Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Le propriétaire des Wizards tire le bilan mitigé de sa décennie à la tête de la franchise

Cela fait maintenant dix ans que Ted Leonsis est propriétaire de la franchise de Washington. Une décennie mitigée, entre déceptions en playoffs et pépins physiques.

Progression, stagnation, régression. Tel serait le triptyque qui pourrait résumer les dix dernières années des Wizards. En effet, Ted Leonsis va d’ici quelques jours célébrer les dix ans de sa prise de pouvoir.

Le propriétaire de la franchise a donc fait un bilan de cette décennie, commencée par l’arrivée de John Wall. Le meneur devait être la première pierre d’un édifice solide.

« Je pensais, à l’époque, qu’on appliquait le bonne stratégie en draftant et en conservant nos jeunes joueurs », explique Ted Leonsis. « C’est la meilleure façon de construire. John Wall était un premier choix, Bradley Beal et Otto Porter Jr. ont été choisis en troisième position. Cela semblait bien fonctionner. C’était la bonne stratégie. »

Les blessures s’enchaînent

Après quatre saisons de progrès, les Wizards retrouvent enfin les playoffs en 2014. Cette année-là, puis en 2015 et encore en 2017, ils sont éliminés au second tour.

C’est la période de stagnation. Vient donc en conclusion le dernier moment : la régression. La saison passée, ils n’avaient gagné que 32 matches et ils étaient partis sur les mêmes bases cette année (24 succès avant la coupure).

« Les blessures ont joué un rôle très, très important dans la dernière étape de cette équipe. On a compris et appris, donc on a fait des gros investissements dans le domaine de la santé. »

Si Ted Leonsis est conscient que les résultats ne sont pas bons, il ne tire pas sur l’ambulance car les Wizards n’ont pas eu le temps de montrer l’étendue de leur potentiel. Ce qui pourrait arriver la saison prochaine avec le retour en forme de John Wall et la nouvelle dimension prise par Bradley Beal.

« On ne peut pas nous mettre une note. La stratégie et le plan sont incomplets à cause des blessures. Ces dix années sont passées tellement vite. Je pense que Wall et Beal ont communiqué et réalisé que gagner serait plus fort pour leur héritage que les statistiques et les dollars. Ça vient avec de la maturité. Wall va revenir en parfaite santé et quand il sera là, avec Beal, avec cette maturité, ce sera positif pour le prochain chapitre de sa carrière. » 

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Bradley Beal 2 32.9 36.6 21.1 100.0 0.0 3.0 3.0 4.0 4.5 2.0 0.0 1.5 21.0
Spencer Dinwiddie 3 28.8 42.6 53.3 100.0 1.0 4.0 5.0 7.0 1.3 0.0 0.3 2.0 19.0
Montrezl Harrell 3 27.2 63.0 0.0 70.6 1.3 6.3 7.7 1.3 0.7 0.3 1.0 2.0 15.3
Kyle Kuzma 3 33.4 41.5 31.8 50.0 1.3 11.7 13.0 2.3 3.0 0.7 0.3 1.3 14.3
Daniel Gafford 3 21.0 68.8 0.0 87.5 2.0 2.0 4.0 0.3 1.0 0.7 2.3 2.7 9.7
Raulzinho Neto 3 22.9 50.0 20.0 100.0 0.0 2.3 2.3 2.0 1.3 2.3 0.3 1.3 9.3
Kentavious Caldwell-pope 3 28.9 40.9 30.8 100.0 0.0 2.3 2.3 1.0 0.7 0.7 0.0 2.0 7.7
Aaron Holiday 3 18.7 29.4 42.9 83.3 0.3 2.7 3.0 0.7 1.7 0.3 0.7 1.7 6.0
Davis Bertans 3 19.1 27.8 28.6 100.0 0.3 1.3 1.7 1.0 0.3 0.3 0.0 2.0 5.7
Deni Avdija 3 18.9 33.3 16.7 75.0 1.0 4.3 5.3 1.3 0.7 0.7 1.0 1.7 4.0
Isaiah Todd 1 4.5 50.0 50.0 50.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 1.0 0.0 0.0 4.0
Corey Kispert 2 7.3 66.7 0.0 0.0 0.5 0.5 1.0 0.5 0.5 0.5 0.5 1.0 2.0
Joel Ayayi 1 3.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

Tags →
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires