Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Désormais coach en NCAA, Mo Williams se sent prêt à relever le défi

L’ex meneur de jeu, champion NBA en 2016 avec les Cavs, va connaître sa première expérience en tant que coach principal à la tête d’Alabama State.

Retraité en 2017, assistant coach à Cal State de 2018 à 2020 et maintenant coach principal des Hornets d’Alabama State… Clairement, on peut dire que Mo Williams a réussi sa transition après une carrière de 14 ans en NBA.

L’ancien meneur a tout simplement senti que c’était le bon moment pour se lancer et se dit prêt à relever le défi.

« J’ai senti que j’étais préparé pour le faire, que j’étais confiant et je sais que je peux faire un super boulot, » a-t-il déclaré à Sports Illustrated. « Ce n’est pas comme si je lançais des fléchettes sur un mur les yeux fermés et que je voyais ce que ça allait donner. C’était une situation où je savais que ça pouvait bien coller. Plus je faisais mes recherches, plus ça devenait évident. Mes racines sont ici, l’Alabama, c’est comme chez moi. Ma mère vient de l’Alabama, je suis allé à l’école en Alabama, c’est un territoire familier. Toutes les cases étaient cochées pour que je prenne ce job », a confié le natif de Jackson, dans l’Etat voisin du Mississippi.

« Il n’y a pas de meilleur sentiment que d’être un champion »

Pour ce qui est de son expérience de joueur, Mo Williams aura de quoi enseigner aux plus jeunes, lui qui a été All-Star en 2009 et champion NBA en 2016 avec les Cavs.

Un souvenir qu’il ne pourra jamais oublier et dont il compte bien se servir pour pousser ses joueurs à donner le maximum, en leur souhaitant qu’un jour, ils connaîtront la même sensation, celle d’être sur le toit du monde.

« Quand 1.5 million de personnes se rassemblent en centre-ville, c’est une vision qu’on ne peut pas inventer. Il y avait tellement de gens. Je n’avais jamais été dans un endroit avec 1.5 million de personnes, où tout le monde est heureux ! C’était tellement incroyable. Ce souvenir reste gravé dans ma mémoire, comme si c’était aujourd’hui. C’est un truc qui reste avec vous toute votre vie. C’est quelque chose que je peux transmettre aux gamins, en leur faisant comprendre qu’il n’y a pas de meilleur sentiment que d’être un champion, leur faire comprendre ce que signifie, d’être un champion. C’est plus que de gagner un match de basket. C’est tout ce que ça implique ».

Pour l’heure, un seul joueur formé à Alabama State a rejoint la NBA, il s’agit de Kevin Loder, drafté en 1981 et qui compte 148 matchs dans la grande ligue. La mission de Mo Williams ne s’annonce donc pas évidente.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cleveland Cavaliers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés