Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Andres Nocioni assure que Facundo Campazzo a toujours eu la NBA dans un coin de la tête

Andres Nocioni connaît bien le meneur de jeu, et le dilemme auquel il fait face.

Même si son agent a prêté peu d’attention aux informations de ce site croate faisant état d’un intérêt des Spurs et des Mavs pour Facundo Campazzo, elles ont eu le mérite d’amener le sujet sur le tapis.

Auteur d’une superbe campagne à la dernière Coupe du monde avec l’Argentine, et d’une belle saison à Madrid avec le Real, le meneur de jeu attise bel et bien la curiosité des scouts NBA, et son agent le confirme. Celui-ci précise que c’est tout à fait logique vu sa production des derniers mois, mais qu’il n’y a rien de nouveau, ni de concret. Avec une clause libératoire à 6 millions d’euros, dont 5 250 000 à sortir de la poche du joueur, c’est en effet délicat.

Néanmoins, la clause ne sera pas toujours là et non seulement l’intérêt existe, mais il est mutuel selon son compatriote Andres Nocioni. « Je pense que le Real va devoir écouter les offres de la NBA cet été » confie-t-il chez As. « Les dirigeants vont devoir comprendre qu’il essaiera d’aller aux États-Unis à un moment ou à un autre. »

« Facundo a toujours vu la NBA comme une option, depuis qu’il est très jeune. »

Qui n’a jamais rêvé de jouer un jour en NBA, à part Sergio Llull ? « Ce n’est pas facile de prendre une décision comme celle de Sergio, tout le monde n’a pas la mentalité pour rester en Europe comme lui. Facundo a toujours vu la NBA comme une option, depuis qu’il est très jeune. Il ne va pas se précipiter, mais les circonstances font qu’il va devoir considérer cette hypothèse. »

Sous contrat jusqu’en 2024, le meneur de 29 ans sera encore embêté pendant trois ans à cause de cette clause. La situation actuelle, avec le grand flou provoqué par la crise sanitaire que le monde traverse, ne le met d’ailleurs pas dans les meilleures conditions pour faire le grand saut. « Il continue de solidifier son dossier. Il peut y aller, mais en ce moment ça paraît compliqué » résume Andres Nocioni.

Tant mieux s’il n’est pas pressé, mais sera-t-il assez patient pour attendre la fin de son contrat, risquer de se blesser, de régresser, ou que la NBA ne pense plus à lui ?

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires