la saison, et il continue de le faire. Je lui dis de continuer, et encore continuer… Et si tu fais une erreur, oublie là, reviens, et ressaie sur l’action suivante. »

« C’est comme s’il avait déjà vécu trois saisons par certains côtés »

Passé de joker à titulaire en raison de la blessure de Goran Dragic, Tyler Herro se retrouve du même coup avec beaucoup plus de responsabilités en attaque. Jimmy Butler ciblé, il a même dû carrément initier une bonne partie de l’attaque lors du Game 4. Pas le temps d’apprendre à nager, il est jeté dans le grand bain dans une finale NBA !

« Il ne s’agit pas de le former à de nouvelles choses car il a plus ou moins déjà été comme ça pendant les playoffs » assure Erik Spoelstra. « Si vous nous avez regardé jouer, vous avez vu qu’il a été décisif dans des moments importants dans ces playoffs. Face à une défense aussi bonne que celle des Lakers, il faut que beaucoup de joueurs contribuent et que des joueurs différents représentent des menaces pour les obliger à réagir de manière différente. Tyler peut créer dans beaucoup de situations non dessinées, et c’est vraiment important. »

Pour Erik Spoelstra, Tyler Herro n’est finalement plus un rookie même s’il n’a que 20 ans.

« Vous savez, pour nous, il n’a pas vraiment 20 ans. Il a vécu trois training camps, il est passé par une Summer League, puis un training camp, puis une saison régulière, puis un redémarrage avec un nouveau training camp. C’est comme s’il avait déjà vécu trois saisons par certains côtés. »

Enfin, dernier soutien de choix pour le rookie, Bam Adebayo. De retour sur le parquet, l’intérieur soulage tout le monde dans la création du jeu, et il demande à son jeune coéquipier de ne rien changer. « Tyler doit être Tyler. Au final, on ne veut pas qu’il soit quelqu’un d’autre que ce qu’il souhaite être en NBA. Il doit scorer, il doit faire des passes, et c’est ce qu’on attend de lui. Il a quel âge déjà ? 19 ? Plutôt 20. C’est un rookie dans une finale NBA, et ça va très vite. Il essaie de s’en sortir, et je trouve qu’il y parvient, et qu’il s’améliore. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Jimmy Butler 58 33.8 45.5 24.4 83.4 1.8 4.8 6.7 6.0 2.2 1.8 0.6 1.4 19.9
Goran Dragic 59 28.2 44.1 36.7 77.6 0.5 2.7 3.2 5.1 2.4 0.7 0.2 2.1 16.2
Bam Adebayo 72 33.6 55.7 14.3 69.1 2.4 7.8 10.2 5.1 2.8 1.1 1.3 2.5 15.9
Kendrick Nunn 67 29.3 43.9 35.0 85.0 0.3 2.4 2.7 3.3 1.7 0.8 0.2 2.3 15.3
Tyler Herro 55 27.4 42.8 38.9 87.0 0.3 3.8 4.1 2.2 1.6 0.6 0.2 1.4 13.5
Duncan Robinson 73 29.7 47.0 44.6 93.1 0.1 3.0 3.2 1.4 1.0 0.5 0.3 2.6 13.5
Jae Crowder 20 27.7 48.2 44.5 73.3 0.6 4.8 5.3 1.8 0.8 1.2 0.5 2.9 11.8
Justise Winslow 11 32.0 38.8 22.2 66.7 1.5 5.2 6.6 4.0 2.2 0.6 0.5 3.5 11.3
Dion Waiters 3 14.0 38.5 47.1 0.0 0.0 3.7 3.7 1.0 1.0 0.0 0.7 1.7 9.3
Derrick Jones 59 23.3 52.7 28.0 77.2 1.1 2.8 3.9 1.1 0.5 1.0 0.6 2.2 8.5
Kelly Olynyk 67 19.4 46.2 40.6 86.0 0.7 3.9 4.6 1.7 1.1 0.7 0.3 2.6 8.2
Meyers Leonard 51 20.3 50.9 41.4 64.3 0.6 4.5 5.1 1.1 0.8 0.3 0.3 2.1 6.1
James Johnson 18 15.6 44.8 35.6 57.1 0.4 2.4 2.9 1.2 0.8 0.3 0.7 1.9 5.7
Andre Iguodala 21 19.9 43.2 29.8 40.0 0.8 2.9 3.7 2.4 1.2 0.7 1.0 1.7 4.6
Solomon Hill 11 17.0 31.1 29.2 87.5 0.5 1.5 1.9 0.9 1.0 1.1 0.5 1.1 4.5
Chris Silva 44 7.9 61.5 0.0 67.3 1.4 1.5 2.9 0.5 0.7 0.2 0.5 1.9 3.0
Udonis Haslem 4 11.0 36.4 33.3 75.0 0.2 3.8 4.0 0.2 0.2 0.0 0.0 1.5 3.0
Gabe Vincent 9 9.2 21.6 22.2 0.0 0.0 0.6 0.6 0.7 0.1 0.6 0.0 0.7 2.4
Kz Okpala 5 5.2 60.0 0.0 50.0 0.2 0.8 1.0 0.2 0.2 0.4 0.2 0.4 1.4
Kyle Alexander 2 6.7 50.0 0.0 0.0 1.0 0.5 1.5 0.0 0.5 0.0 0.0 0.5 1.0
Daryl Macon 4 3.5 33.3 50.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.2 0.5 0.0 0.0 0.2 0.8

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés