NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BOS
IND1:30
TOR
HOU1:30
DET
SAC2:00
MIA
UTH2:00
CHI
PHO2:00
MEM
LAC2:00
OKC
ATL2:00
GSW
CHA4:00
LAL
POR4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.71IND2.2Pariez
  • TOR1.27HOU4.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Nenad Krstic marqué par son passage au Thunder

Après un rapide passage en Russie, l’international serbe a ainsi évolué un peu plus de deux saisons au Thunder (2008-2011) où il a assisté à l’éclosion de trois futurs MVP.

Nenad Krstic a gardé des liens forts avec Oklahoma City et la franchise qui l’a relancé en NBA en 2008. Après avoir passé quatre saisons aux Nets, le pivot a rappelé qu’il avait finalement rallié la Russie au début de la saison 2008, mais il a eu la chance de rapidement pouvoir retrouver un spot en NBA.

« Il faut remonter à l’année 2006-2007, lorsque je me fais les croisés, » a-t-il déclaré dans The Oklahoman. « La saison suivante, j’ai joué, mais je n’étais pas moi-même. Je souffrais toujours du genou et j’essayais de retrouver la forme. Durant l’été, je n’ai pas été satisfait de l’offre des Nets alors que j’étais free agent, et une offre est venue de Russie. Financièrement, c’était très intéressant. Je me disais que ce serait peut-être bien d’y aller pour revenir à 100%, parce qu’on ne joue qu’une à deux fois par semaine en Russie, ce qui laisse plus de temps pour la récupération et la rééducation. C’est ce que je pensais dans ma tête, avec dans l’idée de revenir en NBA. En 2008, avec la crise financière, mon club (le Triumph Lyubertsy) a fait banqueroute. J’ai eu vraiment de la chance que Sam Presti soit fan de mon jeu ».

Le pivot serbe a effectivement été heureux, dans son malheur, puisque le GM d’OKC était à l’affût et a même pris l’avion pour Moscou afin de le rencontrer à l’époque, avec pour objectif de le rapatrier au Thunder.

« J’ai été très surpris, » a-t-il ajouté. « Pour moi, ça suffisait pour comprendre qu’il me voulait vraiment. À ce moment-là, je jouais pour une équipe qui ne jouait même pas l’Euroleague, mais l’Eurocup et je revenais d’une grave blessure. Et quand soudainement, un GM vient pour te voir… ça a été la clé. Après notre rencontre, j’ai dit : c’est réglé, je vais revenir et jouer pour le Thunder ».

Les premiers pas du trio Westbrook-Harden-Durant

Nenad Krstic est ainsi arrivé à la mi-décembre 2008, au sein d’une formation qui enregistrait un bilan catastrophique : 3 victoires pour 29 défaites !

Mais dans ce groupe, il découvre deux joyaux, Russell Westbrook et Kevin Durant, qui seront bientôt rejoints par un troisième, James Harden, et vit le début d’une aventure qui mènera la franchise jusqu’en finale NBA en 2012.

« Je connaissais bien sûr Kevin Durant et Russell Westbrook, mais je ne savais pas que Russell était rookie cette année-là. James Harden est arrivé l’année suivante (…). Je suis arrivé dans une équipe qui n’avait gagné que trois matchs, mais ce n’était pas un problème pour moi. J’intégrais une jeune équipe qui était jeune, n’avait pas beaucoup de pression mais un super potentiel (…). On a commencé à vraiment nous améliorer très vite cette saison. On a également énormément progressé la saison suivante, en faisant les playoffs face aux Lakers qui ont gagné le titre cette année là ».

Tradé à Boston contre Kendrick Perkins en février 2011, Nenad Krstic a ensuite terminé sa carrière NBA aux Celtics, avant de retrouver l’Europe, le CSKA Moscou, l’Anadolu Efes Istanbul et Galatasaray. Lorsqu’il jette un regard sur sa carrière, il peut ainsi se dire qu’il a eu la chance de jouer « avec trois futurs MVP », et en même temps.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires