NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
BOS1:00
IND
MIL1:00
ATL
DET1:30
BRO
WAS1:30
MIA
ORL1:30
TOR
CHI1:30
MIN
NOR2:00
DEN
CLE3:00
LAC
POR4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA1.91BOS1.87Pariez
  • IND2.06MIL1.74Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Le 13 avril 2016, les Warriors battent le record de victoires en saison régulière

En dominant les Grizzlies lors de la dernière soirée de la saison, Stephen Curry et ses coéquipiers ont remporté leur 73e match, effaçant ainsi le mythique record des Bulls de 1995-1996.

Alors que du côté de Los Angeles, Kobe Bryant tirait sa révérence sur une performance inoubliable avec 60 points contre Utah, les Warriors eux marquaient également l’histoire de la NBA contre Memphis, le 13 avril 2016, lors de la dernière soirée de la saison régulière 2015-2016.

Stephen Curry et sa bande avaient déjà passé la barre des 70 victoires quelques jours plus tôt. Là, avec une 73e victoire, ils pouvaient effacer des tablettes Michael Jordan et les Bulls, 72 victoires en 1995-1996.

Les Grizzlies n’ont pas tenu bien longtemps, déjà dominés de 20 points à la pause. Un écart qui ne bougera pas (125-104) et qui permet aux Warriors de valider ce record mythique. Avec 46 points à 10/19 à 3-pts, Stephen Curry était bouillant, à l’image de son incroyable saison.

« J’ai dit aux joueurs que je n’aurais jamais imaginé que ce record pouvait être battu », avait commenté Steve Kerr, membre de Chicago vingt ans avant, lors du record de 72-10. « Je pensais qu’il était intouchable. J’avais tort, mais je vais dire la même chose qu’à l’époque : il ne sera jamais battu. Une équipe va devoir faire 74-8. Je ne vois pas comment on peut faire cela. »

Contrairement aux Bulls, les Warriors ne confirmeront pas ce record avec une bague en juin. Les Cavs de LeBron James les priveront du sacre en réalisant l’impossible : s’imposer dans une finale NBA après avoir été menés 3-1. Du jamais vu ! Ce qui gâche un peu cette superbe saison régulière des Warriors, mais ne diminue pas la performance.

« Je fais partie de la meilleure équipe de l’histoire », avait affirmé Draymond Green, qui a précieusement conservé le ballon de ce match. « Peu peuvent en dire autant : seulement quinze joueurs. C’est incroyable. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires