Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Allen Iverson aimerait voir Steve Nash devenir un coach légendaire

« The Answer » a témoigné son plus grand respect au nouveau coach des Nets qu’il aimerait voir emprunter le même chemin qu’un Larry Brown on un Gregg Popovich.

Invité de l’émission « All The Smoke », animée par Matt Barnes et Stephen Jackson, Allen Iverson a évoqué les joueurs de sa génération qui étaient destinés à être de grands coachs.

« The Answer » a notamment évoqué son ancien coéquipier, Eric Snow. Mais pour lui, Steve Nash était fait pour s’asseoir sur un banc, ce qu’il fera à la rentrée après avoir été nommé par les Nets à la surprise générale.

« Comme je l’ai su pour Jason Kidd, je pense qu’Eric Snow devrait être « head coach ». Mais celui dont je savais qu’il deviendrait coach, c’est Steve Nash, » a-t-il lâché. « Il a tellement à offrir à notre sport, parce qu’il est excellent, c’est une super personne. Je n’ai jamais eu ce luxe de pouvoir être à ses côtés pendant un peu de temps, mais j’ai entendu des histoires de la part d’autres gars (…). C’est une belle personne, je veux le voir réussir. Et la situation dans laquelle il se trouve (aux Nets), avec ces deux grands joueurs (Kyrie Irving et Kevin Durant), sans parler des autres gars pour les entourer dans cette équipe, c’est la recette pour bâtir quelque chose de grand ».

Steve Nash a souvent pris le dessus sur lui

À partir des années 2000, jusqu’à son départ des Sixers en décembre 2006, Allen Iverson n’a pratiquement jamais gagné face à Steve Nash, que ce soit les Mavs ou les Suns, s’inclinant à huit reprises en dix confrontations.

« Steve et Stephon Marbury sont les meneurs qui m’ont donné le plus de problème, » a ajouté « AI ». « Steve, c’était un casse-tête parce qu’il pouvait tout faire. Il avait des moves à la John Stockton, il jouait avec sa tête et savait toujours comment faire le travail. Steve était excellent ».

C’est finalement avec les Nuggets, en mars 2007, qu’Allen Iverson a réussi à vraiment prendre le meilleur sur Steve Nash sur un match, en scorant 44 points et délivrant 15 passes décisives pour un succès 131-107.

Ce sera désormais au meneur canadien de transposer son savoir en tant que coach et de le transmettre aux joueurs de son équipe. « Dédicace à Steve, je veux te voir faire du super boulot, devenir un coach légendaire, un Gregg Popovich, un Larry Brown », a conclu Allen Iverson.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés