Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.81LA 2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Tony Allen aimerait que les Celtics de 2008 « crèvent l’abcès » une bonne fois pour toutes

L’ancien chien de garde de Boston livre sa vision du conflit entre Ray Allen et Kevin Garnett, brouillés depuis 2012.

Le confinement et l’arrêt de la NBA sont l’occasion de remettre sur le tapis d’anciens moments marquants de la grande ligue. Les acteurs du titre de 2008 avec Boston ont ainsi livré leurs versions de la séparation détonante entre Ray Allen et les Celtics en 2012, un acte de « traîtrise » que Kevin Garnett garderait toujours en travers de la gorge.

Free agent, l’acteur principal du film « He Got Game », avait refusé une prolongation de 12 millions de dollars sur deux ans proposée par les C’s, pour s’engager avec le Heat pour trois ans et environ 9 millions de dollars.

La brouille n’en finit en tout cas pas de faire parler, entre un Paul Pierce qui semble s’être réconcilié avec son ancien coéquipier, un Kevin Garnett toujours aussi rancunier mais qui a ouvert la porte et un Doc Rivers qui répète qu’il veut jouer les médiateurs pour que ce groupe parvienne (enfin) à recoller les morceaux…

« Juste pour mettre fin à tout ce vacarme, pour même arrêter d’en parler »

Membre des Celtics de 2004 à 2010, Tony Allen a donné sa vision de ce conflit qui s’éternise, tentant, pour une fois, de faire preuve de diplomatie.

« J’ai entendu les deux versions, » a-t-il déclaré. « Certains gars ont estimé que Ray aurait dû les tenir au courant avant de partir, mais on sait aussi tous à quel point ce business peut être délicat. Avec la direction, il n’a probablement pas eu de contact non plus, et l’agitation qu’il y a eu ensuite avec ses coéquipiers l’a sans doute convaincu dans son esprit qu’il était encore suffisamment bon pour jouer avec d’autres joueurs de talent comme le tandem LeBron James – Dwyane Wade. Je ne lui en veux pas. Je suis presque que certain que KG non plus, mais on a vraiment besoin de se réunir. »

Ce qu’aimerait Tony Allen, c’est que l’équipe puisse à l’avenir se retrouver et faire preuve de la même unité (qui existe… mais sans Ray Allen) que les autres groupes champions NBA et se rappeler des bons moments. Un point important, particulièrement aux yeux de ce dernier, qui n’a remporté qu’un seul titre NBA en carrière, en 2008.

« Quand tu vois toutes ces anciennes équipes championnes NBA qui reviennent, se réunissent, les choses de cette nature, » poursuit-il, un brin nostalgique. « L’œil du public est aussi important et veut pouvoir nous voir tous ensemble sur une photo. Juste pour mettre fin à tout ce vacarme, pour même arrêter d’en parler. J’ai vraiment hâte que ces gars se retrouvent pour un dîner et ça repartira comme si de rien n’était. Je pense juste qu’on a besoin de le faire, faire en sorte que ça arrive, que quelqu’un le mette en place et qu’on crève l’abcès. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés