Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

La ligue s’interroge encore sur le bon format à proposer aux huit clubs non conviés à Orlando

Les discussions sont toujours en cours alors que les villes de Houston et Las Vegas seraient candidates à l’accueil de ces huit équipes.

À quoi ressemblera l’été des huit équipes (Charlotte, Chicago, New York, Detroit, Atlanta, Minnesota, Cleveland, Golden State) non conviées à Orlando ?

Pour l’heure, difficile de le dire. Un mois après le début d’une concertation entre ces formations, aucun plan concret ne semble se dessiner pour éviter que ces dizaines de joueurs soient privés de basket pendant près de six mois.

Selon The Athletic, la ligue et le syndicat des joueurs attendent de voir « l’opération Orlando » lancée avant de trancher sur la question. Parmi les autres pistes qui font toutefois surface, celle de constituer un deuxième campus où ces équipes pourraient s’entraîner et jouer, y compris pour des matches télévisés.

Cavs, Pistons et Hawks seraient les franchises les plus actives parmi les huit concernées, là où les Knicks se montreraient plus réticents dans la mesure où l’équipe est composée de beaucoup de joueurs bientôt « free agent ». Steve Kerr et les Warriors avaient également émis des réserves à l’idée d’affronter les autres équipes cet été.

Par ailleurs, les Wolves se proposeraient comme ville hôte potentielle. Idem pour Houston et Las Vegas. On rappelle que cette dernière a longtemps été dans la « course » pour être le site de reprise de la saison.

Des conditions à respecter afin de limiter le risque

Cette seconde « bulle » potentielle pourra-t-elle être à la hauteur de l’originale ? C’est tout l’enjeu.

« Nous avons passé et dépensé… énormément de temps et d’énergie pour mettre au point un protocole qui permet à chacun de dormir la nuit en sachant que c’est le mieux que nous puissions faire pour réduire le risque d’infection de nos joueurs, de nos équipes et de notre personnel », rappelle ainsi Michele Roberts, la patronne du syndicat des joueurs, en référence à Orlando.

Cette dernière comprend l’inquiétude de ces équipes, notamment par rapport au développement des plus jeunes joueurs alors que l’épidémie du Covid-19 est fortement repartie à la hausse dans de nombreux Etats. « Mais si nous ne pouvions pas complétement reproduire le protocole qui a été établi pour Orlando, je serais méfiante. […] Nos équipes sont pleines d’idées et elles peuvent trouver des moyens de faire participer leurs joueurs, maintenant ou avant le début de la saison. Mais je suis très inquiète et franchement, nos joueurs et nos équipes le sont également en termes de jeu qui n’aurait pas les mêmes garanties de sécurité et de santé que celles que nous avons fournies aux équipes à Orlando. Alors oui, il faut jamais dire jamais mais il y a des conditions qui doivent être respectées. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Orlando Magic en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés