Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La NBA à l’arrêt : les Clippers et les Lakers ne veulent pas terminer la saison

Le boycott inattendu des Bucks a entraîné une mini-révolution en NBA et dans le sport en général, et les joueurs discutent désormais de mettre un terme à la saison.

Toute la nuit, les joueurs, les coaches, mais aussi les arbitres, se sont réunis pour discuter de la suite à donner à leur mouvement de protestation marquée par ce boycott historique. Une réunion dirigée par Chris Paul et Andre Iguodala, président et vice-président du syndicat des joueurs, et selon ESPN et The Athletic, la question de reprendre ou pas la saison a été évoquée.

George Hill en leader

Même s’il ne s’agit pas d’un vote définitif, les Clippers et les Lakers seraient opposés à une reprise de la campagne, et ils souhaiteraient donc stopper la saison. Selon le LA Times, ce sont LeBron James et Kawhi Leonard qui ont pris la parole, expliquant qu’ils n’étaient pas favorables à ce que la saison aille à son terme car « il faut que ça change ».

Mais tout n’est pas aussi simple. D’abord, parce qu’il n’y a donc pas de consensus entre les joueurs et les franchises. Ensuite parce que des joueurs reprochent aux Bucks d’avoir pris la décision de boycotter le match face au Magic sans prévenir les autres. C’est George Hill qui apparaît comme le leader de cette « fronde » et l’instigateur de cette décision, et les autres franchises auraient aimé être dans la confidence au lieu de se retrouver devant le fait accompli, avec la quasi obligation de suivre les Bucks.

Par ailleurs, le fait de déclarer « forfait » dans un match NBA n’est pas anodin. Même si officiellement, la NBA évoque un « report des matches », un forfait volontaire est sanctionné de cinq millions de dollars ! A priori, la NBA ne sanctionnera pas les Bucks, mais les propriétaires, déjà très touchés financièrement par la crise, auront leur mot à dire dans la poursuite, ou pas, de la saison.

La NBA et le syndicat des joueurs doit aussi tenir compte de la suite, c’est-à-dire la saison prochaine. Les négociations autour de la convention collective avaient été repoussées, et lors de sa prise de parole, Chris Paul a laissé entendre qu’un boycott de la fin de la saison pourrait se transformer en lockout pour la saison suivante.

Le baseball, le football et le tennis suivent le mouvement

Les joueurs, s’ils sont déterminés à ne pas reprendre la saison, devront donc peser le pour et le contre, à court, moyen et long terme. La volonté de frapper très fort pour qu’un changement profond s’opère dans la société est réel. Des rencontres de baseball et de soccer ont été annulés dans la nuit. En tennis, Naomi Osaka s’est retiré du tournoi de Cincinnati. Le forfait des Bucks a fait boule de neige, et certains joueurs ne veulent pas que ça s’arrête.

En reprenant la saison, la NBA était devenue le centre d’intérêt sportif aux Etats-Unis, et en lançant ce boycott, cela dépasse le cadre sportif.

Ce jeudi, tôt dans la journée, une nouvelle réunion est prévue entre les joueurs, et il s’agira déjà de décider si les rencontres de ce soir se dérouleront. A priori, la réponse est « non » car les franchises concernées souhaitent, elles aussi, marquer le coup. De plus, les joueurs n’ont clairement plus le basket en tête.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés