Matchs
hier
Matchs
hier
DEN114
LAL106
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.36BOS1.65Pariez
  • DEN3.05LOS1.39Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Business : Iggy les bons tuyaux

En cette période de confinement général, les basketteurs ont beaucoup de temps libre. Pour s’entraîner, s’amuser, se reposer… ou faire fructifier leurs affaires. À l’image d’Andre Iguodala.

Les descentes aux enfers de sportifs qui ont brassé des millions et se retrouvent sans le sou sont très nombreuses. Mais aujourd’hui, le confinement général du à la pandémie du COVID-19 est l’occasion pour Andre Iguodala de faire fructifier ses affaires.

Lors de ses six années passées non loin de la « Silicon Valley », temple des start-ups dédiées aux nouvelles technologies, « Iggy », joueur des Warriors de 2013 à 2019, a développé un vrai sens des affaires, au point de devenir un « représentant tech », un conseiller particulier auprès de ses pairs au sein de la NBA. Ses multiples partenariats avec des géants du secteur ont même mené à la création d’un rendez-vous annuel appelé « Players Technology Summit » depuis 2017, événement dédié aux athlètes qui souhaitent investir dans cette industrie.

« Quand nous regardons les entreprises, » explique-t-il, « nous regardons sur dix ans, non pas sur un ou deux ans, et comment nous pouvons aider ces entreprises à se développer ».

Zoom, son meilleur investissement

Ce qui ramène aujourd’hui Andre Iguodala sur le devant de cette scène, c’est l’un de ses projets les plus réussis et qui tombe en plein dans l’actu avec « Zoom Video Communications », une plateforme dédiée aux vidéo-conférences (jusqu’à 100 personnes en simultané) vers laquelle vont se tourner de nombreuses écoles, dont celle de Broward en Floride, pour préserver le lien entre professeurs et élèves durant cette pandémie.

Lancé en 2011, le dispositif a connu un franc succès et est devenu aujourd’hui le meilleur investissement d’Andre Iguodala, de son propre aveu, « Zoom » ayant été valorisé à un milliard de dollars en 2017. Un exemple parmi tant d’autres, « Iggy » étant partenaire de « Comcast Ventures’ Catalyst Fund », un fonds d’investissement destiné à aider les entrepreneurs issus de milieux défavorisés et dont l’accord définitif est intervenu le jour de son trade de Memphis pour Miami.

Comme sur un terrain, Andre Iguodala est en mouvement perpétuel, en réflexion permanente.

« C’est la nature même du sport professionnel, vous pouvez bouger à tout moment, d’une côté à l’autre du pays, » a-t-il souligné. « Mais je pense qu’avec autant de technologie, cela nous permet de maintenir notre marque, quelle qu’elle soit. Et, pour moi, des entreprises comme Zoom me permettent par exemple de faire appel plus facilement à l’équipe de Comcast Ventures, au fonds de capital et de m’assurer que je reste à jour. Je peux participer aux réunions du lundi où que je sois, pour m’assurer que nous sommes tous sur la même longueur d’onde ».

Un coup d’avance

Flairer les bons coups en misant de grosses sommes sur des projets d’avenir reste un jeu dangereux, mais « Iggy » semble avoir du nez, lui qui a investi en tout près de 300 millions de dollars dans différents projets alors qu’il ne totalise « que » 170 millions de gains grâce à ses 16 ans de carrière en NBA.

« Il a juste un temps d’avance sur tout le monde, tout le temps, » a récemment déclaré son ancien coach Steve Kerr, qui a côtoyé le même « génie » sur le plan purement basket. « C’est pour ça qu’on peut le voir rigoler après une action. Tu vois son cerveau à l’œuvre, réaliser la bonne action et commencer à rigoler parce qu’il savait qu’il avait surclassé tout le monde. Il regardait notre banc en hochant la tête. Ça arrivait tout le temps ».

En matière de NBA et de business, son mentor a été un certain Kobe Bryant, lui aussi touché par ce « virus » des affaires.

« Kobe et moi, on a eu le même agent tout au long de notre carrière, j’ai donc pu voir certaines choses qu’il faisait sur le terrain et en dehors. Et je pense que vice versa, il a pu voir certaines des choses que j’essayais d’accomplir en dehors du terrain. Nous avons mis la même intensité, la même concentration que nous mettions sur le terrain de basket », a conclu « Iggy » les bons tuyaux.

Andre Iguodala Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2004-05 PHL 82 33 49.3 33.1 74.3 1.1 4.6 5.7 3.0 2.5 1.7 1.7 0.6 9.0
2005-06 PHL 82 38 50.0 35.4 75.4 1.4 4.4 5.9 3.1 2.4 1.7 1.9 0.3 12.3
2006-07 PHL 76 40 44.7 31.0 82.0 1.0 4.7 5.7 5.7 2.6 2.0 3.4 0.4 18.2
2007-08 PHL 82 40 45.6 32.9 72.1 1.0 4.4 5.4 4.8 2.3 2.1 2.6 0.6 19.9
2008-09 PHL 82 40 47.3 30.7 72.4 1.1 4.6 5.7 5.3 1.9 1.6 2.7 0.4 18.8
2009-10 PHL 82 39 44.3 31.0 73.3 1.0 5.5 6.5 5.8 1.8 1.7 2.7 0.7 17.1
2010-11 PHL 67 37 44.5 33.7 69.3 0.9 4.9 5.8 6.3 1.6 1.5 2.1 0.6 14.1
2011-12 PHL 62 36 45.4 39.4 61.7 0.9 5.2 6.2 5.5 1.5 1.7 1.9 0.5 12.4
2012-13 DEN 80 35 45.1 31.7 57.4 1.0 4.3 5.3 5.4 1.6 1.7 2.6 0.7 13.0
2013-14 GOS 63 32 48.0 35.4 65.2 0.8 3.8 4.7 4.2 1.6 1.5 1.6 0.3 9.3
2014-15 GOS 77 27 46.6 34.9 59.6 0.6 2.8 3.3 3.0 1.3 1.2 1.1 0.3 7.8
2015-16 GOS 65 27 47.8 35.1 61.4 0.8 3.3 4.1 3.4 1.6 1.1 1.2 0.3 7.0
2016-17 GOS 76 26 52.8 36.2 70.6 0.7 3.3 4.0 3.4 1.3 1.0 0.8 0.5 7.6
2017-18 GOS 64 25 46.3 28.2 63.2 0.8 3.1 3.8 3.3 1.6 0.8 1.1 0.6 6.0
2018-19 GOS 68 23 50.0 33.3 58.2 0.7 3.0 3.7 3.2 1.4 0.9 0.8 0.8 5.7
2019-20 MIA 21 20 43.2 29.8 40.0 0.8 2.9 3.7 2.4 1.7 0.7 1.2 1.0 4.6
Total   1129 33 46.5 33.3 70.9 0.9 4.1 5.1 4.3 1.8 1.5 1.9 0.5 12.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés