Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

« Quoi qu’il arrive, ça me va » : Vince Carter en paix avec sa (possible) fin de carrière

Le vétéran des Hawks est revenu pour la première fois sur ce qui pourrait être son dernier match en carrière, le 11 mars dernier face aux Knicks.

Stop ou encore ? Comme tout le monde, Vince Carter prend son mal en patience. Sauf que l’ancienne star des Raptors s’apprêtait à prendre sa retraite, et que celle-ci a été anticipée d’un bon mois, dans la confusion générale.

Pour la première fois depuis sa conférence de presse émouvante à l’issue de la rencontre perdue face aux Knicks, Vince Carter est revenu sur cette soirée étrange, avec le sentiment grandissant au fil des heures que la saison allait bel et bien être suspendue.

« J’avais le sentiment que la saison n’allait peut-être pas continuer, » a-t-il confié à l’émission « Winging It ». « Je n’étais pas sûr, mais c’était un sentiment bizarre. Je me suis dit : « OK, on va jouer le match et passer à la suite, comme d’habitude ». Mais il y avait une petite partie en moi qui se demandait si on allait vraiment aller au bout. Quand tu y penses, quand tu en parles, ça reste dans un coin de ta tête. La journée est passée, en rigolant, en blaguant à propos de tout ce truc ».

Un dernier 3-points en guise d’au revoir ?

C’est à la mi-temps que la donne va changer, lorsque Lloyd Pierce vient l’informer ainsi qu’au reste du groupe que Rudy Gobert vient d’être testé positif au Covid-19.

« Juste avant de commencer le troisième quart, LP (Lloyd Pierce) vient me voir et me dit : « Tu as entendu à propos de Rudy Gobert ? ». Je lui réponds : « Non, j’étais en train de shooter, comment aurais-je pu l’être ? » Donc il nous en informe et le bruit commence à courir sur le banc. C’est là que je me suis dit : « Ils vont clairement arrêter la saison maintenant », poursuit Vince Carter. « Quand la fin du match arrive, je ne pensais même pas à ce que tous les gens, probablement sur leurs téléphones, avaient déjà anticipé durant la rencontre, à savoir que ça pourrait être mon dernier match. Parce que personne ne le sait à ce moment-là. Je n’avais pas pensé à tout ça jusqu’à ce que Dewayne Dedmon me dise : « Mec, ça pourrait être ton dernier match, on va peut-être s’arrêter là, la saison pourrait s’arrêter ici ». Je lui réponds simplement : « Ce serait un truc de dingue ». Et c’était tout. Et tout d’un coup, on commence à entendre des chants, parce que j’imagine que tout le monde a réalisé. Et je me disais : « Non, je suis tranquille ». Et la façon dont DeAndre Bembry rigole en me poussant vers le terrain, je lui réponds encore que tout va bien. Et juste après ce moment, le public se remet à chanter, c’est devenu de plus en plus fort. J’ai regardé le coach et il m’a fait comprendre que je pouvais entrer sur le terrain. À ce moment, un frisson m’a parcouru. Je rigolais sur le fait que j’allais bien, et dès que je suis entré sur le parquet, c’est devenu réel. Je me suis dit : « Ok profite, peu importe ce qui arrive ». Je voulais avoir un dernier tir, et bien sûr, on veut tous mettre son dernier tir, parce qu’on ne sait jamais. On me disait d’aller dunker, mais j’étais resté assis sur le banc trop longtemps pour en tenter un ».

Dans les derniers instants du match, Trae Young offre alors le ballon à Vince Carter pour ce qui pourrait être le dernier 3-points de sa carrière, en tête de raquette.

« J’étais content d’avoir pu recevoir le ballon à cet endroit, » poursuit-il. « Donc j’ai reçu la balle, j’ai posé mes deux pieds et j’ai tiré comme si j’avais joué toute la rencontre. Ça me donne encore des frissons maintenant. C’était un super moment de voir le tir rentrer parce qu’au début je me disais que la saison allait reprendre, mais en même temps, je me disais, juste au cas où elle ne reprend pas, c’était bien de l’avoir mis (…). C’était fun et je suis juste heureux que ce soit rentré et c’est quelque chose dont je me souviendrai pour toujours. Qui sait si la saison va continuer ou comment ça va se passer, mais quoi qu’il arrive, ça ira ».

La reprise… ou le golf !

Vince Carter assure être en paix malgré ce final inattendu. Et si la saison reprend, c’est tant mieux. Sinon, ce sera l’occasion pour lui de s’adonner à une autre passion : le golf !

« Si c’était mon dernier match, mon dernier tir, je l’ai mis, et ça me va. Je me sens bien à propos de ma carrière, de la manière dont ça s’est fini. Et si la saison reprend, elle reprend. Dans mon esprit, c’est comme si la saison était finie. Et si ça reprend, du genre « surpriiiise ! », j’aurais un petit bonus, de 3, 5, 10 matchs, peu importe ce qu’ils décideront pour nous. Mais sinon ça va et Vince le golfeur est prêt à prendre la relève. Ce qui m’a aidé à faire un genre de transition et d’être apaisé comme ça, c’est parce que j’ai le golf. J’ai quelque chose que j’aime faire, qui me motive. Même avec tout ce qu’il se passe, je peux aller sur le terrain, travailler là-dessus et garder cet esprit de compétition, avec la volonté de m’améliorer. Ça m’aide à faire la transition ».

Pour le plaisir, et en attendant un éventuel retour à la compétition et quelques ultimes moments sur les parquets NBA, ce clip de ses meilleures actions de la saison est à savourer sans modération.

Vince Carter Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
1998-99 TOR 50 35 45.0 28.8 76.1 1.9 3.8 5.7 3.0 2.8 1.1 2.2 1.5 18.3
1999-00 TOR 82 38 46.5 40.3 79.1 1.8 4.0 5.8 3.9 3.2 1.3 2.2 1.1 25.7
2000-01 TOR 75 40 46.0 40.8 76.5 2.4 3.2 5.6 3.9 2.7 1.5 2.2 1.1 27.6
2001-02 TOR 60 40 42.8 38.7 79.8 2.3 2.9 5.2 4.0 3.2 1.6 2.6 0.7 24.7
2002-03 TOR 43 34 46.7 34.4 80.6 1.4 3.0 4.4 3.3 2.8 1.1 1.7 1.0 20.6
2003-04 TOR 73 38 41.7 38.3 80.6 1.3 3.5 4.8 4.8 2.9 1.2 3.1 0.9 22.5
2004-05 * All Teams 77 37 45.2 40.6 79.8 1.4 3.8 5.2 4.3 3.2 1.4 2.2 0.6 24.5
2004-05 * NJN 57 39 46.2 42.5 81.7 1.4 4.5 5.9 4.7 3.3 1.5 2.6 0.6 27.5
2004-05 * TOR 20 30 41.1 32.2 69.4 1.4 1.9 3.3 3.1 2.8 1.3 1.1 0.8 15.9
2005-06 NJN 79 37 43.0 34.1 79.9 1.7 4.1 5.9 4.3 3.0 1.2 2.7 0.7 24.2
2006-07 NJN 82 38 45.4 35.7 80.2 1.4 4.6 6.0 4.8 3.2 1.0 2.7 0.4 25.2
2007-08 NJN 76 39 45.6 35.9 81.6 1.5 4.5 6.0 5.1 3.2 1.2 2.4 0.4 21.3
2008-09 NJN 80 37 43.7 38.5 81.7 0.9 4.2 5.1 4.7 2.9 1.0 2.1 0.5 20.8
2009-10 ORL 75 31 42.8 36.7 84.0 0.4 3.5 3.9 3.2 2.5 0.7 1.4 0.2 16.6
2010-11 * All Teams 73 28 43.7 36.1 74.0 0.7 3.0 3.8 2.0 2.6 0.9 1.2 0.3 14.0
2010-11 * PHX 51 27 42.2 36.6 73.5 0.8 2.8 3.6 1.6 2.4 0.9 1.1 0.3 13.5
2010-11 * ORL 22 30 47.0 34.6 74.7 0.5 3.6 4.1 2.9 3.2 0.9 1.6 0.1 15.1
2011-12 DAL 61 25 41.1 36.1 82.6 0.5 2.8 3.4 2.3 2.2 0.9 1.4 0.4 10.1
2012-13 DAL 81 26 43.5 40.6 81.6 0.7 3.4 4.1 2.4 2.8 0.9 1.3 0.5 13.4
2013-14 DAL 81 24 40.7 39.4 82.1 0.8 2.7 3.5 2.6 2.6 0.8 1.3 0.4 11.9
2014-15 MEM 66 17 33.3 29.7 78.9 0.4 1.6 2.0 1.2 1.6 0.7 0.7 0.2 5.8
2015-16 MEM 60 17 38.8 34.9 83.3 0.5 1.9 2.4 0.9 1.7 0.6 0.6 0.3 6.6
2016-17 MEM 73 25 39.4 37.8 76.5 0.5 2.6 3.1 1.8 2.2 0.8 0.7 0.5 8.0
2017-18 SAC 58 18 40.3 34.5 75.7 0.3 2.2 2.6 1.2 1.7 0.7 0.6 0.5 5.4
2018-19 ATL 76 18 41.9 38.9 71.2 0.4 2.1 2.6 1.1 1.9 0.6 0.6 0.4 7.4
2019-20 ATL 60 15 35.2 30.2 79.3 0.3 1.8 2.1 0.8 1.5 0.4 0.6 0.4 5.0
Total   1541 30 43.5 37.1 79.8 1.1 3.2 4.3 3.1 2.6 1.0 1.7 0.6 16.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Atlanta Hawks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés