Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Donovan Mitchell : « Ce n’est qu’un match, ma peine n’est rien à côté de celle des familles des victimes »

Meilleur marqueur des playoffs, l’arrière All-Star du Jazz quitte la compétition sur une terrible défaite dans un Game 7. Mais ce n’est qu’un début… et il y a plus grave.

Les larmes aux yeux, Donovan Mitchell a répondu aux questions de la presse après la cruelle élimination du Jazz, battu 80-78 dans le Game 7 du premier tour face à Denver.

Même s’il a perdu des ballons très importants, l’arrière du Jazz a été héroïque dans cette série, et il s’est écroulé sur le parquet lorsque le tir de Mike Conley a finalement rebondi sur le cercle.

« On était prêt à combattre quelles que soient les circonstances. Ça a toujours été le cas. Il faut du caractère pour revenir comme on l’a fait » explique-t-il à propos du retour du Jazz en deuxième mi-temps. « On était prêt à tout. À titre personnel, je ne vais pas mentir, j’ai été surpris par certaines petites choses que j’ai faites et accomplies. Il y avait des critiques sur ce que je pouvais faire en attaque et en défense, et j’ai le sentiment d’avoir fait un pas dans la bonne direction. »

Il prévient que ce n’est qu’un début. Ces playoffs lui ont permis d’exploser au grand jour, mais le meilleur est à venir. « Cela ne va pas s’arrêter là. Ce n’est qu’un début… Je sais ce que je suis capable de faire, et combien je me donne à fond, et combien cette équipe se donne à fond. Ce n’est pas la fin de quelque chose. C’est ce qui me motive. Ce n’est pas la fin. C’est juste le commencement. Je suis déjà prêt à rejouer. On l’est tous. »

Mais ses larmes montrent combien la peine est grande. « Cette peine sur mon visage et ce que je ressens… Je ne peux imaginer ce que traversent les familles des victimes. Je sais que je vais sans doute revenir ici et pleurer encore… mais ce n’est qu’un match. Des gens ont perdu des membres de leur famille à cause des violences policières et du racisme. J’ose à peine y penser… C’est ce que je voulais dire. Je voulais que ça sorte car ce que je ressens n’est rien à côté de ce qu’ils ressentent. »

Eliminé, Donovan Mitchell va désormais quitter la « bulle » mais le combat ne s’arrête pas.

« Le plus important est de continuer à faire pression et d’utiliser notre voix. Au final, on est revenu pour une saison. Évidemment pour gagner le titre, mais aussi pour continuer d’envoyer un message. On avait arrêté de jouer et on a repris car on voulait continuer de véhiculer notre message. Je suis satisfait de tout ce qui s’est passé, et que nous, la NBA et les propriétaires soyons tombés d’accord sur certaines choses. Comme ces playoffs continuent et que tout le monde regarde, j’espère qu’on va continuer à faire pression pour ce qui importe le plus. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés