Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Rajon Rondo retrouve les Finals dans le camp des « ennemis »

En 2008 et 2010, Rajon Rondo était un féroce adversaire des Lakers de Kobe Bryant en finale NBA. Dix ans plus tard, il est passé chez l’ennemi, et il pourrait devenir le premier joueur champion avec Boston et Los Angeles.

Si on lui avait dit ça il y a dix ans, il n’y aurait pas cru, et surtout il aurait refusé d’y croire ! Comme Dwight Howard, Rajon Rondo retrouve les Finals à 34 ans passés, et comme Dwight Howard, il les retrouve sous les couleurs de son ancien adversaire, les Lakers. Ce n’est pas la première fois qu’un joueur majeur des Celtics passe dans le camp d’en face. On se souvient par exemple d’Isaiah Thomas dernièrement, même si son passage aux Lakers fut bref.

En revanche, Rajon Rondo pourrait devenir le deuxième joueur de l’histoire à remporter un titre avec chacune des franchises, et même le premier de l’ère moderne. Le seul à avoir réalisé le doublé avec Lakers et Celtics, c’est Clyde Lovellette dans les années 50-60, mais à l’époque, les Lakers étaient à Minneapolis.

« Quand j’étais bien plus jeune, j’ai eu beaucoup de succès » se souvient Rajon Rondo. « J’ai gagné le titre à 21 ans, et j’en ai désormais 34. C’est une expérience complètement différente, et aujourd’hui j’ai conscience que ça n’arrive pas souvent, ni tous les ans. Être de retour 10 ans après, à ce niveau, est un véritable honneur, et j’ai rappelé à tous les rookies, les 2e ou 3e année, comme Kuzma, que cette opportunité n’arrive pas souvent. Les gars cherchent à vivre ce moment toute leur carrière, et on en mesure l’importance. »

De quoi se souvient-il des Finals 2010, à la fois la dernière pour lui et les Lakers ?

« J’ai zappé beaucoup de choses… C’était vilain. On menait 3-2 et on n’a pas réussi à finir le boulot. On menait dans le 4e quart-temps, c’est ce qui m’a marqué. Mais Kobe avait bien joué. Il n’avait pas réussi un grand match en attaque, mais il avait fait plein de petites choses qu’on ne voit pas. Je crois qu’il avait pris 18 rebonds (ndlr : 23 points à 6 sur 24 aux tirs et 15 rebonds). Pau Gasol avait bien joué. Bynum aussi. Les « role players » avaient mis leurs tirs, comme Fisher et Artest. C’était un effort collectif. Mais c’était il y a très, très longtemps, et j’ai évidemment l’intention de changer de chapitre, de passer celui-ci, et d’écrire une fin plus heureuse. »

Rajon Rondo Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 BOS 78 24 41.8 20.7 64.7 1.0 2.8 3.7 3.8 2.3 1.6 1.8 0.1 6.4
2007-08 BOS 77 30 49.2 26.3 61.1 1.0 3.2 4.2 5.1 2.4 1.7 1.9 0.2 10.6
2008-09 BOS 80 33 50.5 31.2 64.2 1.3 4.0 5.2 8.2 2.4 1.9 2.6 0.1 11.9
2009-10 BOS 81 37 50.8 21.2 62.1 1.2 3.2 4.4 9.8 2.4 2.3 3.0 0.1 13.7
2010-11 BOS 68 37 47.5 23.3 56.8 1.3 3.1 4.4 11.2 1.8 2.3 3.4 0.2 10.6
2011-12 BOS 53 37 44.8 23.8 59.7 1.2 3.7 4.9 11.7 1.9 1.8 3.6 0.1 11.9
2012-13 BOS 38 37 48.4 24.0 64.5 1.1 4.5 5.6 11.1 2.5 1.8 3.9 0.2 13.7
2013-14 BOS 30 33 40.3 28.9 62.7 0.7 4.7 5.5 9.8 2.2 1.3 3.3 0.1 11.7
2014-15 * All Teams 68 30 42.6 31.4 39.7 1.1 4.4 5.5 7.9 2.3 1.3 3.1 0.1 8.9
2014-15 * DAL 46 29 43.6 35.2 45.2 1.0 3.5 4.5 6.5 2.4 1.2 2.9 0.1 9.3
2014-15 * BOS 22 32 40.5 25.0 33.3 1.1 6.4 7.5 10.8 1.9 1.7 3.4 0.1 8.3
2015-16 SAC 72 35 45.4 36.5 58.0 1.1 5.0 6.0 11.7 2.4 2.0 3.9 0.1 11.9
2016-17 CHI 69 27 40.8 37.6 60.0 1.1 4.1 5.1 6.7 2.1 1.4 2.5 0.2 7.8
2017-18 NOP 65 26 46.8 33.3 54.3 0.5 3.6 4.1 8.2 1.8 1.1 2.3 0.2 8.3
2018-19 LAL 46 30 40.5 35.9 63.9 0.7 4.5 5.3 8.0 2.2 1.2 2.8 0.2 9.2
2019-20 LAL 48 21 41.8 32.8 65.9 0.5 2.5 3.0 5.0 1.2 0.8 1.9 0.0 7.1
Total   873 31 45.8 31.6 60.6 1.0 3.7 4.7 8.3 2.2 1.7 2.8 0.1 10.2
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés