Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.06CHI1.8Pariez
  • IND1.15OKL5.9Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sur son nuage, Jamal Murray maintient les Nuggets en vie

Auteur de 42 points, 8 rebonds et 8 passes, Jamal Murray aura sublimé de son talent ce Game 5. Aidé de Nikola Jokic (31 points), le meneur canadien permet à Denver d’arracher la victoire (117-107) pour rester en vie.

Alors qu’ils sont dos au mur, le début de match des Nuggets est assez inquiétant, surtout défensivement. Les coéquipiers de Nikola Jokic laissent trop d’espaces à leurs adversaires. Donovan Mitchell et Joe Ingles n’en demandent pas tant pour trouver des tirs faciles à 3-points. Comme depuis le début de la série, Denver n’arrive pas à contenir les écrans de Rudy Gobert, et Utah s’amuse (16-6).

Il est inconcevable pour Jokic de se laisser faire et le pivot All-Star prend l’attaque de son équipe sur ses larges épaules. Trouvé sur chaque action, il va à lui seul ramener son équipe en scorant 13 points consécutifs. Ses paniers poste bas, malgré la défense de Rudy Gobert, combinés à ses tirs à 3-points ramènent les Nuggets dans le match (19-19). Le Serbe a pris ses responsabilités !

Utah régale

Les deux équipes se rendent coup pour coup. Joe Ingles score à 2 puis à 3-points mais Denver peut encore compter sur Nikola Jokic toujours dans tous les bons coups.

Ses remontées de balles permettent aux Nuggets de scorer sur transition et donc d’empêcher Rudy Gobert d’être dans la raquette. Il termine ce quart-temps sur un tir à 3-points au buzzer sur un pied malgré la défense haute de Rudy Gobert. Le Serbe a déjà inscrit 19 points mais son équipe est menée d’un point (33-32).

Rien n’a changé dans le second quart-temps. Les rotations faites par Mike Malone et Quin Synder sont bonnes et les deux équipes sont au coude à coude. Souvent efficace en sortie de banc, Jordan Clarkson répond au duo Michael Porter Jr/Jerami Grant (43-43). Mais le retour de Mitchell, associé à la détermination de Clarkson, va faire très mal aux Nuggets dans cette fin de première mi-temps. Les deux arrières sont très efficaces sur transition. Surtout ils profitent du manque de repli défensif de Denver pour alourdir le score (51-43).

Les exploits offensifs de Jamal Murray et de Jokic ne sont pour l’instant pas suffisants. Car en face, Utah régale. Trouvé par Conley Jr, Gobert monte au alley-oop et vient conclure une très bonne première mi-temps (63-54).

Mitchell – Murray, les inséparables

Utah veut clairement en finir ce soir. Mike Conley Jr et Donovan Mitchell montrent les crocs et permettent au Jazz de continuer la course en tête et d’atteindre les 15 points d’avance (71-56). C’est dur pour les ailiers de Denver qui n’arrivent toujours pas à contourner les écrans de Gobert. Du coup, ils sont en retard pour défendre sur les shooteurs adverses. Utah semble contrôler la partie (84-72).

Souvent décisif dans les matchs importants, Jamal Murray va une nouvelle fois prendre ses responsabilités. Le meneur canadien n’a peur de rien. Surtout il est capable de scorer dans n’importe quel position. Il attaque sans relâche le cercle et malgré la présence de Rudy Gobert, il excelle dans les finitions. Main droite, main gauche, floater et même avec un petit « spin move ». C’est un véritable régal de la part de Jamal Murray qui, à défaut d’enflammer la salle vide, permet à son équipe de revenir dans cette partie à 12 minutes du terme (86-82).

Jamal Murray a le dernier mot

Les exploits de Murray ont redonné de l’envie et de la vie à Denver. Dos au mur, les joueurs du Colorado ne se posent plus de questions. Surtout, ils sont emmenés par un Jamal Murray en mission.

Il continue d’agresser sans cesse la défense adverse pour finir près du cercle ou trouver un coéquipier ouvert. Mais attention, Donovan Mitchell de l’autre côté est aussi capable de marquer des paniers ou de porter son équipe vers la victoire. Les deux joueurs se livrent un nouveau duel de dingues. Quand Jamal Murray marque, Donovan Mitchell lui répond. Ce dernier s’envole d’ailleurs dans les hauteurs de Disney World claquer un énorme dunk sur Michael Porter Jr, mais Jamal Murray lui répond sur l’action suivante (98-98).

Le meneur canadien est en mission ce soir. Surtout, personne du côté de Salt Lake City n’est en mesure de le stopper. Ses tirs sont magnifiques et ils permettent de faire un écart définitif. Tous les ballons passent dans ses mains et le meneur de Denver n’oublie pas d’en faire profiter ses coéquipiers. C’est lui qui trouve Nikola Jokic dans le corner pour le tir à 3-points qui crucifie Utah (113-104). Cette fois, le Jazz est K.O. et Denver s’impose finalement 117-107 avec le coeur. Il y aura donc un Game 6 entre les deux équipes jeudi.

Nuggets / 117 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
P. Millsap 19 1/4 0/1 2/2 1 2 3 1 3 0 1 0 4 4
J. Grant 40 4/12 1/3 4/4 0 6 6 1 2 1 2 0 13 11
N. Jokic 43 12/19 7/11 0/0 0 6 6 4 4 0 2 1 31 33
M. Morris 18 1/5 0/2 2/2 1 3 4 3 1 0 1 0 4 6
J. Murray 41 17/26 4/8 4/4 3 5 8 8 3 1 0 0 42 50
M. Plumlee 5 0/1 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 1 1 0 1
M. Porter Jr. 34 5/11 3/7 2/2 0 5 5 1 2 1 2 1 15 15
T. Craig 19 2/6 1/3 0/0 0 1 1 0 0 1 0 1 5 4
P. Dozier 20 1/1 0/0 1/2 0 4 4 3 2 0 0 1 3 10
Total 43/85 16/35 15/16 5 33 38 22 18 4 9 5 117
Jazz / 107 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
R. O'Neale 37 4/6 2/4 0/0 1 3 4 3 5 3 4 0 10 14
R. Gobert 43 4/9 0/0 3/4 1 11 12 2 2 0 3 1 11 17
M. Conley 35 5/12 2/6 5/6 1 3 4 5 4 1 2 1 17 18
J. Ingles 33 5/8 3/6 0/0 0 3 3 3 1 2 0 0 13 18
D. Mitchell 38 11/23 4/8 4/5 0 2 2 5 2 1 4 0 30 21
G. Niang 18 3/5 1/3 0/0 0 3 3 2 0 0 0 0 7 10
J. Morgan 5 0/0 0/0 0/0 1 2 3 1 2 0 0 0 0 4
T. Bradley 5 1/1 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 2 1 2 2
J. Clarkson 26 6/14 4/7 1/1 0 3 3 2 3 0 0 0 17 14
Total 39/78 16/34 13/16 4 31 35 23 20 7 15 3 107

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires